Classe N° 4 (chasseur de sous-marin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la Marine impériale japonaise
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la Marine impériale japonaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe N° 4
Image illustrative de l'article Classe N° 4 (chasseur de sous-marin)
Diagramme classe N° 4
Caractéristiques techniques
Type Chasseur de sous-marin
Longueur 56,2 m
Maître-bau 5,6 m
Tirant d'eau 2,1 m
Déplacement 296 t (standard)
Port en lourd 314 t (pleine charge)
Propulsion 2 moteurs diesel Kampon
2 chaudières
Puissance 2600 ch
Vitesse 20 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement Origine :

1944:

Rayon d’action 2 000 miles nautiques à 14 nœuds ( tonnes de fuel)
Autres caractéristiques
Électronique 1 hydrophone
1 sonar
1 radar (1944)
Équipage 59
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Japon
Période de
construction
1937 - 1939
Période de service 1938-1960
Navires construits 9
Navires prévus 9
Navires perdus 6
Navires préservés 0
Précédent Classe N° 1 Classe N° 13 Suivant

La Classe N° 4 est une classe de chasseurs de sous-marin de la Marine impériale japonaise. Ces neuf navires de lutte anti-sous-marine ont été construits entre 1937 et 1939 dans le cadre du Programme Maru 3.

Conception[modifier | modifier le code]

La Classe N° 4 (projet K7) est une évolution de la Classe no 1. Le franc-bord a été réhaussé, le reste est quasi-identique.
Plus tard, le Département technique de la marine impériale japonaise (Kampon) a voulu un renforcement de l'armement de lutte anti-aérienne.

Service[modifier | modifier le code]

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier Quille Lancement Service Fin de carrière Photo
no 7 Tsurumi Iron Works
Tsurumi-ku
coulé le à Car Nicobar
no 8 Mitsui Tama Shipyards
Tama
coulé le dans le détroit de Malacca IJN No8 submarine chaser in 1938.jpg
no 4 Osaka Iron Works
Osaka
détruit le par la Royal Navy
no 5 Mitsubishi Heavy Industries
Yokohama
détruit le par la Royal Navy
no 11 Tsurumi Iron Works
Tsurumi-ku
coulé le à l'île Buka
no 12 Mitsui Tama Shipyards
Tama
coulé le à l'île de Mindanao
no 10 Osaka Iron Works
Osaka
perdu le à l'île Angaur
no 9 Mitsubishi Heavy Industries
Yokohama
Transfert le à la République de Chine
no 6 Tsurumi Iron Works
Tsurumi-ku
détruit le au Palaos

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]