Claire Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castillon.
Claire Castillon
Description de cette image, également commentée ci-après
Claire Castillon en janvier 2018.
Naissance (44 ans)
Drapeau : France Boulogne-Billancourt
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Claire Castillon, née le à Boulogne-Billancourt en France, est un écrivain français. Elle vit à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle vient d'une famille aisée avec un père polytechnicien ayant travaillé comme ingénieur à Elf Aquitaine[1],[2]. Sa mère est mère au foyer[2].

Titulaire d'un DEUG de lettres[3], Claire Castillon fait son entrée en littérature en 2000.

De 2004 à 2005, elle anime En attendant minuit sur TPS Star, une émission ludique et informative sur l'actualité du sexe. Elle l'explique l'avoir fait suite aux mauvaises ventes d'un de ses livres : « C'était un moyen simple de gagner de l'argent[1]. »

Elle a travaillé, au milieu des années 2000, à une adaptation cinématographique de son roman Je prends racine avec la réalisatrice Marion Vernoux qui n'a pas abouti, même si un « casting alléchant[1] » semblait avoir été réuni (Romain Duris, Mathieu Amalric, Pierre Arditi[1]).

Elle est l'auteur d'une pièce de théâtre, La Poupée qui tousse[2]. Elle participe par ailleurs au Little Fashion Book de la marque de vêtements « Little Fashion Gallery ».

Son recueil de nouvelles Rebelles, un peu remporte en mai 2018 le prix du concours L'Échappée littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne-Franche-Comté, dans la sélection romans[4],[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, elle a une relation de près de trois ans[1] avec Patrick Poivre d'Arvor avec qui elle aurait eu un "coup de foudre" sur le plateau de l'émission du journaliste, Place aux livres sur LCI[1], liaison qu'elle évoque dans son ouvrage La Reine Claude[1], et à laquelle il fait allusion dans son roman La Mort de Don Juan[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • 48 h au Lutetia : 8 auteurs écrivent sur le thème du sommeil. Paris : Scali, 06/2005, 153 p. (ISBN 2-35012-021-X)
  • Écrire au réveil, dans Le Petit Livre des plaisirs : 50 façons de goûter la vie / par Christophe André et 25 auteurs ; photographies de Sandrine Expilly. Paris : Psychologies, sd, p. 63.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Mâle en moi, supplément au n° 720 de Marie Claire, coll. « Les nouvelles érotiques de l’été » n° 2 : La Volupté, août 2012.
  • Les Moitiés, supplément de la revue Vogue n° 929, août 2012, 62 p.

Romans jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Tous les matins depuis hier. Paris : École des loisirs, coll. "Neuf", 03/2013, 179 p. (ISBN 978-2-211-21268-7) [7].
  • Un maillot de bain une pièce avec des pastèques et des ananas. Paris : École des loisirs, coll. "Neuf", 02/2014, 179 p. (ISBN 978-2-211-21665-4)
  • Tu es mignon parce que tu es un peu nul. Paris : École des loisirs, coll. "Neuf", 10/2014, 190 p. (ISBN 978-2-211-21970-9)
  • Cucu. Paris : École des loisirs, coll. "Neuf", 04/2015, 178 p. (ISBN 978-2-211-22124-5)
  • Y a-t-il quelqu'un dans Casimir ?. Paris : École des loisirs, coll. "Neuf", 04/2016, 152 p. (ISBN 978-2-211-22787-2)
  • Les Piqûres d'Abeille. Paris : Flammarion jeunesse, 04/2017, 150 p. (ISBN 978-2-08-140664-3)
  • Proxima du Centaure. Paris : Flammarion jeunesse, 02/2018, 222 p. (ISBN 978-2-08-142143-1)
  • Miss Crampon. Paris : Flammarion jeunesse, 01/2019, 202 p. (ISBN 978-2-08-143657-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :