Claire Lemercier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemercier.

Claire Lemercier, née le à Bagnols-sur-Cèze[1], est une historienne française.

Elle est directrice de recherche au CNRS, au Centre de sociologie des organisations (CSO)[2] , après plusieurs années passées à l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (IHMC)[3].

Surtout spécialiste du XIXe siècle en France, elle a étudié différentes institutions et formes de régulation économiques, tels que les conseils de prud’hommes et les tribunaux de commerce. Ses travaux actuels portent sur des périodes plus longues, sur les dirigeants des grandes entreprises françaises, l’arbitrage commercial international et la « dépersonnalisation » des relations de commerce. Parallèlement, elle a mené différentes activités éditoriales (notamment à Revues.org, Histoire & Mesure et pour la collection « Repères » des éditions La Découverte) et de vulgarisation des méthodes quantitatives (notamment les études sur les réseaux et les carrières)[4]. Elle est membre de plusieurs comités de rédaction de revue, dont Le Mouvement social.

Claire Lemercier a obtenu en 2008, la médaille de bronze du CNRS[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claire Lemercier, Un si discret pouvoir. Aux origines de la Chambre de commerce de Paris, 1803-1853, La Découverte, Paris, 2003 (ISBN 2-7071-3972-6) (notice BnF no FRBNF38981704)
  • Gérard Béaur, Hubert Bonin et Claire Lemercier (dir.), Fraude, contrefaçon et contrebande, de l'Antiquité à nos jours, Droz, Genève, 2006 (ISBN 978-2-600-01069-6)
  • Claire Lemercier, Claire Zalc, Méthodes quantitatives pour l'historien, La Découverte, coll. « Repères », Paris, 2008 (ISBN 978-2-7071-5340-1)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]