Civilization VI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sid Meier's
Civilization VI
Image illustrative de l'article Civilization VI

Éditeur 2K Games
Développeur Firaxis Games
Aspyr (Mac, Linux)
Distributeur Take-Two Interactive
Concepteur Ed Beach[1]
Musique Christopher Tin[2]

Geoff Knorr


Date de sortie Microsoft Windows
MacOS
Linux
Licence Propriétaire
Franchise Civilization
Version 1.0.0.194 (octobre 2017)
Genre 4X
Stratégie au tour par tour
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme PC (Linux, Windows), Mac (MacOS), iPad
Média Distribution numérique (Steam)[3]
DVD
Langue Multilingue[3]
Contrôle Clavier, souris

Site web civilization.com

Civilization VI est un jeu vidéo de stratégie au tour par tour de type 4X et le sixième opus de la série Civilization, développé par Firaxis Games et édité par 2K Games. Le jeu est sorti le 21 octobre 2016 sur Windows[4], le 24 octobre 2016 sur MacOS et le 9 février 2017 sur Linux[5].

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Comme les précédents jeux de la saga emblématique du genre 4X, dans Civilization VI, chaque joueur représente un dirigeant d'une certaine nation ou d'un certain groupe ethnique ayant ses caractéristiques propres, et doit le faire évoluer au fil du temps, de la façon dont il le souhaite, pour le guider vers la victoire. Le joueur est amené à explorer le monde, fonder de nouvelles villes et construire des aménagements. Il progresse sur des arbres technologique et culturel et doit également déployer une armée afin d'attaquer ses concurrents et de défendre son territoire. Enfin, le joueur peut commercer et négocier avec les autres dirigeants, via une interface animée.

Les différentes victoires possibles[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs moyens de remporter une partie[6] :

  • la victoire militaire, qui s'obtient lorsque le joueur est le dernier à être en possession de sa capitale de départ ;
  • la victoire culturelle, remportée lorsque la civilisation du joueur accueille plus de touristes étrangers que de touristes internes dans chaque autre civilisation de la partie ;
  • la victoire scientifique, qui se déclenche dès que le joueur a établi une colonie sur Mars ;
  • la victoire religieuse, obtenue lorsque la religion de la nation contrôlée par le joueur est devenue la religion dominante de toutes les autres civilisations de la partie.

Contrairement aux autres opus de la série Civilization, la victoire au score dépend d'une limite de tours, définie par le joueur au lancement de la partie : celle-ci ne s'arrête donc plus en l'an 2050 si aucune des victoires ci-dessus n'a été obtenue par aucun dirigeant, mais au bout du nombre de tours défini. Si aucune limite n'est spécifiée, la partie s'arrête dès que l'un des dirigeants a atteint une victoire scientifique, militaire, culturelle ou religieuse.

La victoire diplomatique, possible dans le précédent opus, manque à l'appel, tout comme le Congrès mondial au sein duquel elle pouvait être acquise, alors que la victoire religieuse est nouvelle dans la série.

Villes[modifier | modifier le code]

Comme dans les autres opus de la série, les villes continuent de jouer le rôle principal dans le jeu.

Celles-ci peuvent être fondées par un colon à l'endroit désiré puis se développent et s'agrandissent au cours du temps en fonction des ressources environnantes et de la civilisation dont elle fait partie. Ce sont les villes qui en fonction de leur développement et des actions du joueur vont générer Science, Culture, Or, Foi ainsi que la production nécessaire à la création de bâtiments et d'unités. Les villes seront reliées entre elles par des routes de manière automatique dès l'apparition des marchands. Les ouvriers ne sont donc plus nécessaires pour cette tâche et ces derniers disparaissent après avoir réalisé trois aménagements (jusqu'à six selon les divers bonus que peut acquérir la civilisation), qui ne nécessitent cependant plus un certain nombre de tours pour être complétés[7].

Contrairement à Civilization V, les villes ne sont plus constituées d'une unique case mais d'un ensemble de divisions appelées quartiers répartis autour du centre-ville. C'est au sein de ces quartiers de divers types (campus scientifique, quartier religieux, industriel, portuaire…) que vont pouvoir être construits les bâtiments. Ces quartiers et bâtiments interagissent particulièrement avec l'environnement et génèrent des bonus relatifs à celui-ci.

Au niveau démographique, pour qu'une ville puisse continuer à croître, celle-ci doit disposer d'un nombre d'habitations nécessaire ; ces habitations sont fournies par les aménagements et bâtiments de la ville.

Lors de la capture d'une ville, la position des quartiers présente une grande valeur stratégique. Ainsi, les camps militaires peuvent se défendre de façon autonome et disposent de leurs propres défenses, compliquant les stratégies de l'attaquant, tandis que ce dernier peut choisir de piller des campus ou quartiers commerciaux pour porter un coup à la recherche et à l'économie de son ennemi.

Civilisations et dirigeants[modifier | modifier le code]

Dans la version standard du jeu, il y a 19 civilisations et 20 dirigeants[8], chaque civilisation proposant un dirigeant unique ayant son caractère propre et des caractéristiques spécifiques, à l'exception de la Grèce qui possède 2 dirigeants[9].

18 civilisations étaient disponibles au moment de la sortie du jeu et les Aztèques réservés à ceux qui l'avaient précommandé ont été ajoutés gratuitement au bout de trois mois[10].

Liste des civilisations dans Civilization VI[11]
Civilisation Compétence de la civilisation Unités spéciales Infrastructures spéciales Dirigeant Compétence du dirigeant Intentions
Allemagne Villes libres de l'Empire : permet de construire un quartier de plus dans chaque ville, au-delà du seuil imposé par la population. U-boot (remplace le sous-marin) : unité navale possédant un faible coût de production ainsi qu'un bonus d'attaque si situé sur une case d'océan. Hanse (remplace la zone industrielle) : quartier qui reçoit un bonus de production si adjacente à un autre quartier ou à des ressources. Frédéric Barberousse Empereur du Saint-Empire : profite d'un emplacement gouvernemental supplémentaire pour une doctrine militaire et d'un bonus de combat contre les cités-États. Couronne de fer :
  • Apprécie les civilisations sans lien avec les cités-États.
  • N'apprécie pas les suzerains de cités-États ou les dirigeants en faisant la conquête.
États-Unis d'Amérique Pères fondateurs : les bonus gouvernementaux transmis s'obtiennent deux fois plus vite.
  • P-51 Mustang (remplace le chasseur) : unité aérienne de plus grande portée et plus efficace contre les chasseurs.
  • Rough Rider : unité de cavalerie habile sur les collines, rapportant de la culture pour chaque ennemi tué sur le contient de la capitale et ayant un coût d'entretien plus faible.
Studio de cinéma (remplace le centre de diffusion) : bâtiment culturel ayant pour effet de doubler le tourisme durant l'ère moderne. Theodore Roosevelt Corollaire de Roosevelt :
  • Bonus de combat pour les unités combattant sur le continent de la capitale.
  • Bonus d'attrait pour les cases des villes possédant un parc national.
Politique du gros bâton :
  • Apprécie les civilisations pacifiques ayant une ville sur son continent.
  • Déteste celles déclarant la guerre à une cité-État ou un peuple basé sur son continent.
Angleterre British Museum : les musées possèdent davantage d'emplacements d'artefacts et octroient plus d’archéologues.
  • Chien de mer (remplace le corsaire) : unité navale spécialisée dans la capture de navires ennemis et la dissimulation.
  • Tunique rouge : unité de combat rapproché plus puissante sur un continent différent de celui de la capitale et qui peut débarquer sans dépenser de point de mouvement.
Port militaire de la Royal Navy (remplace le port) : quartier qui octroie un bonus d'Or s'il est construit sur un continent étranger et permet d'embarquer et de débarquer les unités depuis sa case sans utiliser de point de mouvement. Les unités qui y sont formées sont plus rapides, et il accélère le recrutement des amiraux illustres. Victoria Pax Britannica : apparition d'une unité de combat rapproché gratuite quand une ville est fondée ou conquise sur un continent étranger. Le soleil ne se couche jamais :
  • Apprécie les civilisations présentes sur son continent et cherche à étendre son territoire sur toute la planète.
  • N'apprécie pas celles se trouvant sur des continents où l'Angleterre ne possède pas de villes.
Arabie Dernier prophète :
  • Obtention du dernier prophète illustre disponible quand une civilisation étrangère recrute l'avant-dernier.
  • Bonus de science pour chaque ville étrangère ayant adopté la religion créee par l'Arabie.
Mamelouk (remplace le chevalier) : unité de cavalerie qui se soigne automatiquement à la fin de chaque tour. Médersa (remplace l'université) : bâtiment scientifique qui génère davantage de science et octroie un bonus de foi équivalent au bonus de proximité du campus. Saladin Rectitude de la foi : le lieu de culte de la religion choisie augmente en plus de ses bonus traditionnels la génération de science, de foi et de culture de l'Arabie. Il peut également être acheté par les autres civilisations à un coût en foi très réduit. Dynastie ayyoubide :
  • Souhaite voir un bâtiment lié à son culte dans le plus grand nombre de villes possible, et apprécie les civilisations en possédant.
  • N'apprécie pas les civilisations ayant adopté une autre religion ou en guerre avec des fidèles de sa religion.
Aztèque Offrandes au tlatoani :
  • Chaque ressource de luxe permet de profiter d'activités supplémentaires, et chaque ressource de luxe différente octroie un bonus de combat.
  • Les bâtisseurs aztèques peuvent utiliser l'une de leur charge afin d’accélérer la construction d'un quartier.
Moctezuma Ier Guerrier aigle : remplace le guerrier de base, et transforme les unités ennemies vaincues en bâtisseurs. Terrain de Tlachtli : bâtiment unique dont la construction se fait au sein du complexe de loisirs, donne de la foi, des bonus d'aménagement et des points de général illustre.
Brésil
  • Magnanime : lors du recrutement ou la création d'un personnage illustre, une partie des points de personnage illustre est récupérée.
  • Profite d'un bonus pour les quartiers adjacent aux cases de jungle.
Pierre II Minas Geraes : cuirassé déblocable via la doctrine du nationalisme, ce navire possède une attaque et défense à distance améliorées. Carnaval : remplace le complexe de loisirs, celui-ci permet le lancement du projet « carnaval » générant des bonus d'activité ainsi que des points de personnages illustres additionnels lors de son achèvement.
Chine Cycle dynastique :
  • Bonus pour les « Eurêka » ou « Inspirations ».
  • Les bâtisseurs chinois possèdent une charge supplémentaire et peuvent accélérer la construction d’une merveille de l'Antiquité ou de l'ère Classique.
Qin Shi Huang Tigre accroupi : puissant canon de faible portée, disponible tôt et ne nécessitant pas de ressource spécifique. La grande muraille : aménagement spécial procurant un bonus de défense et d'Or, puis de culture et tourisme.
Congo Nkisi :
  • Octroie de la nourriture, de la production et de l'or pour chaque chef-d’œuvre sculptural et offre un bonus d'artiste et marchand illustre. *Ne peut construire de lieu saint mais bénéficie des croyances des religions devenues majoritaires dans ses villes et reçoit un apôtre à chaque achèvement de Nbanza ou place de théâtre issu de la religion majoritaire de la ville en question.
Alphonse Ier du Kongo Ngao mbeba : unités à la défense améliorée contre les unités à distance et ne subissant aucun malus dans les bois et forêts tropicales. Nbanza : remplace le quartier résidentiel et fournit davantage de nourriture et d'or.
Égypte Iteru :
  • Bonus de construction des quartiers et merveilles si situés sur une case adjacente à un cours d'eau, plaines inondables comprises.
  • Bonus d'Or pour les routes commerciales extérieures ainsi que de nourriture pour la civilisation à l'origine de la route.
Cléopâtre VII Archer sur char Maryanuu : archer monté disposant d'un bonus de mobilité sur les terrains dégagés. Le Sphinx : octroie de la foi et de la culture et davantage si adjacent à une merveille.
Espagne
  • Flotte des indes : les routes commerciales vers d'autres continents sont plus avantageuses et des flottes peuvent être crées en début de partie via la combinaison de plusieurs unités navales.
  • El Escurial : les unités reçoivent des bonus contre les civilisations ayant une religion différente de l'Espagne et les inquisiteurs possèdent une charge supplémentaire.
Philippe II Le conquistador : reçoit un bonus si à proximité d'une unité religieuse et permet lors de la capture d'une ville sa conversion automatique à la religion de l'Espagne si un conquistador est adjacent à celle-ci. La mission : aménagement générant davantage de foi si situé sur un continent différent de la capitale et de la Science supplémentaire si adjacent à un campus.
France
  • Grande tournée : la construction de merveilles est accélérée du Moyen Âge jusqu'à l'ère industrielle comprise et les merveilles génèrent davantage de tourisme.
  • Escadron volant : reçoit davantage d'informations à propos des autres civilisations ainsi qu'un espion supplémentaire lors de la découverte des châteaux.
Catherine de Médicis Garde impériale : bonus de combat sur le continent de sa capitale ainsi que des points de général illustre à chaque victoire. Château : aménagement unique nécessitant d'être placé sur une case adjacente à une rivière, génère de la culture ainsi que des bonus spéciaux si à proximité d'une merveille.
Grèce République de Platon : emplacement de dogme de gouvernement aléatoire. Périclès Auréole de gloire : bonus culturel des cités-États dont la Grèce est le suzerain. Hoplite : unité de l'Antiquité exclusive recevant un bonus de combat si adjacent à d'autres hoplites. L'acropole : remplace la place du théâtre et profite de bonus culturels si adjacente à d'autres quartiers.
Gorgô octroie de la culture équivalente à 50 % de la puissance de chaque unité ennemie éliminée.
Inde Satyagraha : bonus de foi pour toutes les civilisations rencontrées ayant fondée une religion et n'étant pas en guerre et malus de bonheur pour les civilisations en guerre contre l'Inde.

