Classe Enoki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Classe Enoki
Image illustrative de l'article Classe Enoki
Le Kuwa en 1918
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 85,8 m
Maître-bau 7,7 m
Tirant d'eau 2,3 m
Déplacement 860 t (standard)
Port en lourd 1 100 t (pleine charge)
Propulsion 2 turbines à vapeur
4 chaudières
Puissance 16.700 ch
Vitesse 31.5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Rayon d’action 2 400 miles nautiques à 15 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 110
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commanditaire Japon
Période de
construction
1917 - 1918
Période de service 1918-1936
Navires construits 6
Navires prévus 6
Navires perdus 0
Navires démolis 6

La classe Enoki (榎型駆逐艦, Enokigata kuchikukan?) est une classe de six destroyers construits pour la Marine impériale japonaise à la fin de la Première Guerre mondiale.


Contexte[modifier | modifier le code]

Les six navires ont été construits dans le cadre budgétaire de l'exercice 1917 dans le cadre de l'Alliance anglo-japonaise contre l'Empire allemand. La marine impériale japonaise avait demandé à la Diète du Japon un budget d'urgence.

Conception[modifier | modifier le code]

La marine impériale japonaise n'ayant pas le temps de concevoir un nouveau destroyer, les navires de 2e classe Enoki s'inspirèrent de la classe précédente Momo mais avec un meilleur blindage.
La motorisation reprend la conception des turbines à vapeur plus perfectionnante de type Brown-Curtis. L'armement est identique à la classe Momo : trois canons de 120 mm (un en tourelle sur le gaillard d'avant, un au milieu et un vers l'arrière). Le nombre de torpilles est augmenté avec deux tri-tubes et la protection anti-aérienne est assurée seulement par deux mitrailleuses.

Service[modifier | modifier le code]

Les destroyers de classe Enoki ont été achevés à temps pour servir dans les étapes finales de la Première Guerre mondiale. Ils furent déployés dans les eaux territoriales japonaises.

Les Enoki et Nara ont été convertis en dragueur de mines dès 1930. Les quatre navires restants ont été retirés le .

Les unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Quille Lancement Service Fin de carrière
Enoki Arsenal naval de Maizuru 1 octobre 1917 5 mars 1918 30 avril 1918 détruit en 1936
Maki Arsenal naval de Sasebo 16 octobre 1917 28 décembre 1917 7 avril 1918 retiré en 1934
Keyaki Arsenal naval de Sasebo 16 octobre 1917 15 janvier 1918 20 avril 1918 retiré en 1934
Kuwa Arsenal naval de Kure 5 novembre 1917 23 février 1918 31 mars 1918 retiré en 1934
Tsubaki Arsenal naval de Kure 5 novembre 1917 23 février 1918 30 avril 1918 retiré en 1935
Nara Arsenal naval de Yokosuka 8 novembre 1917 28 mars 1918 30 avril 1918 retiré en 1936

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]