Clairette du Languedoc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clairette du Languedoc
image illustrative de l’article Clairette du Languedoc
Sur la commune de Cabrières, le vignoble de la clairette du Languedoc.

Désignation(s) Clairette du Languedoc
Appellation(s) principale(s) clairette du Languedoc
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis
Pays Drapeau de la France France
Région parente Languedoc-Roussillon
Sous-région(s) coteaux du Languedoc
Localisation Hérault
Saison été chaud et sec, pluies importantes au printemps (giboulées) et en automne (orages) avec 600 à 700 mm concentrés en quelques jours
Climat tempéré méditerranéen sous influence de la tramontane
Sol terrasses caillouteuses couvertes de dépôts fluviaux anciens de l’Hérault.
Superficie plantée 77 hectares
Nombre de domaines viticoles 6 caves indépendantes,
4 caves coopératives et
2 négociants
Cépages dominants clairette B[1]
Vins produits Vin blanc sec ou moelleux, vin doux naturel
Production 3 712 hectolitres
Pieds à l'hectare minimum 4 000 pieds par hectare
Rendement moyen à l'hectare maximum 50 à 60 hectolitres par hectare[2]

La clairette du Languedoc est un vin blanc d'appellation d'origine contrôlée produit sur les collines au nord de Pézenas, dans l'Hérault. Elle est produite avec le cépage clairette vinifié en sec, moelleux, vin doux naturel et rancio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

L'histoire de la clairette est aussi ancienne que celle du vignoble du Languedoc. La clairette pourrait être un cépage apporté par les Grecs lors de leur introduction de la vigne en Gaule méridionale[3].

Sur ce terroir ont été exhumées des amphores italiques marquées du sceau GEN F (Genelis Fecit)[3].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Lors des grandes invasions, les vignobles, furent quasiment délaissés et le vin produit à partir des treilles du jardin ou de l'enclos[4]. Et à partir de l'an 900, les cartulaires des chapitres cathédraux et des abbayes font nettement la différence entre les vignes basses et les vignes hautes[5]. Le vignoble de plaine va perdurer jusqu'au début du XIVe siècle où la nécessité d'emblaver les terres riches, propices à l'abondance, repoussa la vigne vers les coteaux plus chiches mais plus qualitatifs[6].

Période moderne[modifier | modifier le code]

En 1471-1472, le sommelier de Louis XI a acheté de la clairette picquardentz, vin blanc sec, et du claretz, vin blanc doux (Bibliothèque nationale, manuscrit F.20 486). La clairette se vinifie aussi bien en doux, sous la dénomination de « Clairette » qu'en sec sous celle de « Pîcardan »[3].

Au XVIIIe siècle, la clairette devient un cépage « à la mode », mieux valorisé sur les marchés[3].

Période contemporaine[modifier | modifier le code]

La sensibilité de la clairette à madériser a été utilisée au XIXe siècle et au début du XXe siècle pour en faire du vermouth. Ce vin de base ne profite toutefois pas aux producteurs. Les vignobles des environs d'Adissan font un effort qualitatif récompensé en 1948, avec l'accession en AOC. C'est donc l’une des plus anciennes appellations du Languedoc et c'est la plus petite.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La clairette porte aussi le nom de blanquette. Ces deux origines font toutes deux référence au caractère clair de son vin. Le terroir languedocien a donné l'autre nom à l'appellation.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Le vignoble est situé sur le versant ouest de la moyenne vallée de l'Hérault, à cheval sur deux de ses affluents, la Boyne et la Lergue.

Orographie et géologie[modifier | modifier le code]

La clairette du Languedoc est cultivée sur des terrasses du villafranchien, terrains sédimentaires du quaternaire ancien. Il s'agit de galets de quartz et silex ou calcaires agglomérés dans une gangue argilo-sableuse[3].

Ce terroir peu fertile permet d'apprivoiser l'exubérante vigueur de la clairette.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Le climat de ce terroir viticole est typiquement méditerranéen. Il se caractérise par des hivers doux, des étés chauds et secs et des précipitations rares et concentrées notamment en automne de septembre à décembre (les précipitations annuelles sont proches de 800 mm). Au contraire, l'été est souvent très sec, voire aride dans l'arrière pays des garrigues, avec seulement quelques précipitations en août liées aux orages. Les vents dominants sont la tramontane, vent sec et froid qui chasse les nuages, et le marin, vent humide qui au contraire amène les nuages. Il peut parfois être très violent.

Le taux d'ensoleillement journalier moyen est de 7 h 22, largement supérieur à la moyenne française de 4 h 46[7]. En outre, relativement "protégée" du Mistral et de la Tramontane par l'avancée des reliefs cévenols, Montpellier est la ville la moins ventée du golfe du Lion. De plus, la proximité de la mer favorise l'installation de la brise marine qui tempère les excès thermiques en été.

La température annuelle moyenne est de 14,2 °C, supérieure à la moyenne nationale de 12,2 °C[7].

Le tableau ci-dessous indique les températures et les précipitations pour l'année 2007 :

Mois J F M A M J J A S O N D Année
Températures moyennes maximales (°C) 11 11 14 16 20 25 26 26 23 19 14 12 17,6
Températures moyennes minimales (°C) 7 7 10 11 14 19 20 21 18 15 10 8 13,3
Températures moyennes (°C) 9 9 12 13,5 17 22 23 23,5 21,5 17 12 10 15,6
Précipitations (hauteur moyenne en mm) 60 105 10 15 90 0 3 10 29 144 21 72 659
Source: MSN météo[8]

Vignoble[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Le vignoble s'étend sur les communes de Adissan, Aspiran, Le Bosc, Cabrières, Ceyras, Fontès, Lieuran-Cabrières, Nizas, Paulhan, Péret et Saint-André-de-Sangonis[9].

