Claire Brisset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]] image illustrant une journaliste image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le droit et une journaliste française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Claire Brisset, née le , est une journaliste française. Après avoir travaillé pendant seize ans (au Figaro, au Monde, puis au Monde diplomatique), elle a rejoint pendant douze années l'Unicef (en tant que directrice de l'information).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 4 mai 2000, elle a été nommée pour six ans défenseur des enfants par le Conseil des ministres (gouvernement Jospin). À cette époque, elle dénonça d'une part la situation des droits de l'enfant mais rappela qu'en France il n'y avait pas de violation grossière des droits des enfants.

« La notion de droits de l’enfant ne doit pas effectivement se réduire à la prise en charge des enfants maltraités. Elle est bien entendu, infiniment plus large. Il ne s’agit pas de percevoir la défense des droits de l’enfant comme se bornant à lutter contre l’inceste, les viols et les diverses formes de maltraitance. La notion de droits de l’enfant est aussi une notion positive, ce qui veut dire qu’ils ne doivent pas être considérés comme seulement en creux. On ne peut pas dire que les droits de l’enfant fassent l’objet, en France, de violations grossières. Dans mes fonctions antérieures, j’ai dû voyager dans des pays où régnaient une extrême pauvreté, des guerres et où les droits des enfants étaient et sont encore massivement violés. Ce n’est pas le cas chez nous, ni dans les textes, ni dans les faits.» in Claire Brisset, défenseure des enfants, « Les droits de l’enfant rencontrent de la résistance », Ed.Lien social, Numéro 554, 30 novembre 2000

Son mandat s'est achevé le 3 mai 2006. C'est Dominique Versini qui lui a succédé.

En 2005, elle avait rédigé un ouvrage dans lequel elle brossait un tableau sans concessions de la situation de l'enfance en France et en appelait à une véritable mutation des mentalités, afin de promouvoir “le droit à l'enfance”. (15 millions d'enfants à défendre)

Elle est membre du Haut Conseil de la population et de la famille.

Le 1er septembre 2008, elle a été nommée médiatrice de la Ville de Paris[1]. Elle remplace à ce poste une élue, Frédérique Calandra, devenue maire du 20e arrondissement le 29 mars 2008.

À l'issue de son mandat, elle est remplacée, en juillet 2014 par Éric Ferrand, nommé par la nouvelle maire de Paris, Anne Hidalgo.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claire Brisset, Rendre justice aux enfants, Éditions Anne Carrière
  • Claire Brisset, 15 millions d'enfants à défendre, Éditions Albin Michel, 2005
  • Claire Brisset, Bernard Golse, L'École à 2 ans, une fausse bonne idée, Éditions Odile Jacob, 08/2006
  • Claire Brisset, Les Enfants et la Loi de la jungle, Éditions Odile Jacob, 2009
  • Catherine Dolto, Claire Brisset, Gérard Poussin, Pour ou contre la garde alternée ?, Éditions Mordicus,