Classe Bayard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la marine française
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la marine française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Bayard
Image illustrative de l'article Classe Bayard
Le Bayard
Caractéristiques techniques
Type cuirassé
Longueur 81 m
Maître-bau 17,45 m
Tirant d'eau 7,62 m
Déplacement 5.915 tjb
Propulsion voile ( m²)
2 machines à vapeur (8 chaudières)
Puissance 4.400 cv
Vitesse 14 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 250 mm
barbette = 150 mm
Armement Principal :
4 canons de 240 mm (M1870)
Secondaire :
2 canons de 190 mm (M1870)
6 canons de 140 mm (M1881)
4 canons de 47 mm(anti-aérien)
Aéronefs non
Rayon d’action 450 tonnes de charbon
Autres caractéristiques
Équipage 451 hommes
Histoire
Commanditaire Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Période de
construction
1876-80
Période de service 1880-1901
Navires construits 2
Navires prévus 2
Navires démolis 2
Précédent Classe Charles Martel Classe Vauban Suivant

La classe Bayard fut une classe de cuirassé à coque en fer de 2e classe construite pour la Marine française. Cette classe était de type en barbettes.

Conception[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les unités de la classe Bayard[modifier | modifier le code]

Nom Chantier naval Mise en chantier Lancement Armement Fin
Bayard Arsenal de Brest rayé en 1899
Turenne Arsenal de Lorient rayé en 1901

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roger Chesneau et Eugène M. Koleśnik, Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905), [détail de l’édition]