Clarence Burton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burton.
Clarence Burton
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Clarence Forrest Burton
Naissance
Fort Lyons
Missouri, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 51 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Le Loup-garou
Inconscience
Les Dix Commandements
L'Épave vivante
Le Signe de la croix

Clarence (Forrest) Burton, né le à Fort Lyons (Missouri) et mort le à Los Angeles (quartier d'Hollywood, Californie), est un acteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des débuts dès l'enfance au théâtre au sein de troupes itinérantes, Clarence Burton contribue au cinéma à cent-soixante-cinq films américains (principalement muets), les dix-huit premiers étant des courts métrages sortis en 1913 — dont Le Loup-garou d'Henry MacRae, avec Phyllis Gordon et Lule Warrenton.

Suivent notamment plusieurs réalisations de Cecil B. DeMille, dont L'Admirable Crichton (1919, avec Thomas Meighan et Gloria Swanson), Les Dix Commandements (1923, avec Theodore Roberts et Charles de Rochefort) et Le Roi des rois (1927, avec H. B. Warner et Dorothy Cumming).

Parmi ses autres films muets, mentionnons L'Aventure de Mary de Henry King (1918, avec Mary Miles Minter et Allan Forrest), Inconscience de Sam Wood (1922, avec Gloria Swanson et Stuart Holmes) et L'Épave vivante de Frank Capra et Irvin Willat (1928, avec Jack Holt et Dorothy Revier).

Après le passage au parlant, il apparaît encore dans quelques films, dont Le Club des trois de Jack Conway (1930, avec Lon Chaney et Lila Lee) et Le Signe de la croix de Cecil B. DeMille (1932, avec Fredric March et Charles Laughton), son dernier tournage.

Clarence Burton meurt prématurément en 1933, à 51 ans, des suites d'une crise cardiaque.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Période du muet[modifier | modifier le code]

Clarence Burton, Theodore Roberts et Agnes Ayres (de g. à d.), dans Le Fruit défendu (1921)
Jack Holt, Jean De Briac, Sylvia Breamer et Clarence Burton (de g. à d.), dans The Man Unconquerable (1922)

Période du parlant[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]