Clément d'Ancyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Clément, Clément et Saint-Clément.
Clément d'Ancyre
Image illustrative de l'article Clément d'Ancyre
Icône représentant Clément d'Ancyre.
Évêque d'Ancyre
Naissance 309 ?
Galatie
Fête 23 janvier

Clément d'Ancyre est un évêque d'Ancyre (Ankara), martyr sous Dioclétien (309 ?).

Notice historique[modifier | modifier le code]

Clément « est un de ceux que les Grecs appellent Grands Martyrs. On lit dans ses Actes, qu'on lui fit endurer, par intervalles, divers supplices, durant l'espace de vingt-huit ans ; mais ce fait n'est pas appuyé sur des monuments assez solides pour qu'il soit regardé comme incontestable. Ce qui est certain, c'est qu'il versa son sang pour la foi, sous l'empereur Dioclétien. Au commencement du IVe siècle siècle ses reliques furent transportées à Constantinople, où il y avait deux églises de son nom. Après la prise de la ville par les croisés, son crâne fut apporté à Paris, et dans la suite il fut donné par la reine Anne d'Autriche, à l'abbaye du Val de Grâce, qu'elle avait fait rebâtir[1]. ».

Détails tirés des Actes de son martyre[modifier | modifier le code]

Il est originaire de Galatie, en Asie Mineure.

Il reste de longues années incarcéré avec plusieurs autres chrétiens ; il peut, toutefois, célébrer la sainte Messe. Un jour, pendant qu'il officie, ses bourreaux le décapitent.

Fêté le 23 janvier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. J.-P. Migne, Dictionnaire hagiographique : Encyclopédie théologique ou série de dictionnaires sur toutes les parties de la science religieuse, XL.1, Paris, coll. « 623 »,‎