Classe Minegumo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la mer image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire, la mer et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Minegumo
Image illustrative de l'article Classe Minegumo
Photographie du Murakumo, navire de classe Minegumo, en 1988.
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 115 m
Maître-bau 11,8 m
Tirant d'eau 3,8 m
Déplacement 2.100 tonnes (standard)
Propulsion 6 moteurs diesel
Puissance 26.500 ch
Vitesse 28 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 76 mm
2 lance-roquettes multiples ASW de 375 mm
2x3 tubes lance-torpilles Mk32[1] de 324 mm
lance-missiles ASW RUR-5 ASROC
Aéronefs 2 drones Gyrodyne QH-50 DASH (en).
Autres caractéristiques
Équipage 210
Histoire
A servi dans Pavillon de la force maritime d'auto-défense Force maritime d'autodéfense japonaise
Commanditaire Force maritime d'autodéfense japonaise
Période de
construction
1965 - 1969
Période de service 1967 - 2000
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires retirés du service 3
Précédent Classe Yamagumo

La classe Minegumo est la dernière classe de destroyers de lutte anti-sous-marine de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite durant les années 1960.

Service[modifier | modifier le code]

  • Le JDS Minegumo a été reclassé en navire école en 1997 et mis hors service en 1999.
  • Le JDS Natsugumo a été reclassé en navire école en 1997 et mis hors service en 1999.
  • Le JDS Murakamo a été reclassé en navire école en 1997 et mis hors service en 2000.

Conception[modifier | modifier le code]

La classe Minegumo, dérivée de la classe Yamagumo, a été équipée du nouveau drone-hélicoptère DASH QU-50D[2]. Quand la production des drones a cessé, les destroyers de classe Minegumo ont reçu le système de missiles anti-sous-marins ASROC à partir de 1979-1982.

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

N° coque Nom Lancement Service effectif Chantier Port d'attache Photo
DDK-116
TV-3508
JDS Minegumo Mitsui Shipyard
Tamano
DDK-117
TV-3509
JDS Natsugumo Sumitomo Shipyard
Uraga
DDK-118
TV-3511
JDS Murakumo Maizuru Shipyard
Maizuru

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :