Classe Condottieri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Condottieri
image illustrative de l’article Classe Condottieri
Lancement du croiseur Duca degli Abruzzi le .
Caractéristiques techniques
Type Croiseur léger
Longueur 169,3 à 187 m
Maître-bau 15,5 à 18,9 m
Tirant d'eau 5,2 à 6,9 m
Déplacement 5 323 à 11 350 tonnes
À pleine charge 7 113 à 11 735 tonnes
Propulsion 2 turbines à engrenages
6 chaudières
2 hélices
Puissance 96 000 à 110 000 ch
Vitesse 34 à 37 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 8 canons de 152 mm /53 Modèles 1926 & 1929 ou 10 canons 152 mm /55 Modèles 1934 & 1936
Aéronefs 2 à 4 hydravions de reconnaissance
Rayon d’action 3 800 miles nautiques à 18 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 507 à 640 hommes
Histoire
A servi dans Flag of Italy (1861-1946) crowned.svg Regia Marina
Flag of Greece.svg Marine hellénique
Naval Ensign of the Soviet Union.svg Marine soviétique
Période de
construction
1928 - 1937
Période de service 1931 - 1972
Navires construits 12
Navires perdus 6
Navires démolis 6

La classe Condottieri était une classe de croiseur léger en service dans la Regia Marina. Cinq sous-classes étaient regroupés, chacune portant des noms de grands militaires de l'histoire italienne.

Navires de la classe[modifier | modifier le code]

La première, la classe Alberto di Giussano était composée de quatre navires mis sur cale en 1928. Ils sont suivis par les deux navires de classe Luigi Cardona mis sur cale en 1930, très semblables aux précédents, un peu plus lourds, mais sans réelles différences. Les deux navires de classe Montecuccoli sont nettement plus gros (presque 2000 tonnes de plus) mais aussi plus rapides car la puissance propulsive et nettement augmentée (106 000 ch contre 96 000 ch), ils sont mis sur cale en 1931 et 1933. Les deux navires de classe Duca d'Aosta mis sur cale en 1932 et 1933 sont encore plus gros, mais la vitesse reste la même grâce à un nouvel accroissement de la puissance propulsive. Enfin, les deux derniers sont assez différents pour parfois être considérés comme formant une classe à part. Baptisés Duca Degli Abruzzi et Giuseppe Garibaldi, ces navires de plus de 10 000 tonnes, sacrifièrent la vitesse au profit de la protection et de l'armement qui passe de 8 à 10 canons de 152 mm.

Classe Alberto da Giussano:

Classe Luigi Cadorna:

Classe Raimondo Montecuccoli:

Classe Duca d'Aosta:

Classe Duca degli Abruzzi:

Service[modifier | modifier le code]

Tous les navires ont servi en Méditerranée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les navires des deux premières sous-classes (à l'exception du Luigi Cadorna) ont tous été coulés en 1942 (le Bartolomeo Colleoni par des destroyers à la bataille du cap Spada après avoir été endommagé par l'HMAS Sydney, les Alberico da Barbiano et Alberto da Giussano par des destroyers à la bataille du cap Bon et l'Armando Diaz par un sous-marin). Les navires suivants, ayant subi des améliorations, ont tous survécu à la guerre (excepté le Muzio Attendolo, coulé par un bombardement allié en décembre 1942).

Après la guerre, les Eugenio di Savoia et Emanuele Filiberto Duca d'Aosta ont été attribués à la Marine grecque et à la Marine soviétique comme réparation de guerre; le Luigi Cadorna a été ferraillé, le Raimondo Montecuccoli est devenu un navire de formation et la sous-classe Duca degli Abruzzi a servi dans Marina Militare jusque dans les années 1970, le Giuseppe Garibaldi devenant en 1961 le premier croiseur européen à être équipé de missiles guidés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]