Clash of Clans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clash of Clans
Image illustrative de l'article Clash of Clans

Éditeur Supercell
Développeur Supercell
Distributeur Google Play et App Store
Concepteur Supercell

Date de sortie iOS
13 mai 2012
Android
24 octobre 2013
Version Version 9.434.3 (Mise à jour de Noël)
Genre Stratégie en temps réel
Mode de jeu Jeu en ligne massivement multijoueur
Plate-forme iOS
Android
Langue Multilingue
Contrôle Écran tactile ou PC portable

Évaluation PEGI 7 - Tout public

Site web (en) clashofclans.com

Clash of Clans (littéralement « Affrontement de Clans ») est un jeu vidéo mobile de stratégie en temps réel, développé et édité par le studio finlandais Supercell[1]. Il est sorti le sur iOS et le sur Android.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Clash of Clans est un jeu vidéo en ligne massivement multijoueur[2] de stratégie en temps réel[1]. Le but du jeu est de construire et développer un village fortifié, former des troupes, d'attaquer les villages des autres joueurs et de gagner des guerres de clans contre d'autres clans qui n'ont pas forcément le même niveau (abrégées GDC).

Le jeu possède une campagne solo : la carte des gobelins. 50 villages y sont construits par les gobelins, personnages qui incarnent les ennemis dans le jeu.[réf. souhaitée] Ainsi, le but est de prendre la totalité des ressources et de détruire complètement les villages. À chaque attaque contre ces villages, le joueur peut remporter des étoiles, suivant le même schéma que les attaques contre d'autres joueurs. Le joueur gagne un maximum de trois étoiles par village lorsque ce dernier est détruit entièrement. Ainsi, le score maximal pouvant être atteint pour la carte des gobelins est de 150 étoiles. Lorsque ce nombre maximum d'étoiles est atteint, le joueur débloque le succès La fin des gobelins. Malgré la présence du mode solo, le jeu nécessite une connexion internet.

L'univers du jeu s'inscrit dans le registre du fantastique, avec la présence par exemple de Sorciers, de Gobelins, de Géants, de Dragons ou encore de Sorts. Dans le jeu, plus le niveau de l'Hôtel de Ville est élevé, plus le joueur peut construire de bâtiments comme des remparts, des extracteurs de ressources et des mines d'or. La plupart des éléments du jeu se paient avec des ressources comme de l'élixir, de l'or ou de l'élixir noir. Pour en récolter, le joueur doit augmenter le niveau de ses extracteurs, ses mines d'or ou attaquer des villages ennemis ou les Gobelins. Le joueur peut aussi utiliser des éléments appelés gemmes pour accélérer la génération de ressources de ses bâtiments, ou pour finir une amélioration de bâtiment. Les gemmes sont payantes et sont disponibles à l'achat avec un compte PayPal ou une carte Play Store disponible en magasin. On peut aussi améliorer ses troupes avec le laboratoire qui est disponible à partir de l'Hôtel de Ville de niveau 3.

Le joueur peut également gérer un autre village, la Base des Ouvriers, disponible après réparation du bateau possible à l'Hôtel de Ville de niveau 4, avec des bâtiments et même des troupes différents[réf. souhaitée][3]

Économie[modifier | modifier le code]

Adoptant un modèle économique freemium, le joueur peut acheter des gemmes avec de l'argent réel pour accélérer ses constructions, il peut également acheter de l'or, de l'élixir et de l'élixir noir grâce à ses gemmes. Il n'est cependant pas possible d'acheter directement de l'or, de l'élixir ou de l'élixir noir avec de l'argent réel sauf promotions spéciales. Ex: 10,99 pour un pack composé d'un assortiment variable d'or, elixir ou elixir noir. Les gemmes se trouvent aussi dans des obstacles créés aléatoirement par le jeu qui peuvent être déterrés avec de l'or ou de l'élixir et dans les succès, qui sont des objectifs a remplir.

