Clash Royale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Clash Royale
Image illustrative de l'article Clash Royale
Logo du jeu.

Éditeur Supercell
Développeur Supercell
Distributeur Google Play et App Store

Date de sortie (Canada, soft launch)

Version 1.9.2
Genre Tower defense
MOBA
Plate-forme iOS
Android
Langue Multilingue
Contrôle Écran tactile

Évaluation PEGI 7 - Tout public

Site web clashroyale.com

Clash Royale est un jeu vidéo développé et édité par Supercell, sorti le sur iOS et Android.

Il s'agit d'un jeu mêlant des éléments de tower defense et MOBA, avec un système de cartes à collectionner. Il est inspiré de l'univers du jeu Clash of Clans du même développeur.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le jeu se base sur des duels multijoueur en temps réel mais également sur des deck de cartes, qu'il est possible de modifier avant chaque partie. Lors d'un match, seules les 8 cartes du deck actif peuvent être déployées par le joueur, grâce à de l'élixir généré au fil du match.

Le but du jeu est de détruire les tours ennemies ; la partie se termine directement lorsque la tour centrale du roi est détruite. La victoire peut aussi être donnée au joueur ayant détruit une ou plusieurs tours adverses à la fin du temps réglementaire. En cas d'égalité, un temps supplémentaire est donné pour pouvoir départager les deux joueurs : 60 secondes en combat classique, 180 secondes en tournoi ou en défi. Il y a égalité définitive lorsque le temps supplémentaire s'est écoulé et que les deux joueurs ne se sont toujours pas départagés[1].

En cas de victoire, le joueur obtient des trophées (autour de 30) et un coffre (sauf s'il n'y a plus de place pour les coffres) et de l'or (tant qu'il n'a pas dépassé la limite d'or recevable). L'or recevable augmente en fonction de l'arène : 5 pièces d'or pour la première arène et jusqu'à 22 pièces d'or pour la dernière[2]. Au contraire, le joueur perd des trophées en cas de défaite (autour de 30). En cas d'égalité, chaque joueur ne perd rien mais ne gagne rien non plus.

Il y a onze arènes accessibles en fonction du nombre de trophées possédés. Chaque arène hormis l'Arène légendaire permet de débloquer de nouvelles cartes trouvées dans les coffres.

Un système de classement est alors établi pour classer les joueurs dans différentes arènes. Les parties sont équilibrées : les joueurs qui s'affrontent possèdent un nombre de trophée égal ou proche.[3]

Chaque joueur a aussi un niveau d'expérience. Pour augmenter ce niveau d'expérience, le joueur doit améliorer ses cartes ou donner des cartes à d'autres joueurs dans le clan. Il est de plus en plus difficile de monter de niveau d'expérience. Actuellement, le niveau d'expérience maximum est de 13.

Mode 2c2[modifier | modifier le code]

Depuis la version 1.8.1, un nouveau mode de jeu est disponible : les combats 2c2. Ce type de combat se joue à deux contre deux. Le coéquipier peut être soit un ami (notion ajoutée dans cette même mise à jour), un membre de votre clan, ou encore un joueur quelconque. Ce type de combat n'est pas tout le temps disponible. Les trophées ne sont ni gagnés ni perdus, mais des coffres peuvent être obtenus en cas de victoires, ainsi que s des couronnes pour les coffres à couronnes et les coffres de clan. [4]

Cartes[modifier | modifier le code]

Les cartes servent à détruire les tours adverses ou protéger les siennes. Durant un combat, leur utilisation a un prix en termes d'élixir.

Le jeu compte différents personnages, générés par une carte. Le joueur, suivant son arène, pourra découvrir et obtenir de plus en plus de cartes. Le jeu compte, en version 1.9.2, 78 cartes et quatre types de rareté de cartes[réf. nécessaire] :

  • Commune (21 cartes) ;
  • Rare (22 cartes) ;
  • Épique (22 cartes) ;
  • Légendaire (13 cartes).

