Claire Marin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claire Marin
Noc filosofie 2016 - Claire Marin.jpg
Claire Marin à Prague (2016).
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Lycée Alfred-Kastler de Cergy-Pontoise (en), lycée Eugène-Ionesco (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur de thèse

Claire Marin (née le à Paris (France)) est une écrivaine, enseignante de philosophie française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Claire Marin est ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (promotion 1994)[1], docteur en philosophie de l'université Paris-Sorbonne avec un sujet de thèse portant sur l'« activité obscure » dans la philosophie de Félix Ravaisson, et membre du Centre international d’études de la philosophie française contemporaine à l’École normale supérieure de la rue d'Ulm.

Elle enseigne pendant plusieurs années la philosophie au lycée Eugène-Ionesco à Issy-les-Moulineaux. En 2018, elle est professeur agrégé de philosophie en classe préparatoire au lycée Alfred-Kastler de Cergy-Pontoise[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans et Essais[modifier | modifier le code]

Direction et coordination d’ouvrages[modifier | modifier le code]

  • De la nature à l’esprit, introduction à la philosophie française du XIXe siècle, avec R. Belay (dir.), Lyon, Presses de l’École normale supérieure, 2001.
  • L’épreuve de soi (dir.), Paris, Armand Colin, coll. « L’inspiration philosophique », 2003.
  • Souffrance et douleur : autour de Paul Ricœur, avec Nathalie Zaccaï-Reyners, Paris, PUF, 2013.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lyon-normalesup.org/Annuaire/frame.php.
  2. « La leçon de vie des « jeunes de banlieue » », sur franceculture.fr, (consulté le 16 août 2020).
  3. Marie-Pierre Genecand, « La rupture sous toutes ses coutures », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne)
  4. « Claire Marin : “Bergson nous apprend à ne pas passer à côté de notre vie” », sur www.philomag.com, Philomag,

Liens externes[modifier | modifier le code]