Classe Bainbridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Bainbridge
Image illustrative de l'article Classe Bainbridge
Photographie de l'USS Bainbridge (DD-1)
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 76 mètres
Maître-bau 7 mètres
Tirant d'eau 2 mètres
Déplacement 380 tonnes
Port en lourd 537 tonnes
Propulsion 4 chaudières - 2 moteurs totalisant 8000 chevaux vapeurs américains (6000 kW)
Vitesse 28,4 nœuds (52,6 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 76 mm
5 canons de 57 mm
2 tubes lance-torpilles de 460 mm
Autres caractéristiques
Équipage 72 hommes d'équipage et 3 officiers
Histoire
Constructeurs Chantier naval Neafie & Levy de Kensington
Chantier naval William R. Trigg de Richmond
Chantier naval Harlan and Hollingsworth de Wilmington
Chantier naval Fore River de Quincy
Chantier naval Union Iron Works de San Francisco
Chantier naval Gas Engine and Power Company de New York
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Date début commande 1899
Période de
construction
1899 - 1901
Période de service 1902 - 1919
Navires construits 13
Navires prévus 13
Navires perdus 1
Navires désarmés 12
Navires démolis 12

Initialement désignée comme une classe de destroyers du type torpedo boat destroyer (« destructeur de torpilleur »), la classe Bainbridge fut autorisée par le Congrès en 1898. Il s'agit de la première classe de destroyers de l'US Navy construite entre 1899 et 1903.

13 différents navires furent commandés sur les 16 destroyers prévus (3 furent utilisés pour la classe Truxtun). La classe fut initialement autorisée par le Congrès pour la guerre hispano-américaine avant d'être retirés du service en 1919.

Un navire fut perdu en mer : le Chauncey qui est entré en collision au large de Gibraltar avec le navire marchand britannique S.S. Rose le 19 novembre 1917[1].

Après avoir été retirés du service, les 12 unités restantes furent vendues à Joseph G. Hitner, à l'exception du Hopkins qui fut vendu à la Denton Shore Lumber Company de Tampa, Floride.

Liste des navires[modifier | modifier le code]

Navire Constructeur
USS Bainbridge (DD-1) Chantier naval Neafie & Levy de Kensington
USS Barry (DD-2) Chantier naval Neafie & Levy de Kensington
USS Chauncey (DD-3) Chantier naval Neafie & Levy de Kensington
USS Dale (DD-4) Chantier naval William R. Trigg de Richmond
USS Decatur (DD-5) Chantier naval William R. Trigg de Richmond
USS Hopkins (DD-6) Chantier naval Harlan and Hollingsworth de Wilmington
USS Hull (DD-7) Chantier naval Harlan and Hollingsworth de Wilmington
USS Lawrence (DD-8) Chantier naval Fore River de Quincy
USS Macdonough (DD-9) Chantier naval Fore River de Quincy
USS Paul Jones (DD-10) Chantier naval Union Iron Works de San Francisco
USS Perry (DD-11) Chantier naval Union Iron Works de San Francisco
USS Preble (DD-12) Chantier naval Union Iron Works de San Francisco
USS Stewart (DD-13) Chantier naval Gas Engine and Power Company de New York

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Destroyer History. Consulté le 10 mai 2013

Sources[modifier | modifier le code]