Clans[modifier | modifier le code]

Dans le jeu, les joueurs peuvent rejoindre un clan ou en créer pour un coût de 10 000 pièces d'or[Note 1]. Dans les deux cas, les joueurs doivent rebâtir leur Château de Clan, ce qui coûte 100 000 pièces d'or. Un clan peut regrouper au maximum 50 membres. Un joueur peut rejoindre un clan déjà formé s'il remplit les conditions paramétrées par les chefs du clan (nombre de trophées notamment).

Le clan possède une hiérarchie. Cinq rangs se distinguent : chef (un seul par clan), chef-adjoint, aîné, membre et nouveau. Les nouveaux membres peuvent participer à la vie du clan et aux guerres de clan, dans la mesure où ils ne sont pas toujours participants d'une guerre de clan dans leur clan précédent. En revanche, il est nécessaire d'acquérir le grade d'aîné pour pouvoir inviter et accepter de nouveaux membres dans le clan. Typiquement, ce grade est acquis après que le joueur soit resté suffisamment longtemps dans le clan, mais ce sont ses supérieurs dans le clan qui le décident. Le grade de chef-adjoint permet quant à lui de publier des messages de clan et de lancer des guerres. Il confère un statut important au joueur au sein du clan et, lorsque le jeu est pris au sérieux par le clan, ce grade n'est acquis qu'après une participation sérieuse et durable, autant en guerre de clan qu'en donations de troupes. Le chef a les mêmes droits qu'un chef adjoint mais il est le seul à pouvoir exclure ou dégrader un chef adjoint. Chaque grade permet en effet de promouvoir un joueur à un rang inférieur ou égal au sien ou de dégrader ou d'exclure un joueur à un rang strictement inférieur au sien.

Les dons[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un joueur du clan en fait la demande, il peut recevoir des troupes et/ou des sorts donnés par les autres joueurs du clan. Il est nécessaire d'améliorer le château de clan pour pouvoir placer plus de troupes et plus de sorts à l'intérieur. Après avoir demandé des troupes, le joueur doit attendre entre 10 et 20 minutes pour redemander ou dépenser des gemmes. Le temps d'attente dépend du niveau du clan et non du joueur.

  • Troupes : 5 à 8 unités selon le niveau du clan. (10 pour un château de niveau 1, et 35 pour un château de niveau 7).
  • Sorts : 1 à 2 sorts selon le niveau du château. Pour les châteaux de niveau 1 à 6 il ne peut s'agir que de sorts noirs car ces sorts n'occupent qu'une place. Au niveau 7 le château permet d'emporter deux sorts noirs ou un sort rose.

Les dons de troupes sont partiellement remboursés aux donateurs. Cela peut aller jusqu'à 50% du coût des troupes et dépend du niveau du clan.

La politique d'un clan en matière de don est essentielle. Il existe plusieurs approches. Certains estiment que tout le monde doit donner et il existe même des clans qui nomment des chefs chargés de la vérification des ratios de dons (nombre de troupes données en regard du nombre reçu). D'autres au contraire interdisent aux joueurs de petit niveau (qui ont des troupes faibles) de faire des dons pour ne pas bloquer la place. Certains joueurs ne jouent que pour donner ou possèdent des comptes dont c'est la fonction principale. De façon générale, il reste cependant assez mal vu de ne pas ou peu donner et cela provoque régulièrement des conflits voire des exclusions. Certains clans regardent le profil des joueurs pour voir s'ils sont généreux ou non, bien qu'il existe de grandes disparités selon le type de clans que le joueur a fréquenté au cours de son expérience dans le jeu.

Les guerres de clans[modifier | modifier le code]

La guerre des clans (abrégé G.D.C) est un événement lancé par les clans et qui consiste à affronter un clan adverse pour remporter la victoire. Pour ce faire, le chef du clan ou un des chefs adjoints doit sélectionner au minimum 5 membres[Note 2] et déclarer la guerre. Le nombre de participants se fait par tranche de 5 autrement dit 5, 10, 15, 20 etc. Lors des premières GDC, les membres retenus étaient ceux qui avaient le plus grand nombre de trophées. Les personnes qui ne voulaient ou ne pouvaient pas y participer devaient soit quitter le clan avant le lancement des guerres, soit perdre volontairement des combats pour descendre dans le classement soit, le plus souvent, être engagés mais sans participer.