Encépagement[modifier | modifier le code]

Feuille de clairette B

L'AOC concerne les vins blancs issus exclusivement du cépage clairette B. Le terroir permet à ce cépage déjà riche en sucre, de donner des raisins très sucrés.

C'est un cépage très vigoureux qui demande à être maîtrisé. Les terrains relativement pauvres et arides y contribuent. Sa sensibilité au vent est ici secondaire, le relief protégeant bien le vignoble.

Méthodes culturales[modifier | modifier le code]

Selon les usages locaux, loyaux et constants, un hectare de vigne doit comporter au minimum 4 000 pieds, chaque cep étant espacé d'au maximum 2,50 mètres. La taille, qui doit être terminée au plus tard le 30 avril, est une taille courte à coursons (12 yeux francs par cep), chaque courson portant un maximum de deux yeux francs. Si l'irrigation peut être autorisée pour les vignes destinées à produire des vins tranquilles, elle est interdite pour celles destinées aux vins de liqueur[10].

Vinification et élevage[modifier | modifier le code]

Cette appellation peut être vinifiée sous trois formes différentes[11] :

  • vin sec ou légèrement moelleux (12 % d’alcool)
  • vin doux naturel avec mutage en cours de fermentation (5 % minimum et 8 % maximum d'alcool à 90°).
  • rancio après trois années de vieillissement pour un vin titrant 14° minimum.

Terroir et vins[modifier | modifier le code]

Village de Lieuran-Cabrières dans l'AOC Clairette du languedoc.
Clairette du Languedoc et gastronomie

Les producteurs de chaque commune ont le droit d'ajouter le nom de celle-ci dans les trois types de vins qu'ils peuvent élaborer[12].

Clairette-du-languedoc :

  • Clairette-du-languedoc Adissan
  • Clairette-du-languedoc Aspiran
  • Clairette-du-languedoc Le Bosc
  • Clairette-du-languedoc Cabrières
  • Clairette-du-languedoc Ceyras
  • Clairette-du-languedoc Fontès
  • Clairette-du-languedoc Lieuran-Cabrières
  • Clairette-du-languedoc Nizas
  • Clairette-du-languedoc Paulhan
  • Clairette-du-languedoc Péret
  • Clairette-du-languedoc Saint-André-de-Sangonis

Clairette-du-languedoc vin de liqueur :

  • Clairette-du-languedoc Adissan vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Aspiran vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Le Bosc vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Cabrières vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Ceyras vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Fontès vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Lieuran-Cabrières vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Nizas vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Paulhan vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Péret vin de liqueur
  • Clairette-du-languedoc Saint-André-de-Sangonis vin de liqueur

Clairette-du-languedoc vin de liqueur rancio :

  • Clairette-du-languedoc Adissan vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Aspiran vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Le Bosc vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Cabrières vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Ceyras vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Fontès vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Lieuran-Cabrières vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Nizas vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Paulhan vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Péret vin de liqueur rancio
  • Clairette-du-languedoc Saint-André-de-Sangonis vin de liqueur rancio

Structure des exploitations[modifier | modifier le code]

Il y a 6 caves indépendantes, 4 caves coopératives (regroupant 49 déclarants de récolte de l'AOC) et 2 négociants[11].

  • Adissan
    • Cave La Clairette d'Adissan
    • Domaine des Deux Pierre, Pierre Nougaret
  • Aspiran
    • Cave Coopérative d’Aspiran
    • Château Malautie, Georges Guy
  • Bédarieux
    • Domaine Clovallon, Catherine Roque
  • Cabrières
    • Cave Coopérative de Cabrières
  • Fontès
    • Cave Coopérative de Fontès
  • Paulhan
    • Château la Condamine Bertrand, Bernard Jany
    • Clos Sainte-Pauline, Camille et Alain Malard
    • Cave Coopérative Clochers et Terroirs
  • Saint-André-de-Sangonis
    • Domaine la Croix Chaptal
    • Domaine de Cambous (Charles-Walter Pacaud)
  • Salelles-du-Bosc
    • Domaine Vaillé Fulcran
    • Domaine Vaillé Guillaume et Marc
  • Tressan
    • Domaine Vailhé Jean-Pierre

Type de vins et gastronomie[modifier | modifier le code]

Clairette du Languedoc huitres et crustacés

C'est un vin qui s'accorde bien avec la bourride à la sétoise ou la baudroie à l'américaine[13] , les huîtres au four au foie gras, les saint-jacques aux endives caramélisées, sushi, ...

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  2. Décret du 28 octobre 2009.
  3. a, b, c, d et e [1]Site des producteurs de clairette du Languedoc. Consulté le 16 juin 2010.
  4. Alain Laborieux, op. cit., p. 58.
  5. Alain Laborieux, op. cit., p. 60.
  6. Alain Laborieux, op. cit., p. 78.
  7. a et b La population et la géographie de Montpellier - Portail Ville de Montpellier
  8. MSN météo Température mensuelle moyenne à Béziers (Languedoc).
  9. Fichier Clairette-du-languedoc
  10. Conduite du vignoble de l'AOC clairette-du-languedoc
  11. a et b L'AOC Claitette-du-languedoc sur le site de l'INAO
  12. Décret sur liste des AOC Claitette-du-languedoc sur le site officiel du Syndicat des producteurs
  13. Le guide hachette des vins 2010

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Laborieux, Muscats, des vins, des terroirs, une histoire, Éd. Sud Espace, Montpellier, 1997 (ISBN 2-906334-55-3).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]