Classe Djebel Chenoua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Djebel Chenoua
Image illustrative de l'article Classe Djebel Chenoua
L’El Kirch
Caractéristiques techniques
Type Corvette
Longueur 58,40 m
Maître-bau 8,50 m
Tirant d'eau 2,59 m
Déplacement 550 t
Propulsion 3 diesels MTU 20V-538-TB92, 3 hélices
Puissance 9 400 kW
Vitesse 57,41 km/h
Caractéristiques militaires
Armement Missiles 4 × C-802, Canons : 1 AK-176 de 76 mm, 1 AK-630 de 6 × 30 mm
Autres caractéristiques
Électronique Radar d'attaque Type 363A/S, Radar d'acquisition Type 374G, Optronique de Combat Type 88C
Équipage 52 hommes
Histoire
Constructeurs ECRN, Mers-el-Kebir, Algérie
A servi dans Naval Ensign of Algeria.svg Forces navales algériennes
Période de
construction
1980 - 1995
Navires construits 3
Navires en activité 3

Les corvettes de la classe Djebel Chenoua sont des navires de conception et de montage algériens, développées dans les chantiers navals de Mers el-Kébir près d'Oran. Les 3 unités sont spécialisées dans la lutte anti-navire et dans les opérations Recherche et sauvetage (SAR).

Elles sont toutes trois équipées de quatre missiles C-802 de fabrication chinoise, dérivés de l'Exocet français : ils disposent d'un système de navigation autonome et ont une portée de 120 km. Elles disposent aussi d'un canon principal russe à haute cadence de tir AK-176 de 76 mm installé à l'avant et d'un canon de défense antiaérien rotatif AK-630 de 6 × 30 mm.

Ces navires sont constamment observés lors de manœuvres navales avec les forces de l'OTAN ou utilisés lors des parades navales comme une vitrine de l'ECRN et du savoir-faire algérien en matière de construction navale.

Les bâtiments de cette classe sont :