Claire Davinroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Claire Davinroy
Fonctions
Membre de l'Assemblée consultative provisoire
Biographie
Nom de naissance Valy
Date de naissance
Lieu de naissance Paris
Date de décès (à 75 ans)
Nationalité Française

Claire Davinroy, née Claire Valy à Paris le 14 octobre 1897, morte le 15 février 1973, est une résistante et femme politique française. Elle est titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 avec Palme et de la Médaille de la Résistance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur de l'enseignement primaire supérieur de Paris, Claire Davinroy appartient dès 1940 à un groupe de résistance dont Pierre Brossolette était l'animateur. Elle hébergea Pierre Brossolette chargé de mission du Général de Gaulle à chacun de ses voyages en France. Le Colonel Passy (de son vrai nom : André Dewavrin), Directeur du Bureau central de renseignements et d'action (BCRA)  à sa mission de 1943 tint chez elle toutes ses réunions (premières réunions de ce qui deviendra par la suite le C.O.M.A.C).

En 1943, elle organise avec Robert Tainturier la Centrale Parsifal qui est l'organe de liaison entre les réseaux de la Zone Nord et le BCRA

Secrétaire chiffreuse, elle put entre l'arrestation de Robert Tainturier et la sienne (intervenue le 8 octobre 1943, sur dénonciation de son concierge), faire disparaître les documents et les codes. Internée à Fresnes, elle est déportée à Ravensbrück en le 31 janvier 1944. Claire Davinroy est libérée le 9 avril 1945[1].

Elle est déléguée à l'Assemblée consultative provisoire au titre des prisonniers et déportés. Elle y siège du 20 juillet 1945 au 3 août 1945[2].

Elle devient ensuite directrice du Smith College de Genève.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]