Clémentine (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clémentine
Image dans Infobox.
Clémentine dans sa maison du sud de la France.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Paris
Nom de naissance
Clémentine MitzVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
ClémentineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
chanteuse
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instrument
piano, percussions
Label
Sony Music Japan, EMI, Hats Unlimited, King Records, Walt Disney Records Japan, KADOKAWA
Genres artistiques
Sites web

Clémentine Mitz[1], connue sous le nom de Clémentine, est une chanteuse française, ayant eu du succès principalement en Asie, notamment au Japon[2],[3].

En presque 30 ans de carrière, Clémentine a enregistré plus de 30 albums dans des styles jazz, pop et bossa nova et publié 8 Best-Of pour un nombre total d'exemplaires physique et digital vendus évalués à 4 millions d'unités[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Clémentine est née à Paris dans une famille de grands amateurs de Jazz. Son père Victor Mitz fut un grand collectionneur de Jazz et dirigea même le label Orange Blue[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa carrière démarre chez Sony France en 1988, avec un premier disque contenant deux chansons composées par Henri Renaud : Absolument jazz et Les Nuits de naufrage[6]. Elle rejoint plus tard Orange Blue, le label de Jazz créé par son père deux ans plus tôt. Elle réalise un second disque, Continent bleu, présenté au MIDEM de Cannes. À cette occasion, elle est découverte par des représentants de la firme japonaise Sony Music Entertainment, qui la prennent ensuite sous contrat en 1990.

Clémentine a enregistré depuis, plus de 30 albums dans des styles jazz, pop et bossa nova. Elle est la chanteuse française contemporaine la plus populaire au Japon depuis 30 ans, où elle a vendu plus de 4 millions d'albums au total[7].

Sony a tenté en 1999 de lancer Clémentine en France avec l'album Mosaïques, mais ce disque n'a pas rencontré le succès attendu. Parmi les raisons, ses chansons et leurs interprétations sont particulièrement adaptées aux goûts du public asiatique.

En 2010, elle quitte Sony pour EMI.

En 2015, elle se produit dans de nombreux temples bouddhistes et shintoïstes à travers le Japon accompagnée par AUN J classic Orchestra[8].

En 2018 et 2019, elle devient Marraine du Festival Tandem Tokyo[9].

Bien qu'elle se rende régulièrement au Japon où se déroule sa carrière, Clémentine continue de vivre à Paris[10],[11].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • Absolument Jazz (1988)
  • Spread Your Wings (1989)
  • Continent Bleu (1989)
  • Mes Nuits, Mes Jours (1990)
  • En Privé (1992)
  • Long Courrier (1993)
  • Clémentine Sings Ben Sidran (1993)
  • Ils et elle (1994)
  • Solita (1998)
  • Heure D'été (1998)
  • Mosaïques (1999)
  • Couleur Café (1999)
  • Les Voyages (2000)
  • Café Après-midi (2001)
  • Lil' Darlin (2001)
  • 30 °C (2002)
  • Clé (2003)
  • Soleil (2004)
  • Made in France (2005)
  • Lumière (2006)
  • Chocolats et Sweets (2008)
  • Sweet Rendez-vous (2008)
  • Sweet Illumination (2008)
  • Kyoto et moi (2009)
  • Animentine~Bossa du Animé (2010)
  • Zoku Animentine (2011)
  • Bon chanté (2013)
  • Clémentine sings Disney (2014)
  • Clémentine meets AUN J Classic Orchetra (2015)
  • Clémentine sings Bart&Baker (2017)
  • Café de POP from Tokyo Paris (2018)
  • Quel temps fait-il ? (2021)[12]

Best-Of[modifier | modifier le code]

  • A Suivre... The Very Best of Clementine (1996)
  • Clémentine de Best (2004)
  • Café de Bossa (2010)
  • Café de Jazz (2010)
  • Café de Paris (2010)
  • Animentine Best (2012)
  • All Time Best (2017)

Collaborations[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière Clémentine a collaboré avec les artistes suivants:

Japon[modifier | modifier le code]

Noriyuki Makihara[13], Taro Hakase[14], Hitonari Tsuji[15], Kazuyoshi Saito[16], Gontiti[17], Mondo Grosso [18](Shinichi Osawa), FPM[19], Original Love, Pizzicato Five[20], Kenji Ozawa[21], Eri Ishikawa, etc.

Reste du Monde[modifier | modifier le code]

Eumir Deodato[22], Ben Sidran[23], Leo Sidran, Marcos Valle[24], Carlos Lyra[25], Roberto Menescal[26], Stéphane Pompougnac[27], Incognito, Joyce, Bart&Baker[28]...

Concerts[modifier | modifier le code]

Depuis 20 ans, Clémentine s'est produite dans les salles de concert suivantes : Blue Note Tokyo[29], Festival Tandem Tokyo[30],[31], Billboard Osaka[32], Summer Sonic 2011[33], Tokyo International Forum, Roppongi Hills Tokyo, Quest hall Tokyo, Omotosando Tokyo, Live Image Festival, Mont Fuji Jazz Festival, Nagoya Blue Note, Yokohama Motion Blue, Osaka Blue Note, Fukuoka Billboard Live, The Museum of Kyoto, Shizuoka Sarnath Hall, Shizuoka Shizugin hall, Hiroshima club Quatro[34], Yongsun Museum Hall (Séoul) ; Big Mountain Music Festival (Khao Yai, Thailande) ; Shangai, Pékin, Guanzhou, Shenzhen (Chine)[34].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site discog.com, consulté le 28 septembre 2014
  2. "Clémentine est la chanteuse française la plus aimée au Japon. Ses albums se sont vendus à plus de 1,5 million d’exemplaires. En dehors du Japon, Clémentine est soutenue par un public fidèle partout en Asie, et particulièrement en Corée du Sud. Elle a été élue « Ambassadrice de bonne volonté honoraire de la ville de Kyôto » pour 4 ans en 2009."
  3. A French Affair, Tokyo Weekender, 3 juillet 2009
  4. « Le Japon et Clémentine », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2021)
  5. « Victor Mitz », sur Discogs (consulté le 11 février 2021)
  6. CBS 651456
  7. (en-US) « Actu – Clémentine » (consulté le 18 mars 2021)
  8. « CLEMENTINE-MEETS-J-CLASSIC-ORCHESTRA », sur www.amazon.com (consulté le 16 février 2021)
  9. « Kansai Scene Magazine :: Kansai Living Guide », sur archives.kansaiscene.com (consulté le 14 février 2021)
  10. LA FRANCE AU JAPON, RFI Musique, 16 février 2000
  11. Une « frenchpop » au pays du Soleil-Levant, Capitaltouch, 12 mars 2012
  12. « Se connecter à Facebook », sur Facebook (consulté le 18 mars 2021)
  13. Alexis, « Clémentine, ‘Chocolats et Sweets’ », sur Français à Hotani (CF II), (consulté le 11 février 2021)
  14. Clémentine With Taro Hakase – Collines Violettes (2000, CD) (lire en ligne)
  15. « Clémentine - SensCritique », sur www.senscritique.com (consulté le 11 février 2021)
  16. 続 アニメンティーヌ (lire en ligne)
  17. Clementine, Poisson Lune, Mis (lire en ligne)
  18. (en) « MONDO GROSSO », sur Jpop Wiki (consulté le 11 février 2021)
  19. Clémentine – Soleil D'hiver ~ Special Cuts From The Album "Heure D'été" (1998, Vinyl) (lire en ligne)
  20. « Artistes similaires - Pizzicato Five featuring Clémentine », sur Last.fm (consulté le 11 février 2021)
  21. « Kenji Ozawa », sur Discogs (consulté le 11 février 2021)
  22. « Eumir Deodato - Ce sont les Français qui ont inventé le disco », sur www.brain-magazine.fr (consulté le 11 février 2021)
  23. Ben Sidran - Clementine – Spread Your Wings And Fly Now !! (1988, Vinyl) (lire en ligne)
  24. Clementine with Marcos Valle, Aguas De Marco (lire en ligne)
  25. Café Après-Midi ~ La Musique Brésilienne Que Clémentine Aime (1999, CD) (lire en ligne)
  26. « Performance: O Barquinho by Clémentine | SecondHandSongs », sur secondhandsongs.com (consulté le 11 février 2021)
  27. Stéphane Pompougnac, Morenito feat Clémentine (lire en ligne)
  28. Bart&Baker, Clémentine, Clémentine Sings Bart&Baker : J'ai rendez-vous avec mon âme (lire en ligne)
  29. « CLEMENTINE|LIVE REPORTS|BLUE NOTE TOKYO », sur www.bluenote.co.jp (consulté le 11 février 2021)
  30. Eric & Gregg, JE SUIS MUSIQUE, « TANDEM FESTIVAL Paris Tokyo Stars », sur https://jesuismusique.com/
  31. « Festival Tandem : deux jours de musique à Tokyo », sur lepetitjournal.com (consulté le 18 mars 2021)
  32. (en-US) « Clementine & Cecile Corbel », sur Kansai Finder (consulté le 18 mars 2021)
  33. (ja) « Clementine @ SUMMER SONIC 2011 (2011.08.13) | ライブ・セットリスト情報サービス【 LiveFans (ライブファンズ) 】 », sur livefans.jp (consulté le 18 mars 2021)
  34. a et b (en-US) « Dossier de presse – Clémentine » (consulté le 18 mars 2021)