Université Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Clark University)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université Clark
JonasClarkBuilding.JPG
Clark University wordmark.svg
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Clark University
Régime linguistique
Fondateur
Jonas Gilman Clark
Président
David Angel
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Massachusetts
voir sur la carte de Massachusetts
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Divers
Devise
« Challenge Convention, Change our World »
Membre de
HECCMA
Site web

L'université Clark (en anglais : Clark University) est une université américaine fondée en 1887, située à Worcester au Massachusetts.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , un homme d'affaires américain proche de Leland Stanford[1], Jonas Gilman Clark (1815-1900), déposa auprès de la Cour générale du Massachusetts un projet d'université à Worcester[2], qu'il entendait doter d'un capital d'un million de dollars[3]. L'établissement fut dûment enregistré par le gouverneur de l'état le de la même année. L'université ouvrit ses portes le , et devint la première université américaine délivrant un diplôme dans toutes les disciplines scientifiques. Elle disposait de départements de mathematiques, physique, chimie, biologie et psychologie[4].

Tournée de conférences de Freud à l'université Clark (1909) ; premier plan : Sigmund Freud, G. Stanley Hall, Carl Jung; deuxième plan : Abraham A. Brill, Ernest Jones, Sándor Ferenczi, en 1909

Son premier président (1888) fut le psychologue G. Stanley Hall, qui avait enseigné jusque-là la psychologie et la pedagogie à l’université Johns Hopkins, établissement qui s'était imposé en quelques années comme le modèle du centre universitaire de recherche. Hall passa 7 mois en Europe pour y recruter des professeurs. Franz Boas, le fondateur de l'école américaine d’anthropologie culturelle, encadra la première thèse d'anthropologie soutenue à Clark[5] en 1891 ; il a enseigné dans cette université de 1888 à 1892[6], puis démissionna par suite d'un différend avec Stanley Hall sur la liberté d'enseignement, et trouva un nouveau poste à l'université Columbia. L'ingénieur Albert A. Michelson, qui fut le premier Américain à recevoir le prix Nobel de physique, y enseigna de 1889 à 1892, avant de devenir directeur du département de physique de l’université de Chicago.

Jonas G. Clark mourut en 1900, léguant une partie de son héritage à l'université et à sa bibliothèque, mais réservant la moitié de ses propriétés foncières à la fondation d'un collège préparatoire.

Personnalités liées à l'université[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. William A. Koelsch, « Grass-Roots Garrisonians in Central Massachusetts: The Case of Hubbardston's Jonas and Susan Clark », sur Institute for Massachusetts Studies and Westfield State University, (consulté le 24 mai 2015)
  2. « A Rival for Old Harvard », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2018)
  3. Craignant que l'université ne vienne à manquer de moyens, il y ajouta ensuite un autre million de dollars.
  4. William A. Koelsch, Clark University, 1887–1987: A Narrative History, Worcester, Clark University Press, (ISBN 0-914206-25-7), p. 23–24
  5. Jay H. Bernstein, « First Recipients of Anthropological Doctorates in the United States, 1891-1930 », American Anthropologist, vol. 104, no 2,‎ , p. 551–564 (ISSN 0002-7294, DOI 10.1525/aa.2002.104.2.551, lire en ligne)
  6. Cf. Camille Joseph, Une pensée de la relation : Franz Boas et le concept de type, Sociétés plurielles, Presses de l’INALCO, coll. « Épistémologies du pluriel », (HAL Id: hal-01692795https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01692795)
  7. « The Sigmund Freud and Carl Jung lectures at Clark University », sur clarku.edu (consulté le 24 juillet 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :