Cive (verrerie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La cive est une pièce de verre circulaire avec un téton en son centre[1]. La cive ressemble à un verre à pied dont seul reste le pied.

Technique[modifier | modifier le code]

Un disque est obtenu par soufflage et modelage. La canne du souffleur est enlevé de la masse laissant un trou qui permet de modeler un disque. Le téton restant est dû au retrait du pontil. Le disque de verre est refroidi naturellement[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, la cive est utilisée pour élaborer des vitres « montées au plomb »[1]. Dès le XIVe siècle, les personnes fortunés peuvent s'offrir ce luxe. Les châteaux-forts sont les premières bâtisses à bénéficier de cette technique. La vitre ainsi fabriquée est solide par l'épaisseur du verre et son armature.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Centre international du vitrail, « Le verre plat : fabrication et histoire des techniques » [archive du ], sur www.centre-vitrail.org, Chartres (consulté le 3 mars 2019).