Les chefs peuvent désormais sélectionner les joueurs. Les joueurs peuvent par ailleurs indiquer par un système de statuts s'ils veulent ou non participer mais la décision finale revient au chef ou au chef adjoint qui décide de lancer une recherche de clan adverse.

Dans une guerre de clans, il y a différentes phases :

  • Le jour de préparation (23h) : le joueur édite sa base de guerre. Il peut aussi donner des troupes de défense à ses coéquipiers en remplissant le château. Les plans des bases adverses ne sont dévoilés que lors du jour de combat.
  • Le jour de combat (24h): chaque joueur a droit à 2 attaques sur les joueurs de son choix sur le clan adverse et vice-versa. Il ne peut pas ré attaquer le même joueurs mais peut attaquer un adversaire déja attaqué par un membre du clan afin d'améliorer le score ou pour profiter du bonus de victoire.
  • La fin de la guerre : le clan ayant fait le plus d'étoiles remporte la guerre de clans. En cas d'égalité, le taux de destruction est pris en compte.

Il y a aussi les guerres amicales où l’on ne gagne rien mais qui permet de défier un clan en particulier. La durée de préparation et la durée de la guerre peuvent être décidés, contrairement aux guerres contre un adversaire aléatoire.

Les jeux de clans[modifier | modifier le code]

Apparus en décembre 2017; ces jeux permettent aux membres du clan de gagner des points qui s'additionnent à ceux des autres membres pour obtenir ensuite des récompenses. Ce système de jeu est très inspiré des coffres de clan de l'autre jeu phare de Supercell Clash Royale. Il permet notamment d’acquérir des potions et des livres qui ont fait leur apparition lors de cette mise à jour.

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gamezebo (US) 4/5[4]
Pocket Gamer (GB) 9/10[5]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 80 %
(2 tests)[6]
Metacritic 74 %
(6 tests)[7]

Ventes[modifier | modifier le code]

3 mois après son lancement, Clash of Clans était le numéro 1 des applications aux États-Unis. Le jeu est longtemps resté dans le top des jeux les plus rentables sur iOS et Android[8]. Sur la plate-forme Google Play et totalise plus de 100 millions de téléchargements.[réf. nécessaire]

En 2014, Supercell, l'éditeur de Clash of Clans aurait généré 1,8 milliard de dollars de profits.[réf. nécessaire] Ce serait également le jeu le plus rentable de tout l'univers mobile. Le spot télé diffusé le soir de la finale du Super Bowl, évalué à 9 millions de dollars[9], a été visionné plus de 69 millions de fois.

Chiffre d’affaires 2,4 milliards € (2015)
Résultat net 848 millions € (2015)

Postérité[modifier | modifier le code]

Le jeu a été suivi par Clash Royale situé dans le même univers.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le coût de création du clan a fortement diminué à la suite d'une mise à jour. Initialement il fallait débourser pas moins de 40 000 pièces d'or
  2. Jusqu'en novembre 2017, le nombre minimum pour participer à une GDC était de 10

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Site officiel

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Tassi, « Spending A Week With Supercell's 'Clash of Clans' », Forbes, 26 février 2014.
  2. Matt Bai, « Master of His Virtual Domain », The New York Times, 21 décembre 2030.
  3. (en) « Welcome to the Builder Base! | Clash of Clans », sur Clash of Clans (consulté le 4 octobre 2017)
  4. (en) Leif Johnson, Clash of Clans Review, 7 août 2012, Gamezebo.
  5. (en) Peter Willington, Clash of Clans - Returning to the clan, 18 décembre 2012, Pocket Gamer.
  6. (en) « Clash of Clans », sur GameRankings (consulté le 16 août 2017)
  7. (en) « Clash of Clans », sur Metacritic (consulté le 16 août 2017)
  8. « Clash of Clans : plus de 600.000 $ par jour », sur gamekult.com, (consulté le 6 janvier 2015)
  9. « Clash of Clans, le plus rentable des jeux sur mobile » (consulté le 10 septembre 2015)