Clash of Clans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le contenu de cet article ou de cette section est peut-être sujet à caution et doit absolument être sourcé. (août 2016).

Si vous connaissez le sujet dont traite l'article, merci de le reprendre à partir de sources pertinentes en utilisant notamment les notes de fin de page. Vous pouvez également laisser un mot d'explication en page de discussion (modifier l'article).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (avril 2016).

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}.

Clash of Clans
Image illustrative de l'article Clash of Clans

Éditeur Supercell
Développeur Supercell
Distributeur Google Play et App Store
Concepteur Supercell

Date de sortie iOS
13 mai 2012
Android
24 octobre 2013
Version Version 8.551.4
Genre Stratégie en temps réel
Mode de jeu Jeu en ligne massivement multijoueur
Plate-forme iOS
Android
Langue Multilingue
Contrôle Écran tactile ou PC portable

Évaluation PEGI 7 - Tout public

Site web (en) clashofclans.com

Clash of Clans (littéralement « Affrontement de Clans ») est un jeu vidéo sur appareil mobile de stratégie en temps réel, développé et édité par le studio finlandais Supercell[1]. Il est sorti le sur iOS et le sur Android.

Système de jeu

Clash of Clans est un jeu vidéo en ligne massivement multijoueur[2] de stratégie en temps réel[1]. Le but du jeu est de construire et développer un village fortifié, former des troupes, d'attaquer les villages des autres joueurs et de gagner des guerres de clans contre d'autre clan qui n'ont pas forcément le même niveau (abrégées GDC).

Le jeu possède une campagne solo : la carte des gobelins. 50 villages y sont construits par les Gobelins, personnages qui incarnent les ennemis dans le jeu. Ainsi, le but est de prendre la totalité des ressources et de détruire complètement les villages. À chaque attaque contre ces villages, le joueur peut remporter des étoiles, suivant le même schéma que les attaques contre d'autres joueurs. Le joueur gagne un maximum de trois étoiles par village lorsque ce dernier est détruit entièrement. Ainsi, le score maximal pouvant être atteint pour la carte des gobelins est de 150 étoiles. Lorsque ce nombre maximum d'étoiles est atteint, le joueur débloque le succès La fin des gobelins. Malgré la présence du mode solo, le jeu nécessite une connexion internet.

L'univers du jeu s'inscrit dans le registre du magique, avec la présence par exemple de Sorciers, de Gobelins, de Géants, de Dragons ou encore de Sorts. Dans le jeu, plus l'Hôtel de Ville est de haut niveau, plus le joueur peut construire de bâtiments comme des remparts, des extracteurs de ressources, et des mines d'or. La plupart des éléments du jeu se paient avec des ressources comme de l'élixir, de l'or ou de l'élixir noir. Pour en récolter, le joueur doit monter de niveau ses extracteurs, ses mines d'or ou attaquer des villages ennemis ou les Gobelins. Le joueur peut aussi utiliser des éléments appelés gemmes pour accélérer la génération de ressources de ses bâtiments, ou pour finir une amélioration de bâtiment. Les gemmes sont payantes et sont disponibles à l'achat avec un compte PayPal, ou d'une carte Play Store disponible en magasin. On peut aussi améliorer ses troupes avec le laboratoire qui est disponible à partir de l'Hôtel de Ville de niveau 3.

Économie[modifier | modifier le code]

Adoptant un modèle économique freemium, le joueur peut acheter des gemmes avec de l'argent réel pour accélérer ses constructions, il peut également acheter de l'or, de l'élixir et de l'élixir noir grâce à ses gemmes, il n'est pas possible d'acheter de l'or, de l'élixir ou de l'élixir noir avec de l'argent réel. Les gemmes se trouvent aussi dans des obstacles créés aléatoirement par le jeu qui peuvent être déterrés avec de l'or ou de l'élixir et dans les succès, qui sont des objectifs a remplir pour gagner des gemmes.

Les clans[modifier | modifier le code]

Dans le jeu, les joueurs peuvent rejoindre un clan ou en créer un[3] avec 40 000 pièces d'or. Pour cela les joueurs doivent rebâtir le Château de Clan[4] pour 10 000 pièces d'or. Un clan peut regrouper au maximum 50 membres. Un joueur peut rejoindre un clan déjà formé s'il remplit les critères définis par le chef ou par ses adjoints. Un clan peut mener des guerres de clans, où le but est de vaincre un autre clan pour gagner des étoiles, un bonus d'or, d’élixir, ainsi que de l'élixir noir[5].

Le clan possède une hiérarchie. Cinq rangs se distinguent : le chef, le chef-adjoint, l'aîné, le membre et le nouveau.

Lorsqu'un joueur du clan en fait la demande, il peut recevoir des troupes ou des sorts données par les autres joueurs du clan[6].

