Clare Hollingworth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hollingworth.
Clare Hollingworth
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (105 ans)
Knighton, Leicester (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Clare Hollingworth (née le 10 octobre 1911 à Knighton) est une journaliste britannique résidente de Hong Kong depuis le début des années 1980. Correspondante de guerre dès le début de sa carrière en 1939, elle est le premier journaliste à avoir vu et rapporté les préparatifs de l'invasion de la Pologne par l'armée allemande.

Avant 1939, Hollingworth connaît la Pologne pour avoir travaillé dans l'aide à ceux qui ont fui la région des Sudètes après leur annexion par l'Allemagne hitlérienne.

Journaliste depuis une semaine, le Daily Telegraph l'envoie à la frontière germano-polonaise pendant l'été 1939. Fin août 1939[1], son reportage sur la présence importante de divisions blindées allemandes dans le secteur fait la « une » de son journal et c'est elle qui informe l'ambassade britannique de Varsovie de l'invasion, par téléphone, le 1er septembre.

Pendant la Seconde Guerre mondiale et les premières années d'après-guerre, elle effectue son travail en Roumanie, en Grèce, en Turquie, en Palestine, au Proche-Orient et en Égypte où elle épouse son second mari en 1952, son confrère Geoffrey Hoare, qu'elle a suivi pendant la guerre et avec qui elle vit depuis 1945. Son premier mariage de 1936 avec Vandaleur Robinson est dissous en 1951.

Installée à Paris, elle suit la guerre d'Algérie. Après la mort de Hoare en 1966, elle suit la guerre du Viêt Nam, puis se spécialise dans l'Asie de l'Est. À partir du début des années 1980, elle réside à Hong Kong et suit l'actualité de la colonie, de la République populaire de Chine et les pays et territoires voisins.

Carrière[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Poland's Three Weeks'War, 1940.
  • There's a German Right Behind Me, 1945.
  • The Arabs and the West, 1950.
  • Mao and the Men Against Him, 1984.
  • Front Line, mémoires, 1990 ; complété et corrigé avec Neri Tenorio, 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Correspondante de Libération à Hong Kong, « Une vieille dame aux premières loges », article paru dans Libération le 30 juin 1997.
  • Esther Addley, « A Foreign Affair », article publié par The Guardian, 17 janvier 2004 (lien internet). La version internet comprend des données sur la carrière d'Hollingworth.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Esther Addley, « A Foreign Affair », article publié par The Guardian, 17 janvier 2004 (lien internet).
  2. Correspondante de Libération à Hong Kong, « Une vieille dame aux premières loges », article paru dans Libération le 30 juin 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]