Dharma : l'Inde profite des croyances de toutes les religions présentes dans ses villes.

Mohandas Karamchand Gandhi Le varu : unité faisant baisser la puissance des unités ennemies adjacentes. Bâoli : aménagement unique générant habitations et nourriture, le bonus de nourriture est amélioré si adjacent à une ferme. Génère également de la foi si adjacent à un lieu saint.
Japon Restauration Meiji :
  • Les villes et leurs quartiers bénéficient de bonus en fonction du nombre de quartiers adjacents.

Kami Kaze :

  • Les unités terrestres bénéficient d'avantages si elles combattent sur les côtes, de même pour les unités maritimes combattant en eau peu profonde.
Hōjō Tokimune Samouraïs : puissante unité guerrière combattant toujours au maximum de sa puissance même affaiblie. Usine électronique : remplace l'usine et octroie des bonus de production et culture aux cités alentours.
Norvège Éclair du Nord : toutes les unités navales de combat rapproché sont en mesure d'attaquer les côtes. Harald III de Norvège Drakkar : unité navale de combat rapproché pouvant se soigner en territoire neutre.

Berserker : unité bénéficiant d'un bonus d'attaque mais d'un malus défensif pouvant piller le terrain contre un seul point de mouvement.

Stavkirke : remplace le temple et octroie un bonus de foi si adjacente à un bois.

Dernier roi viking:

  • Respecte les civilisations lui obéissant.
  • N'apprécie pas les civilisations ayant une marine faible.
Rome Toutes les routes mènent à Rome :
  • toutes les villes obtiennent un comptoir commercial lors de leur fondation et les villes à proximité d'une route commerciale venant depuis la capitale y sont automatiquement reliée.
  • les routes commerciales rapportent plus d'or si passant par les comptoirs commerciaux des villes de Rome.

Colonne de Trajan : toutes les villes débutent avec un bâtiment gratuit dans leur centre-ville.

