Claire Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castillon.
image illustrant  une femme de lettres image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Claire Castillon
Description de cette image, également commentée ci-après

Claire Castillon à la foire du livre 2010 de Brive la Gaillarde

Naissance (41 ans)
Boulogne-Billancourt
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Romans, Nouvelles, Théâtre

Claire Castillon, née le à Boulogne-Billancourt est une écrivaine française. Elle vit entre Paris et un lieu gardé secret, dit « la campagne », aux environs de Marseille, où elle écrit[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle vient d'une famille aisée, avec un père polytechnicien ayant travaillé comme ingénieur à Elf Aquitaine[2],[3]. Sa mère est mère au foyer[3].

Titulaire d'un DEUG de lettres[4], Claire Castillon fait son entrée en littérature en 2000.

Au début des années 2000, elle a une relation avec Patrick Poivre d'Arvor[5],[6] avec qui elle aurait eu un « coup de foudre » sur le plateau de l'émission du journaliste, Place aux livres sur LCI[2], liaison à laquelle il fait allusion dans son roman La Mort de Don Juan.

De 2004 à 2005, elle anime En attendant minuit sur TPS Star, une émission ludique et informative sur l'actualité du sexe[1]. Elle l'explique l'avoir fait suite aux mauvaises ventes d'un de ses livres : « C'était un moyen simple de gagner de l'argent[2]. »

Elle est l'auteur d'une pièce de théâtre, La Poupée qui tousse[3]. Elle participe par ailleurs au Little Fashion Book de la marque de vêtements « Little Fashion Gallery »[7].

Elle a travaillé à une adaptation cinématographique de son roman Je prends racine avec la réalisatrice Marion Vernoux qui n'a pas abouti, même si un casting « alléchant » semble avoir pu être réuni (Romain Duris, Mathieu Amalric, Pierre Arditi)[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Grenier, roman, Anne Carrière, 2000.
  • Je prends racine, roman, Anne Carrière, 2001.
  • La Reine Claude, roman, Stock, 2002.
  • Pourquoi tu m'aimes pas ?, roman, Fayard, 2003.
  • Vous parler d'elle, roman, Fayard, 2004.
  • Insecte, recueil de nouvelles, Fayard, 2006.
  • On n'empêche pas un petit cœur d'aimer, recueil de nouvelles, Fayard, 2007.
  • Dessous, c'est l'enfer, roman, Fayard, 2008.
  • Les Cris, roman, Fayard, 2010.
  • Les Bulles, recueil de nouvelles, Fayard, 2010.
  • Les Merveilles, roman, Grasset, 2012.
  • Les Couplets, roman, Grasset, 2013.
  • Eux, roman, L’Olivier, 2014.
  • Les Pêchers, roman, L’Olivier, 2015.
  • Les Messieurs, recueil de nouvelles, L'Olivier, 2016

Pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Claire Castillon, Vivolta, consulté le 5 janvier 2012.
  2. a, b, c et d Jérôme Dupuis, « On n'empêche pas Claire Castillon... », L'Express,‎ (lire en ligne)
  3. a, b et c Présentation de Claire Castillon sur le site de l'émission SODA, TV5.org, consulté le 5 janvier 2012.
  4. « Le grenier de Claire Castillon, la passion amoureuse à ventre et à cris », Buzz-littéraire.com, 12 juin 2007.
  5. « Si Claire Castillon est surtout connue pour être l'ex de Patrick Poivre d'Arvor... » Claire Castillon, Fluctuat.net, consulté le 5 janvier 2012.
  6. « Elle est notamment connue pour sa relation avec le journaliste et présentateur Patrick Poivre d'Arvor. » Claire Castillon, ulike.net, consulté le 5 janvier 2012.
  7. Curated by Claire Castillon, Littlefashionblog.com, 6 septembre 2010.
  8. Fiche du livre, sur le site de l'éditeur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :