Classe Blonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Blonde
Image illustrative de l'article Classe Blonde
le HMS Blanche (1918)
Caractéristiques techniques
Type scout cruiser
Longueur 123,4 m
Maître-bau 12,6 m
Tirant d'eau 4,7 m
Déplacement 3 350 tonnes (standard)
Port en lourd 3 850 tonnes (pleine charge)
Propulsion 4 turbines à vapeur Parsons
12 chaudières Yarrow
Puissance 18 000 ch
Vitesse 24,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage pont= 38 mm
kiosque= 102 mm
Armement 10 canons de 102 mm
4 canons de 47 mm
1 mitrailleuse .303 British

2 tubes lance-torpilles de 533 mm

Rayon d’action (780 tonnes de charbon,190 tonnes de fioul)
Autres caractéristiques
Équipage 314
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Période de
construction
1909 - 1910
Période de service 1910 - 1921
Navires construits 2
Navires prévus 2
Navires démolis 2

La classe Blonde est une classe de deux croiseurs éclaireurs (ou scout cruiser en anglais) de la Royal Navy construite avant la Première Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

La classe Blonde est équivalente à la précédente classe Boadicea, mais légèrement plus longue pour pouvoir recevoir les 10 canons de 102 mm.
Elle reçoit aussi les premiers tubes lance-torpilles de 533 mm (21 pouces).

Service[modifier | modifier le code]

Les deux unités sont affectuées aux flottilles de destroyers. Trop lents, ils sont convertis en mouilleurs de mines avant la fin de la guerre.
Ils furent vendus à la ferraille après la fin des hostilités.

Unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier Lancement Service effectif Fin de service Photo
HMS Blonde Pembroke Dockyard Pembrokeshire -ferraillage HMS Blonde.jpg
HMS Blanche Pembroke Dockyard Pembrokeshire -ferraillage HMS Blanche underway.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]