Claire Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Claire Castillon
Description de cette image, également commentée ci-après
Claire Castillon en janvier 2018.
Naissance (46 ans)
Boulogne-Billancourt
Distinctions
Grand Prix Thyde Monnier de la SGDL (2004)
Prix Marie-Claire du roman féminin (2015)
Prix du concours L'Échappée littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne-Franche-Comté (2018)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Claire Castillon, née le à Boulogne-Billancourt en France, est une écrivaine française. Elle écrit des romans, des nouvelles et des livres pour enfants.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2000, elle publie un premier roman très remarqué, Le Grenier, aux éditions Anne Carrière[1]. Interrogée sur la violence crue de son écriture, elle répond C'est cru et douloureux, pas cru et gratuit. Ce n'est pas parler de corps pour parler de corps. C'est une espèce de cri, de douleur.[2].

Sa pièce de théâtre La Poupée qui tousse est jouée au théâtre de l'Opprimé en 2003[3].

En 2004, elle reçoit le Grand Prix Thyde Monnier de la SGDL pour son roman Vous parler d'elle (Fayard 2004)[4].

Au milieu des années 2000, elle travaille avec la réalisatrice Marion Vernoux à une adaptation cinématographique de son roman Je prends racine, adaptation qui ne verra pas le jour[5].

Son recueil de nouvelles Les Bulles (Fayard, 2010) est mis en scène par Marion Vernoux et joué au théâtre Marigny en 2013[6].

En 2015, son roman Eux (l'Olivier, 2014) reçoit le Prix Marie-Claire du roman féminin[7].

Elle anime des ateliers d'écriture au sein de l'association le FIT (une femme un toit)[8] et écrit un article témoignant de la souffrance des femmes dont s'occupe cette association[9].

Elle écrit des « chroniques d'une jeune mère » dans le magazine Parents[10],[11].

Son recueil de nouvelles Insecte (Fayard 2006) est traduit en 25 langues[12]. En 2016, la réalisatrice Elsa Blayau l'adapte en court-métrage[13].

Son recueil de nouvelles Rebelles, un peu remporte en mai 2018 le prix du concours L'Échappée littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne-Franche-Comté, dans la sélection romans[14],[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le journaliste Jérôme Dupuis voit dans son ouvrage La Reine Claude (Stock, 2002) l'évocation de son histoire avec Patrick Poivre d'Arvor, qui ferait lui-même allusion à elle dans son roman La Mort de Don Juan[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • 48 h au Lutetia : 8 auteurs écrivent sur le thème du sommeil. Paris : Scali, 06/2005, 153 p. (ISBN 2-35012-021-X)
  • Écrire au réveil, dans Le Petit Livre des plaisirs : 50 façons de goûter la vie / par Christophe André et 25 auteurs ; photographies de Sandrine Expilly. Paris : Psychologies, sd, p. 63.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Le Mâle en moi, supplément au n° 720 de Marie Claire, coll. « Les nouvelles érotiques de l’été » n° 2 : La Volupté, août 2012.
  • Les Moitiés, supplément de la revue Vogue n° 929, août 2012, 62 p.

Romans jeunesse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le grenier de Claire Castillon, la passion amoureuse à ventre et à cris », Buzz-littéraire.com, 12 juin 2007.
  2. « Interview Claire Castillon dans Tout le monde en parle le 7 octobre 2000 », sur www.ina.fr (consulté le )
  3. « Programmation du théâtre de l'Opprimé », sur www.cnt.asso.fr (consulté le )
  4. « Grand Prix Thyde Monnier », sur www.sgdl.org (consulté le )
  5. a et b Jérôme Dupuis, « On n'empêche pas Claire Castillon... », L'Express,‎ (lire en ligne)
  6. « Interview de Claire Castillon », sur www.cnews.fr (consulté le )
  7. « Prix Marie Claire du Roman Féminin : Claire Castillon gagne avec et contre Eux », sur www.marieclaire.fr (consulté le )
  8. « Rapport d'activité 2015 de l'association FIT », sur www.associationfit.org (consulté le )
  9. « Panser leurs blessures, Femmes en souffrance », sur www.pressreader.com (consulté le )
  10. « La chronique de Claire Castillon, octobre 2015 », sur www.pressreader.com (consulté le )
  11. « La chronique de Claire Castillon, février 2016 », sur www.parismatch.com (consulté le )
  12. « Traductions de l'Insecte sur Worldcat », sur www.worldcat.org (consulté le )
  13. « Court métrage l'Insecte par Elsa Blayau », sur www.nouvelledonne-productions.com (consulté le )
  14. Clôture en beauté de notre Échappée littéraire
  15. Prix L'Échappée littéraire : découvrez la sélection 2017-2018 !
  16. www.lr2l.fr
  17. Fiche du livre, sur le site de l'éditeur.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :