Civilisation des oppida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Civilisation des oppida
Description de cette image, également commentée ci-après
Reconstitution miniaturisée de la porte orientale de l'oppidum de Manching, agglomération proto-historique de la civitas celte des vendéliques, située dans l'actuelle ville de Manching en Haute-Bavière, Allemagne.
Définition
Autres noms Culture des oppida[1],[2]
Auteur Joseph Déchelette
Caractéristiques
Répartition géographique Europe centrale et occidentale
Période La Tène
Chronologie IIIe - Ier siècle av. J.-C.
Type humain associé Celtes
Tendance climatique Tempéré continental et méditerranéen
Description de l'image Celts in Europe.png.

Objets typiques

Murus gallicus : fortification typique des murs d'enceinte des oppida

La civilisation des oppida est une civilisation celte qui s'est développée en Europe centrale et occidentale au cours des IIe et Ier siècles av. J.-C.[3], soit à la veille de la guerre des Gaules. La chronologie de ce « phénomène » d'urbanisation peut être très probablement étendue au IIIe siècle av. J.-C.[4],[5].

Le terme a été forgé par l'archéologue français Joseph Déchelette, pour définir l'unité culturelle des peuples celtes sur le continent européen, sur un territoire allant du sud de l'Angleterre à l'Europe centrale, et désignant des sites fortifiés de hauteur édifiés par une groupe humain qui tout en le défendant, les définit comme unités et comme maîtres d'un territoire[6]. Pour établir cette notion, l'archéologue s'est basé sur les mobiliers mis en évidence lors des fouilles conduites sur les oppida de Bibracte, de Manching, de Stradonice (de) — situé dans la ville éponyme, en Bohême-Centrale — et de Velem-Szentvid (de), en Hongrie[7],[1]. La notion de civilisation des oppida a ensuite été relayée par l'archéologue tchécoslovaque Jan Filip dans les années 1950[7],[3].

Cette phase d'urbanisation a été précédée d'agglomérations ouvertes et il apparaît « clairement que certains oppida mentionnés par César ne sont que des bourgades ouvertes »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gardes 2017, p. 151.
  2. (en) Bettina Arnold (dir.) et D. Blair Gibson (dir.), « Major settlements in European Iron Age Society », dans Celtic Chiefdom, Celtic State : The Evolution of Complex Social Systems in Prehistoric Europe, Cambridge University Press, , 159 p. (lire en ligne).
  3. a et b Venceslas Kruta, chap. IV « La civilisation des oppida celtiques des IIe et Ier siècles avant J.-C. », dans Les Celtes, Presses Universitaires de France, , p. 100-116
  4. Buchsenschutz 2015, p. 297.
  5. Gardes 2017, p. 154.
  6. Christian Goudineau, « La Ville antique. Des origines au IX e siècle », dans Georges Duby (dir.), Histoire de la France urbaine, Paris, Seuil, , p. 161-162
  7. a et b Buchsenschutz 2015, p. 295.
  8. Claude Lefebvre, Oppida helvica, De Boccard, , p. 41.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Buchsenschutz (dir.), Katherine Gruel, Pierre-Yves Lambert et al., chap. IV « La civilisation des oppida », dans L'Europe celtique à l'âge du Fer (VIIIe - Ier siècle), Presses Universitaires de France, coll. « Nouvelle Clio - L'histoire et ses problèmes », , 512 p. (lire en ligne), p. 295 à 371.
  • Joseph Déchelette, Manuel d'archéologie préhistorique, celtique et gallo-romaine, t. 2 : Archéologie celtique ou protohistorique - Deuxième partie : Premier âge du fer ou époque de Hallstatt, Librairie Alphonse Picard et fils, (lire en ligne).
  • Joseph Déchelette, Manuel d'archéologie préhistorique, celtique et gallo-romaine, t. 2 : Archéologie celtique ou protohistorique - Troisième partie : Second âge du fer ou époque de La Tène, Librairie Alphonse Picard et fils, (lire en ligne).
  • Stephan Fichtl, La ville celtique, les oppida de 150 av. J.-C. à 15 apr. J.-C., Errance, 2005 (édition augmentée), 267 p. (ISBN 2-87772-307-0)
  • Philippe Gardes, « Oppida et « civilisation des oppida » cent ans après Joseph Déchelette : une introduction », Pallas, no 105,‎ , p. 151-157 (lire en ligne).
  • Venceslas Kruta, « La civilisation des oppida celtiques des IIe et Ier siècles avant J.-C. », dans Les Celtes, Presses Universitaires de France, , p. 100-116.
  • Vladimir Salac, « Les oppida et les processus d’urbanisation en Europe centrale », dans Susanne Sievers et Martin Schönfelder, Die Frage der Protourbanisation Akten des 34. internationalen Kolloquiums der AFEAF vom 13.–16. Mai 2010 in Aschaffenburg in der Eisenzeit Kolloquien zur Vor- und FrühgeschichteBand - La question de la proto-urbanisation à l’âge du Fer, vol. 16, Bonn, Dr. Rudolf Habelt GmbH - des Deutschen Archäologischen Instituts, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]