Classe Charles F. Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Adams (homonymie) et Adams.
Classe Charles F. Adams
Image illustrative de l'article Classe Charles F. Adams
L'USS Charles F Adams (DDG-2).
Caractéristiques techniques
Type Destroyer lance-missile
Longueur 437 pieds (133,2 m)
Maître-bau 47 pieds (14,3 m)
Tirant d'eau 15 pieds (4,6 m)
Déplacement 3 277 t (standard)
4 526 t (pleine charge)
Puissance 70 000 ch
Vitesse 33 nœuds (61,1 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement Lanceur: 1 x Mk 11 missile launcher (en) DDG-2 à DDG-14 puis lance-missiles Mk 13 DDG-15 à DDG-24
Missile surface-air : RIM-24 Tartar, puis RIM-66 Standard
Missile antinavire: AGM-84 Harpoon
Artillerie navale: 1 x 5"/54 caliber Mark 42 gun (en)
Lutte anti-sous-marine: 1 x RUR-5 ASROC
6 × TLT de 324 mm
2 x Mark 32 Surface Vessel Torpedo Tubes
Rayon d’action 4 500 milles marins (8 300 km) à 20 nœuds (37 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 20 officiers et 363 marins
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Période de
construction
1958-1964
Période de service 1960-1993
Navires construits 23
Navires désarmés 23
Navires préservés 1

La classe Charles F. Adams est une classe de vingt trois destroyers lance missile de l'United States Navy construits entre 1958 et 1964 et actifs jusqu'en 1993. Trois autres furent construits pour la Royal Australian Navy, et trois autres pour la Bundesmarine Ouest Allemande.

Conception[modifier | modifier le code]

Le dessin de ces navires fut basé sur celui de la classe de destroyers Forrest Sherman (en). À noter que la classe Charles F. Adams fut la première classe destinée à être dotée de missiles guidés.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'United States Navy désarme le dernier Charles F. Adams, l'USS Goldsborough (DDG-20), le 29 avril 1993. Quatre navires de cette classe ont été transférés à la marine grecque en 1992, mais ceux-ci ont depuis également été mis hors service. Les marines australienne et allemande désarment leur dernier navire de ce type en 2003.

Liste des navires[modifier | modifier le code]

Nom Numéro Commission–
Décommission
Destin Notes
Charles F. Adams DDG-2 1960–1990 [1]
John King DDG-3 1961–1990 ferraillé [2]
Lawrence DDG-4 1962–1990 ferraillé [3]
Claude V. Ricketts DDG-5 1962–1989 ferraillé [4]
Barney DDG-6 1962–1990 ferraillé [5]
Henry B. Wilson DDG-7 1960–1989 Coulé comme cible [6]
Lynde McCormick DDG-8 1961–1991 coulé comme cible [7]
Towers DDG-9 1961–1990 coulé comme cible [8]
Sampson DDG-10 1961–1991 ferraillé [9]
Sellers DDG-11 1961–1989 ferraillé [10]
Robison DDG-12 1961–1991 ferraillé [11]
Hoel DDG-13 1962–1990 [12]
Buchanan DDG-14 1962–1991 coulé comme cible [13]
Berkeley DDG-15 1962–1992 Vendu à la Grèce comme Themistocles (D221) [14]
Joseph Strauss DDG-16 1963–1990 Vendu à la Grèce comme Formion (D220) [15]
Conyngham DDG-17 1963–1990 ferraillé [16]
Semmes DDG-18 1962–1991 Vendu à la Grèce comme Kimon (D218), ferraillé en 2006 [17]
Tattnall DDG-19 1963–1991 ferraillé [18]
Goldsborough DDG-20 1963–1993 Vendu à l'Australie [19]
Cochrane DDG-21 1964–1990 ferraillé [20]
Benjamin Stoddert DDG-22 1964–1991 [21]
Richard E. Byrd DDG-23 1964–1990 Vendu à la Grèce [22]
Waddell DDG-24 1964–1992 Vendu à la Grèce comme Nearchos (D219) [23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Norman Polmar, « The U.S. Navy: Shipboard Radars », United States Naval Institute Proceedings,‎
  • (en) R. Blackman, Jane's Fighting Ships : 1970-71, Haymarket, (ISBN 978-0070322059)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]