Clarion (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Clarion
logo de Clarion (entreprise)

Création 1940
Dates clés 2007 : achat par Hitachi
2019 : achat par Faurecia
Forme juridique Kabushiki gaisha
Siège social Saitama
Drapeau du Japon Japon
Actionnaires Faurecia et HitachiVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Électronique
Produits Systèmes de navigation automobile , autoradios et systèmes embarqués
Société mère Faurecia
Site web www.clarion.com

Clarion est une entreprise japonaise fabriquant des autoradios, des systèmes de navigation automobile et des systèmes embarqués. On compte parmi leurs clients Peugeot, Suzuki ou encore Volkswagen.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2007, elle a été rachetée par le groupe Hitachi.

En octobre 2018, Faurecia annonce l'acquisition de Clarion pour 1,3 milliard de dollars[1].

Le 1er mars 2019, Faurecia annonce le succès de son offre d'achat avec l'acquisition de 95,28% du capital. Le 1er avril 2019, Faurecia doit inaugurer au Japon un pôle qui regroupera Clarion, Parrot Faurecia Automotive et Coagent Electronics et emploiera près de 9 200 personnes, dont 1 650 ingénieurs. Cet ensemble doit générer un chiffre d'affaires de plus de 2 milliards d'euros d'ici 2022[2].

Sites de production en Europe[modifier | modifier le code]

Le groupe possède une usine d'assemblage à Jászberény en Hongrie[3].

Jusqu'en 2004, des autoradios étaient assemblés sur le site de Custines en France. La production a été transférée en Hongrie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sudip Kar-Gupta, « Car parts group Faurecia swoops on Clarion in $1.3 billion deal », sur Reuters,
  2. AFP, « L'équipementier automobile français Faurecia s'empare du japonais Clarion », sur La Tribune,
  3. « Clarion France | Global Network », sur www.clarion.com (consulté le 25 mars 2017)
  4. L'Usine Nouvelle, « Clarion France se restructure - Quotidien des Usines », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne, consulté le 25 mars 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]