Chaque carte est améliorable avec des niveaux qui la rend plus puissante. Pour les améliorer, il faut atteindre le nombre de cartes requise pour l'amélioration et de payer avec de l'or. Les cartes communes ont un maximum de 13 niveaux, les cartes rares ont un maximum de 11 niveaux, les cartes épiques ont un maximum de 8 niveaux et les cartes légendaires ont un maximum de 5 niveaux. Les cartes peuvent aussi être achetées avec de l'or dans le magasin de cartes. Les cartes légendaires figurent dans le magasin de cartes à partir du Mont des Cochons (Arène 10)

Les voici répertoriées selon leur rareté et leur arène d'apparition :

Arène Nombre de trophées requis Commune Rare Épique Légendaire
Camp d'entraînement Accessible dès le début du jeu Chevalier

Bombardier

Archers

Flèches

Mini P.E.K.K.A

Boule de feu

Mousquetaire

Géant

Bébé dragon

Prince

Armée de squelettes

Sorcière

Arène 1

(Gobelinarium)

0 Trophées Gobelins

Gobelins à lances

Cabane de gobelins

Valkyrie

Fût à gobelins

Foudre

Arène 2

(Fosse aux os)

400 Trophées Squelettes

Gargouilles

Pierre tombale

Tour à bombes

Squelette géant

Ballon

Arène 3

(Arène des barbares)

800 Trophées Canon

Barbares

Roquette

Cabane de barbares

Rage

Arc-X

Arène 4

(Parc P.EK.K.A. Land)

1100 Trophées Tesla

Horde de gargouilles

Tour de l'enfer (T.D.E)

Chevaucheur de cochon

Gel

P.E.K.K.A.

Dragon de l'enfer

Molosse de lave

Arène 5

(Vallée des sorts)

1400 Trophées Sort d'électrocution

Esprits de feu

Fournaise

Sorcier

Miroir

Poison

Sorcier de glace

Cimetière

Arène 6

(Atelier d'ouvrier)

1700 Trophées Mortier

Ballon à squelettes

Extracteur d'élixir

Bélier de combat

Golem

Tornade

La bûche

Mineur

Zappy

Arène 7

(Arène royale)

2000 Trophées Géant royal

Barbares d'élites

Trois mousquetaires

Méga gargouille

Prince ténébreux

Gardes

Princesse

Électro-sorcier

Arène 8

(Sommet glacé)

2300 Trophées Esprit de glace

Chauve-souris

Golem de glace Bouliste

Sort de clonage

Bûcheron

Sorcière de la nuit

Arène 9

(Arène sauvage)

2600 Trophées Gang de gobelins Gobelin à sarbacane

Machine volante

Bourreau Voleuse
Arène 10

(Mont des cochons)

3000 Trophées Sort de guérison Charrette à canon Méga chevalier
Arène 11

(Arène légendaire)

3800 Trophées (aucune)

Coffres[modifier | modifier le code]

Depuis la version 1.8.1, il existe 12 types de coffres permettant d'obtenir de l'or, des gemmes ainsi que des cartes de combat[5]. Les coffres remportés en combat s'ouvrent après un délai de plusieurs heures à moins d'utiliser des gemmes pour les ouvrir plus vite. Le nombre de cartes varie selon le type coffres et de l'arène dans laquelle le joueur l'a acquise. Le joueur peut obtenir chaque coffre selon un cycle répété de 240 coffres. Les coffres présents sont :

  • argent
  • or
  • géant
  • magique
  • super magique
  • couronne (après obtention de 10 couronnes, une fois par jour)
  • bois (un gratuit toutes les quatre heures)
  • légendaire (contient une seule carte garantie légendaire)
  • épique (ne contient que des cartes épiques)
  • clan (après un certain nombre de couronnes obtenues par le clan)
  • tournoi (après un certain nombre de couronnes obtenues dans un tournoi)
  • coffre de tirage (à la fin d'une saison de ligue, les ligues étant le classement des joueurs de l'arène légendaire).

Tournois[modifier | modifier le code]

Les tournois ont été mis en place dans le jeu. Le joueur peut soit rejoindre un tournoi gratuitement ou en créer un en payant un nombre de gemmes. Le prix pour créer un tournoi varie. Plus la récompense est élevée en cartes, plus le tournoi coûtera en gemmes.

Le gagnant du tournoi gagne un coffre de tournoi dont la récompense est la plus élevée et environ la moitié des joueurs ayant participé au tournoi gagnent aussi un coffre de tournoi mais avec moins de récompenses que le gagnant.[réf. souhaitée]

Défis[modifier | modifier le code]

Le défi est un mode de jeu proposé aux joueurs : l'accession coûte 10 ou 100 gemmes en fonction du niveau des récompenses à gagner. Le but est d'atteindre le dernier palier du défi. Généralement, 12 paliers composent un défi. En cas de victoire, le joueur passe au palier suivant ; en cas de défaite, il peut retenter un combat au même palier. Chaque palier accorde de l'or et des cartes, selon des taux qui augmentent à chaque progression de palier. Trois défaites signifient que le défi est terminé : le joueur ne peut plus progresser et doit quitter le défi pour recevoir ses récompenses.

Les conditions de combat du défi sont celles du règlement des tournois. A la manière des tournois, le joueur ne gagne ou ne perd pas de trophées. Le jeu propose des défis basiques qui sont les "défis classiques" et les "super-défis"[6] (jouables n'importe quand, avec des récompenses d'or et de cartes fixes). Parfois, des défis spéciaux (limités dans le temps, et dont les mécanismes du combat et/ou les récompenses sont exceptionnelles). Par exemple, le défi du tirage prend en compte l'aléatoire dans la gestion de son deck et celui de son adversaire.

Lorsqu'une nouvelle carte apparaît, un défi au nom de la carte est créé. Atteindre le pallier 12 la débloque en exclusivité de quelques jours (ce fut par exemple le cas avec le défi de l'électro-sorcier). Certains défis spéciaux proposent des récompenses instantanées, uniques et récupérables à un pallier précis. Par exemple, 3000 pièces d'or pour le pallier 3, un coffre magique pour le palier 6, etc.

Ligues[modifier | modifier le code]

Si le joueur atteint 4000 trophées, un système de classement élitiste permet une progression dans des ligues. A la fin de la saison (qui dure un mois), le classement selon la ligue permet d'obtenir des coffres spécifiques. Ces coffres laissent au joueur la possibilité de choisir ses cartes entre 2 paquets, ce qui lui permet plus d'implication dans sa collection ou l'élaboration de son deck. Une fois la saison écoulée, les ligues sont remises à jour et leurs joueurs qui progressaient dans ces ligues repartent à 4000 trophées[7].

Clans[modifier | modifier le code]

Les Clans sont des groupes de joueurs, où le don de cartes et la communication sont possibles. Les clans peuvent contenir 50 joueurs maximum, et chaque clan peut être "Sur invitation", "Ouvert (à tous)", "Fermé". Il existe aussi les Coffres de Clan (CDC). Chaque joueur, pendant de quelconques combats, rapporter des couronnes au CDC de son clan. Le CDC a 10 niveaux. A chaque niveau, le coffre obtenu à la fin augmente de valeur.[réf. souhaitée]

Développement[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Clash Royale adopte un modèle économique freemium comparable à celui de Clash of Clans. Cela permet au joueur de s'améliorer encore plus vite dans le jeu en achetant des gemmes avec de l'argent réel par l'intermédiaire de cartes Google Play ou AppStore disponible en magasin.

Il pourra donc utiliser ses gemmes pour s'acheter des coffres dans la boutique, ouvrir ses coffres plus rapidement ou encore s'acheter de l'or.

Le joueur pourra aussi acheter avec de l'argent réel des offres provisoires dites "offres spéciales" qui apparaîtront dans le magasin.

Ventes[modifier | modifier le code]

En mars 2017, d'après son éditeur, Clash Royale a dépassé les 100 millions de joueurs actifs par jour dans le monde[11].

La vidéo de la finale d'un tournoi européen organisée dimanche 19 février a Paris est visionnée plus de 500 000 fois sur YouTube[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Règles du jeu et Présentation : Guide Clash Royale », sur www.eclypsia.com (consulté le 11 mars 2017)
  2. « Clash Royale : une mise à jour pour redorer son image », Jeuxvideo.com,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « "Clash Royale" va-t-il faire entrer les jeux pour smartphones dans la cour des grands ? », sur francetvinfo.fr, (consulté le 22 mars 2017)
  4. « Clash Royale, le retour du 2V2 », sur millenium.org, (consulté le 19 septembre 2017)
  5. « Guide Coffres : Clash Royale », sur www.eclypsia.com (consulté le 16 juillet 2017)
  6. « Mode défi classique, Super défi - Clash Royale - Patch », sur www.millenium.org (consulté le 29 mars 2017)
  7. « Mise à jour : Ligues, combats de clan et plus ! | Clash Royale », sur Clash Royale (consulté le 15 mars 2017)
  8. (en) Jim Squires, Clash Royale Review: Miniature Battles, Maximum Fun, 7 mars 2016, Gamezebo.
  9. (en) Harry Slater, Clash Royale - Get ready to rumble, and then rumble, 2 mars 2016, Pocket Gamer.
  10. (en) Eli Hodapp, 'Clash Royale' Review - A Hybrid of Card Games, RTS, MOBA, and Awesome, 2 mars 2016, TouchArcade.
  11. « Clash Royale : pourquoi ce jeu pour smarpthone séduit des millions de joueurs », sur programme-tv.net, (consulté le 22 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]