Clarence Larkin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clarence Larkin
Description de l'image Clarence_Larkin.jpg.
Nom de naissance Clarence Larkin
Naissance
Chester, Pennsylvanie
Décès
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
Pasteur baptiste et auteur

Clarence Larkin (1850-1924) était un pasteur chrétien évangélique baptiste américain, enseignant de la Bible, et écrivain. Ses livres et ses cartes ont exercé un grand impact sur la culture évangélique conservatrice dans le XXe siècle[1]. Ses cartes et tableaux étaient élaborés dans le but de fournir aux lecteurs une stratégie visuelle permettant de cartographier l'action de Dieu dans l'histoire de l'humanité et d'interpréter les prophéties bibliques complexes [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Clarence Larkin est né le , à Chester, en Pennsylvanie[3]. Il a connu sa conversion au christianisme à l'âge de 19 ans. Il a ensuite obtenu un emploi dans une banque. À l'âge de 21 ans, il quitte la banque et est allé à l'université, où il obtient un diplôme d'ingénieur en mécanique, pour devenir après un dessinateur professionnel pendant un moment, puis un professeur des aveugles. Cette dernière profession a développé ses facultés descriptives, tandis que celle de dessinateur a fortement influencé son style artistique. Plus tard, son état de santé critique l'obligea à abandonner sa carrière d'enseignant. Après un repos prolongé, il se consacre à la manufacture. Quand il s'était converti, il était devenu un membre de l'Église épiscopale. Et en 1882, à l'âge de 32 ans, il est devenu un baptiste et fut ordonné ministre baptiste deux ans plus tard. Son premier pastorat s'est déroulé à Kennett Square (en Pennsylvanie) et son second au Fox Chase (Pennsylvanie), où il est resté pendant 20 ans. Ses recherches sur les Écritures bibliques, et la lecture de quelques livres qui tombaient entre ses mains, l'ont conduit à adopter bon nombre des principes de la théologie pré-millénariste qui était populaire dans les milieux protestants conservateurs de l'Age Doré. En ce moment, il a commencé à faire de grandes cartes murales, qu'il utilisait dans ses prédications et qu'il intitulait « Vérité prophétique ». Ce nouveau style de prédication l'a rendu populaire et l'a permis à prêcher à plusieurs endroits sur invitations. Et en même temps, il a publié plusieurs tableaux prophétiques, qui ont été largement diffusés et ont contribué à la rédaction des articles pour les écoles du dimanche. En 1918, il a publié Dispensational Truth (Vérité dispensationnel).

Les principales publications du Dr Larkin étaient Dispensational Truth (Le plan et le dessein de Dieu dans les âges)[4], Rightly Dividing the Word (Dispense correctement la parole), The Book of Daniel (Le livre de Daniel)[5], Spirit World (Esprit du monde)[6], Second Coming of Christ (Seconde venue du Christ), et A Medicine Chest for Christian Practitioners, un manuel sur l'évangélisation.

Déroulement de la prophétie biblique selon le Dispensationalisme pré-millénariste, par Clarence Larkin, 1918.

Le livre sur le plan et le dessein de Dieu dans les âges, contient des dizaines de cartes et des centaines de pages d'éléments descriptifs. Il a consacré trois années à concevoir et dessiner les graphiques et à prépéarer le texte. Ce livre est une véritable défense du dispensationalisme pré-millénariste, s'appuyant notamment sur les grands thèmes présents dans les œuvres de figures majeures de l'époque comme Cyrus Scofield, William Eugene Blackstone et John Nelson Darby. Comme C. I. Scofield, il a également distingué sept dispensations, la courante étant la « dispensation de la grâce », « dispensation de l'Eglise » ou « dispense ecclésiastique ».

Par ailleurs, Larkin déplorait souvent la tendance des écrivains à dire des choses peu charitables sur les autres. Ainsi, il se réservait aux critiques et se contenter à présenter simplement sa compréhension des Ecritures bibliques. Au cours de cinq dernières années de sa vie, la hausse de demande pour ses livres l'obligé à abandonner le pastorat, pour consacrer tout son temps à l'écriture. Il est décédé le .

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Clarence Larkin » (voir la liste des auteurs).