Cléopâtre (épouse de Philippe II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cléopâtre.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Sauf précision contraire, les dates de cette page sont sous-entendues « avant Jésus-Christ ».

Cléopâtre est la sœur, ou plus vraisemblablement la nièce, du chancelier et général de Philippe II, Attale. Elle épouse le roi en 337, ce qui fait d'elle sa septième épouse et renforce la position d'Attale qui ne cache pas au cours d'un banquet qu'à ses yeux les enfants à naître de cette union seront les seuls légitimes. La dispute faisant suite à cette déclaration entraîne l'exil provisoire d'Olympias et du futur Alexandre le Grand.

Il semble que Philippe souhaite un troisième fils car son fils aîné Philippe Arrhidée, souffre d'épilepsie, et Alexandre, son successeur officiel, est bien seul. Vers 336, Cléopâtre donne le jour à une fille nommée Europa ou, selon les sources, à un fils. L'assassinat de Philippe II en 336 et l'avènement d'Alexandre entraînent leur perte. Olympias, semble-t-il en l'absence d'Alexandre mais sans que celui-ci condamne son geste, fait assassiner Cléopâtre et son enfant tandis qu'Attale est exécuté.