Guerre de Clans[modifier | modifier le code]

La guerre des clans (abrégé G.D.C) est un événement lancé dans les clans ayant plus de 10 membres par le chef ou les chefs-adjoints dans lequel il faut affronter un clan adverse et rapporter la victoire.

Un joueur peut afficher sur son profil s'il préfère participer ou non à une guerre, mais la décision finale revient au chef ou aux chef-adjoints, qui sont ceux qui peuvent déclarer une guerre.

Dans une guerre de clans, il y a différentes phases qui durent 24 heures :

  • Le jour de préparation : le joueur édite sa base de guerre. Il peut aussi donner des troupes à ses coéquipiers ;
  • Le jour de combat : chaque joueur a droit à 2 attaques sur les joueurs de son choix sur le clan adverse et vice-versa ;
  • La fin de la guerre : le clan ayant fait le plus d'étoiles remporte la guerre de clans. En cas d'égalité, le taux de destruction est aussi pris en compte.

Guerre amicale[modifier | modifier le code]

La guerre amicale est un événement lancé par le chef ou les chefs-adjoints dans lequel il faut affronter le clan ami et rapporter la victoire. En guerre amicale, on ne perd pas les troupes ou sorts formés.

Développeur[modifier | modifier le code]

Supercell est un studio finlandais de développement de jeux vidéo fondé en 2010. Basée à Helsinki, la société possède des bureaux à San Francisco, à Séoul et à Tokyo.

Supercell développe principalement des jeux pour plates-formes mobiles, et est notamment l'auteur de jeux de stratégie en temps réel massivement multijoueur comme Clash of ClansBoom BeachHay Day et Clash Royale.

En 2016 sort Clash Royale. Supercell atteint les 100 millions de joueurs actifs quotidiennement cette même année.

En juin 2016, Tencent annonce l'acquisition de la participation de SoftBank de 73,2 % dans Supercell pour 6,6 milliards de dollars.

Jeux développés par Supercell[modifier | modifier le code]

  • 2011-2012 : Zombies Online (anciennement Gunshine.net)
  • 2012 : Pets vs Orcs
  • 2012 : Battle Buddies
  • 2012 : Hay Day
  • 2012 : Clash of Clans
  • 2014 : Boom Beach
  • 2015 : Spooky Pop (soft-launch au Canada, Finlande, Suède, Norvège, puis annulé)
  • 2015 : Smash Land (soft-launch au Canada et en Australie, puis annulé)
  • 2016 : Clash Royale

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Jeuxvideo.com (FR) 14 / 20[7]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 80 %[8]
Metacritic 74 / 100[9]

Les critiques sont positives et le nombre de joueurs est toujours[Quand ?] en croissance[réf. nécessaire], ce qui place Clash of Clans dans le top des jeux les plus rentables sur iOS et Android[10]. Sur la plate-forme Google Play, il obtient la note de 4,6/5 avec plus de 11 millions de votants, et totalise plus de 100 millions de téléchargements, devançant Boom Beach, un autre jeu de Supercell.

Accueil commercial[modifier | modifier le code]

En 2014, Supercell, l'éditeur de Clash of Clans aurait généré 1,8 milliard de dollars de profits. Ce serait également le jeu le plus rentable de tout l'univers mobile. Le spot télé diffusé le soir de la finale du Super Bowl, évalué à 9 millions de dollars[11], a été visionné plus de 69 millions de fois.

Chiffre d’affaires 2,4 milliards € (2015)
Résultat net 848 millions € (2015)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Tassi, « Spending A Week With Supercell's 'Clash of Clans' », Forbes, 26 février 2014.
  2. Matt Bai, « Master of His Virtual Domain », The New York Times, 21 décembre 2030.
  3. Pour 10 000 pièces d'or ; le coût de création du clan a diminué, à la suite d'une mise à jour, passant de 40 000 pièces d'or à 10 000
  4. Pour 10 000 pièces d'or
  5. à partir de l'hôtel de ville niveau 7
  6. (5 à 8 unités selon le niveau du clan). Il est nécessaire d'améliorer le château de clan pour pouvoir placer plus de troupes à l'intérieur (10 pour un château de niveau 1, et 35 pour un château au niveau maximum (niveau 6))
  7. SentryDown, « Test de Clash of Clans », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 6 janvier 2015)
  8. (en) « Clash of Clans », sur GameRankings (consulté le 6 janvier 2015)
  9. (en) « Clash of Clans », sur Metacritic (consulté le 6 janvier 2015)
  10. « Clash of Clans : plus de 600.000 $ par jour », sur gamekult.com,‎ (consulté le 6 janvier 2015)
  11. « Clash of Clans, le plus rentable des jeux sur mobile » (consulté le 10 septembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]