Clément Dembélé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clément Dembélé
Clement Dembele, président de Plateforme contre la corruption et le chômage au Mali.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Homme politique, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata

Clément Dembélé, né le à Ouagadougou, est un universitaire et homme politique malien[1].

Il est l'auteur d'une thèse de littérature générale et comparée intitulée Littérarité du discours politique : le registre épique de l'Histoire dans le contexte des indépendances africaines, soutenue en 2010 à l'université Paul-Verlaine de Metz[2].

Il est candidat à l'élection présidentielle malienne de 2018[3], mais sa candidature n'est pas retenue[réf. souhaitée]. Militant contre la corruption, il est arrêté le 9 mai 2020[4], soupçonné d'atteinte à la sûreté de l'État[5]. Libéré le 23 mai, il doit comparaitre le 1er juillet pour incitation à la violence[6].

Le 10 juillet 2020, la coalition d'opposition Mouvement du 5-Juin - Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RPF) organise des manifestations contre le président Ibrahim Boubacar Keïta dans tout le Mali. A Bamako elle dégénère en émeute, l'Assemblée nationale est saccagée, les heurts avec la police font au moins 4 morts et plusieurs dizaines de blessés. Dans la soirée et le lendemain, 6 leaders et théoriciens de l'opposition sont arrêtés par les forces de sécurité maliennes, dont Dembélé (avec Choguel Maïga, Mountaga Tall, Issa Kaou Djim, Oumara Diarra et Adama Ben Diarra)[7]. S'ensuivent deux autres jours de manifestations violentes pour empêcher l'arrestation supposée de Mahmoud Dicko, le principal chef du M5-RPF qui fédère les autres, et de répressions policières qui feront 11 morts et 124 blessés[8], puis les leaders de l'opposition seront relâchés le 13 juillet[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Adama B. Sagara, « Malijet Qui est qui ! : Professeur Clément Mahamadou DEMBELE Bamako Mali », sur malijet.com, (consulté le 4 juin 2020)
  2. Mukanda, Université de Lorraine [1]
  3. Infos Soir, « Professeur Clément Dembélé, candidat à la présidentielle 2018 : « Je veux incarner l’espoir des Maliens » | maliweb.net » (consulté le 3 juin 2020)
  4. « Au Mali, la voix enfermée du militant anticorruption Clément Dembélé », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juin 2020)
  5. « Mali : que reproche-t-on à Clément Dembélé ? – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 3 juin 2020)
  6. « Mali : Clément Dembélé libéré mais bientôt jugé – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 3 juin 2020)
  7. « Mali : interventions policières contre l'opposition, fortes tensions à Bamako », sur france24.com, (consulté le 12 juillet 2020)
  8. Matteo Maillard, « Onze morts et plus de cent blessés au Mali dans des manifestations contre le pouvoir », sur lemonde.fr, (consulté le 14 juillet 2020)
  9. « Cible de la contestation au Mali, le fils du président Keïta quitte un poste clé », sur france24.com, (consulté le 14 juillet 2020)