Trajan La Légion : plus chère à produire que le spadassin mais plus puissante que celui-ci et peut construire forts et routes de façon cependant limitée. Les thermes : aménagement remplaçant l'aqueduc et offrant davantage d'activités et d'habitations que celui-ci.
Russie
  • Grande ambassade : les routes commerciales vers des civilisations plus avancées rapportent de la Science et de la culture.
  • Les villes fondées reçoivent des cases supplémentaires.
  • Les cases de toundra octroient +1 en foi et en production.
Pierre Ier le Grand Cosaques : unité exclusive remplaçant la cavalerie, plus puissants et pouvant se déplacer après avoir attaqué. La laure : lors de l'utilisation d'un personnage illustre dans une ville possédant une laure, il est possible de rattacher une case supplémentaire à la ville.
Scythie
  • Bonus d'attaque lors d'un combat contre une unité montée et régénération de quelques points de vie à chaque victoire.
Tomyris Archers montés Saka : unité monté particulièrement mobile dont la formation donne deux unités et ne nécessite pas de ressources spécifiques. Kourgane : aménagement exclusif générant foi et or ainsi qu'un bonus si adjacent à un pâturage, ne peut être construit sur une colline ni adjacente à une autre Kourgane.
Sumer Quêtes épiques : pour chaque village barbare détruit, permet l'obtention d'un bonus de village tribal.

Aventures d'Enkidu : lors d'une guerre commune, les summériens partagent butins et expérience à l'allié le plus proche dans un rayon de cinq cases.

Gilgamesh Char de guerre : unité montée ne subissant pas de malus face aux unités bénéficiant d'avantage contre la cavalerie et profite d'un point de mouvement supplémentaire si débutant son tour en terrain dégagé. Le ziggurat : aménagement générant Science et culture si située de façon adjacente à une rivière mais ne pouvant être construit sur une colline.

Contenus téléchargeables[modifier | modifier le code]

D'autres civilisations sont disponibles à l'achat, comme la Pologne dévoilée en décembre 2016[12], l'Australie en février 2017[13], la Perse et la Macédoine en avril[14], la Nubie en juillet[15] ainsi que les Khmers et l'Indonésie en octobre[16].

Civilisations téléchargeables
Civilisation Dirigeant Capacités du dirigeant Capacités de la civilisation Unités uniques Bâtiment unique
Australie John Curtin
Indonésie Dyah Gitarja
Khmer Jayavarman VII
Macédoine Alexandre le Grand
Nubie Amanitoré Compétence exclusive à la civilisation : la Nubie reçoit un bonus de production pour les unités d'attaque à distance, qui gagnent plus vite de l'expérience. Les mines génèrent plus de production pour les ressources stratégiques, et plus d'or pour les ressources de luxe.

Compétence exclusive à la dirigeante : Amanitoré octroie à la Nubie un bonus de production pour la construction de quartiers, qui peut être encore renforcé en érigeant une pyramide nubienne adjacente au centre-ville.

Unité exclusive : plus puissant et rapide que l'archer de l'Antiquité qu'il remplace, l'archer Pítati peut être amélioré en arbalétrier. Aménagement exclusif : la pyramide nubienne doit être construite sur une case de désert, de colline désertique ou de plaine inondable, et génère de la foi, ainsi que d'autres rendements en fonction du quartier adjacent, ou de la nourriture si adjacente au centre-ville.
Perse Cyrus
Pologne Hedwige Union Lituanienne : Liberté dorée Hussard ailé Halle aux Draps : bâtiment remplaçant le marché.

Les contenus téléchargeables contiennent aussi des scénarios qui modifient les règles du jeu : le joueur prend la tête d'une civilisation et doit atteindre un ou plusieurs objectifs en un nombre de tours imparti. Ils s'inspirent pour la plupart de périodes historiques, telles que la colonisation de l'Australie et l'ère viking. Six scénarios sont disponibles dans les DLC : "Magnat de l'Outback", "Vikings, marchands et pillards !", "L'Héritage d'Hedwige", "Conquêtes d'Alexandre", "Dons du Nil" et "Voie du Nirvana"[17].

Développement[modifier | modifier le code]

Les développeurs ont utilisé un nouveau moteur de jeu fondé sur une amélioration du précédent utilisé pour Civilization V mais orienté afin de grandement faciliter la création de mods pour le jeu.

