Classe De Zeven Provinciën (frégate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe De Zeven Provinciën.

Classe De Zeven Provinciën
Image illustrative de l’article Classe De Zeven Provinciën (frégate)
Tir d'un RIM-66 SM-2 depuis un navire de la classe De Zeven Provinciën.
Caractéristiques techniques
Type Frégate antiaérienne
Longueur 144,24 m
Maître-bau 18,80 m
Tirant d'eau 5,18 m
Déplacement 6 050 tonnes
Propulsion combiné Diesel et T.A.G
• 2 moteurs Diesel Wärtsilä 16 V26 de 5 600 ch
• 2 turbines à gaz Rolls Royce Marine Spey SM 1C de 24 800 ch
• 4 groupes électrogènes Wärtsilä-Deutz D620 V12 de 2 250 ch
• 2 hélices à 5 pales à pas variable
Vitesse 30 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement • 1 Oto Melara de 127 mm

• 2 ou 4 Browning M2 de 12,7 mm
• 4 ou 6 FN MAG de 7,62 mm
• 1 ou 2 Goalkeeper CIWS
• 8 AGM-84 Harpoon AN
• 2 tubes doubles Mk.32 lance-torpilles AN
• 40 conteneurs Mark 41
• 32 RIM-66 SM-2 III AA
• 32 RIM-162 ESSM AA

Aéronefs un NFH « Silverback »
Rayon d’action 7 400 km
Autres caractéristiques
Équipage 232 au total
(30 officiers et 202 sous-officiers et matelots)
Histoire
Constructeurs Schelde
A servi dans Naval Jack of the Netherlands.svg Koninklijke Marine
Commanditaire Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Période de
construction
1998 - 2003
Période de service Depuis 2002
Navires construits 4
Navires en activité 4

La classe De Zeven Provinciën (référence en néerlandais aux Sept provinces historiques du pays) est une série de quatre frégates antiaériennes et de commandement en service dans la Koninklijke Marine. Elle est également appelée classe LCF (pour Luchtverdedigings- en commandofregat).

Les trois dernières frégates ont reçu des noms d'officiers néerlandais célèbres.

Armement[modifier | modifier le code]

L'armement des frégates de classe De Zeven Provinciën reflète leur polyvalence. Ces navires sont équipés pour la lutte antiaérienne, anti-surface et anti-sous-marine. L'armement primaire repose sur les deux quadruples lanceurs de AGM-84 Harpoon (missile antinavire), qui ont une portée de 120 km. En soutien de ces lance-missiles le bâtiment possède le canon Oto Melara de 127 mm et plusieurs mitrailleuses[1].

La principale arme de combat antiaérien embarquée est le lance-missiles Mark 41 vertical prévu pour accueillir des missiles antiaériens RIM-66 SM-2 III et RIM-162 ESSM. Le navire embarque 32 missiles de chaque type d'une portée maximale de 75 et 50 km, respectivement. Le Goalkeeper CIWS offre une protection rapprochée contre les missiles. Il tire des munitions de 30 mm et peut élever la cadence de tir à 4 200 coups par minute, à une portée variant de 200 m à 3 km[1].

Pour la lutte anti-sous-marine, chaque navire est équipé d'un hélicoptère NHIndustries NH90 en version NFH, qui transporte 2 torpilles Mark 32. Les navires possèdent deux lance-missiles jumeaux utilisant ces mêmes torpilles.

Ces navires ont été conçus principalement dans un rôle de lutte anti-aérienne et de commandement naval, ils sont équipés d'un ensemble de capteurs couplés aux armements. La surveillance radar à longue portée est assurée par un radar SMART-L (Signal Multibeam Acquisition Radar for Tracking - Radar d'acquisition multifaisceaux pour le suivi de plusieurs cibles sur bande L) et un radar multifonctions APAR (Active Phased Array Radar - Radar Actif à balayage électronique). Le système de guidée permet de gérer simultanément jusqu'à 32 missiles dont 16 en phase de guidage terminal et avec la modernisation du radar Smart-L mk2 développé par Thales, la distance de détection balistique va être portée à 2 000 km[2].

Opérations[modifier | modifier le code]

Article connexe : Opération Atalante.

Les navires de la classe De Zeven Provinciën ont été impliqués dans les opérations de lutte contre la piraterie au large de la Corne de l'Afrique qui fonctionnent par un système de rotation des navires européens et alliés. Le HNLMS De Zeven Provinciën a notamment participé à une mission d'intervention sur le MV Taipan, un navire marchand allemand capturé par des pirates somaliens ; un commando de six marins néerlandais ont abordés le pont du cargo à bord d'un Lynx et ont arrêté les pirates et libéré les hommes d'équipage[3].

Navires[modifier | modifier le code]

Nom No. coque Quille Lancement Mis en service Base
HNLMS De Zeven Provinciën F802 Den Helder
HNLMS Tromp F803 Den Helder
HNLMS De Ruyter F804 Den Helder
HNLMS Evertsen F805 Den Helder

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (en) « De Zeven Provincien Class (LCF) » (consulté le 6 septembre 2015).
  2. (en) « SMART-L EWC 3D Radar de Thales » (consulté le 6 septembre 2015).
  3. (en) « Dutch marines abseil on to a hijacked cargo vessel to rescue its crew and arrest 10 Somali pirates », sur Mail Online (consulté le 6 septembre 2015).

Liens internes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]