Le système d'intelligence artificielle est également revu et amélioré en raison de l’introduction de plusieurs nouveautés, tout en conservant les avancées de Civilization V. Chaque dirigeant possède également un « agenda » comprenant une liste d'objectifs, notamment des objectifs secrets et possède ses propres traits de caractère évoluant au cours de la partie.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
PC Gamer (GB) 93 %[18]
Canard PC (FR) 7/10[19]
Presse numérique
Média Note
Gamekult (FR) 8/10[20]
GameSpot (US) 9/10[21]
IGN (US) 9,4/10[22]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[23]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 90,70 % (fondé sur 23 critiques)[24]
Metacritic 90 % (fondé sur 38 critiques)[25]

Sid Meier's Civilization 6 a en général reçu de très bonnes critiques.

Ventes[modifier | modifier le code]

Le jeu s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires les deux premières semaines après sa sortie, ce qui en fait le jeu le plus rapidement vendu de la série Civilization[26]. En mai 2017, soit sept mois après la sortie du jeu, le distributeur Take-Two Interactive avait atteint les deux millions de ventes et déclarait qu'il était sur la bonne voie pour dépasser les ventes de Civilization V s'élevant à 8 million d'exemplaires[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Civilization 6 : Les développeurs - Civilization 6 », Millenium,‎ (lire en ligne)
  2. Gianni Molinaro, « Civilization 6 : Le compositeur du thème de Civilization IV de retour », sur gameblog.fr, .
  3. a et b « Sid Meier’s Civilization® VI sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 20 décembre 2016).
  4. (en) Andrew Webster, « Civilization VI is launching in October », sur The Verge, .
  5. (en) « Civilization VI is on #Linux Feb 9! », sur https://twitter.com/AspyrMedia/, (consulté le 8 février 2017).
  6. « Civilization 6 : Conditions de Victoire - Civilization 6 », sur www.millenium.org, (consulté le 27 octobre 2016).
  7. « Civpax.com - Civilization - Accueil », sur www.civpax.com (consulté le 21 octobre 2016).
  8. « Sid Meier’s Civilization® VI sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 27 octobre 2017)
  9. « Civ 6: Civilisations présentes », sur http://www.millenium.org, (consulté le 12 octobre 2016).
  10. XOOPS, « info utiles - Sid Meier’s Civilization VI : Moctezuma Ier, pour les Aztèques - Jeux Vidéo - Articles », sur www.info-utiles.fr (consulté le 27 octobre 2017)
  11. (en) « Civilizations (Civ6) », Civilization Wiki,‎ (lire en ligne)
  12. « Civilization VI - Poland Civilization & Scenario Pack sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 27 octobre 2017)
  13. « Civilization VI - Australia Civilization & Scenario Pack sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 27 octobre 2017)
  14. « Civilization VI - Persia and Macedon Civilization & Scenario Pack sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 27 octobre 2017)
  15. « Civilization VI - Nubia Civilization & Scenario Pack sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 27 octobre 2017)
  16. « Civilization VI - Khmer and Indonesia Civilization & Scenario Pack sur Steam », sur store.steampowered.com (consulté le 27 octobre 2017)
  17. (en) « List of scenarios in Civ6 », Civilization Wiki,‎ (lire en ligne)
  18. (en) T.J. Hafer, « Civilization 6 review », sur PC Gamer, .
  19. Guy Moquette, Civilization VI : Il réveille le Gandhi qui sommeille en nous, 15 novembre 2015, Canard PC n°328, p.26-28.
  20. ALS, « Test de Civilization VI », sur Gamekult,
  21. (en) Scott Butterworth, « We are the world. », sur GameSpot, .
  22. (en) Dan Stapleton, « Sid Meier's Civilization VI », sur IGN, .
  23. [87], « Test : Civilization 6 : retour en grande forme de la référence du 4X », sur Jeuxvideo.com, .
  24. (en) « Sid Meier's Civilization VI », sur GameRankings (consulté le 27 octobre 2016).
  25. (en) « Sid Meier's Civilization VI PC », sur Metacritic (consulté le 27 octobre 2016).
  26. (en) « Civilization VI becomes the fastest-selling entry in franchise's 25-year history | VentureBeat », sur venturebeat.com (consulté le 27 octobre 2017)
  27. (en) « Civ VI was a large contributor to Take-Two's net revenue growth | VentureBeat », sur venturebeat.com (consulté le 27 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]