CityJet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (novembre 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

CityJet
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
WX BCY CITY-IRELAND
Repères historiques
Date de création 1992
Fondateur Pat Byrne
Généralités
Basée à
Alliance Skyteam (affilié)
(pour les vols Air France)
Taille de la flotte 28
Nombre de destinations 18
Siège social Swords Business Campus
Swords, Dublin, Ireland
Site web http://www.cityjet.com

CityJet (code AITA : WX ; code OACI : BCY) est une compagnie aérienne régionale irlandaise dont le siège est à Swords, dans la banlieue de Dublin[3]. Elle opère principalement sur l'aéroport de London-City sous sa propre marque mais aussi dans le cadre d'un partenariat avec la compagnie Air France, qui en était la principale propriétaire jusqu'en mai 2014, lorsque CityJet a été vendue à des propriétaires allemands Intro aviation[4]. La compagnie aérienne possède et exploite également des installations de maintenance à l'aéroport de Dublin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

La compagnie aérienne a été créé le 28 septembre 1992 et a démarré ses activités le 12 janvier 1994. Elle a été fondée par Pat Byrne et a commencé des opérations entre l'aéroport de Londres et de Dublin en vertu d'un accord de franchise avec Virgin Atlantic Airways. Le 4 juillet 1997, la compagnie a commencé ses opérations à l'aide de sa propre identité, avec des avions Saab 2000. 

Initialement, CityJet a exploité la ligne Paris-London City, pour le compte d'Air France. En mai 1999, en partenariat avec Air Foyle Irlande, Air France a pris une participation de 25% dans la compagnie aérienne. En février 2002, Air France a pris le contrôle complet. [ 4 ] La compagnie aérienne à partir de ce moment a été exploité par Air France sous le nom de CityJet.

Geoffrey O'Byrne White a remplacé Jacques Bankir en tant que PDG de CityJet en 2000 et a occupé ce poste jusqu'en 2010.

Le 24 décembre 2007, Air France-KLM a annoncé qu'elle avait signé un accord pour une prise de contrôle complète de VLM Airlines NV de Panta Holdings [ 5 ] et a annoncé le 28 mai 2009 que VLM Airlines commencerait progressivement à fonctionner sous le nom de marque CityJet. À compter du 1er juin 2010, l'ensemble de la flotte de Fokker 50 de VLM Airlines portait livrée CityJet, VLM bien resté le propriétaire de son propre certificat d'opérateur, et la flotte de Fokker 50 est cotée sur le registre belge.

Cityjet Fokker 50 00-VLL

CityJet a déposé une perte avant impôts de 51,5 M € pour l'année à la fin de mars 2010. Cette comparativement à une perte 53,9 millions € dans l'année à fin mars 2009. Les revenus ont diminué de 8 pour cent à partir de 282 400 000 € à 258 900 000 € au cours de la même période. Le nombre de passagers a augmenté, passant de 6,5 pour cent à 2,1 millions, tandis que les tarifs moyens ont baissé de 16 pour cent. [ 6 ] Christine Ourmières rejoint en tant que nouveau directeur général le 1er octobre 2010. Elle a auparavant occupé plusieurs postes de direction au sein du groupe Air France-KLM groupe. Dans l'année IATA se terminant le 31 mars 2010, CityJet effectué un peu plus de 1 million de passagers sur son Réseau des villes de Londres.

Derniers développements[modifier | modifier le code]

En juin 2012, il a été annoncé que Air France-KLM envisageait de vendre CityJet pour soutenir sa propre entreprise en difficulté, [ 7 ] avec une nouvelle déclaration en avril 2013, précisant que le soumissionnaire gagnant sera annoncé à l'été 2013. [ 8 ]

En octobre 2013, l'accord opérationnel avec Air France a été remplacé par un partage de code. Depuis cette date, CityJet exploite la plupart des routes sous son propre code WX, au lieu d'Air France. [ 9 ] En décembre 2013, Air France a annoncé qu'elle allait vendre CityJet ainsi que VLM Airlines à l'investisseur allemand Intro Aviation. Le transfert a été achevé en mai 2014. [ 2 ] [ 10 ] " La filiale CityJet VLM Airlines a été acheté par sa propre gestion et se couper lâche de CityJet ". Toutefois, ils resteront itinéraires de vol en tant qu'opérateur ACMI pour CityJet au moins jusqu'en été 2015.

Il a été annoncé en novembre 2014, que les routes CityJet de Cardiff à Edimbourg et Paris-Orly devaient être exploité par Stobart Air, à partir du 1er décembre 2014. [ 11 ]Cependant, ces deux routes cesseront d'être exploitées en juin 2015, depuis que Flybe dessert les mêmes routes, soutenu par l'exploitant des aéroports. [ 12 ]

En juin 2015, CityJet a annoncé l’arrêt de ses rotations vers Dresde, la dernière des quatre destinations allemandes, en raison de la faible demande. [ 13 ]

Cityjet BAE-146

En octobre 2015, Scandinavian Airlines (SAS) a annoncé qu'il allait vendre sa filiale finlandaise Blue1 de CityJet, qui pourra toutefois continuer à exploiter l'entreprise au nom de SAS dans le cadre d'une coopération plus large. [ 14 ]

Destinations[modifier | modifier le code]

CityJet opère principalement sous son propre nom avec un partage de code-accord avec Air France et KLM[5] et, en outre exploite également quelques itinéraires pour Air France selon les termes d'un contrat de wet lease[5]. Ses activités sont concentrées à London City Airport et Paris-Charles de Gaulle. L'un de ses principaux concurrents est BA CityFlyer. La principale plaque tournante de CityJet est London City Airport avec de nombreux avions en base.

En septembre 2015, CityJet dessert les destinations suivantes (hors affrètement pour Air France-KLM)[6]:

Pays Ville(s)
Belgique Anvers
France Avignon (saisonnier), Brive-la-Gaillarde (saisonnier), Nantes, Paris-Orly, Toulon (saisonnier)
Irlande Dublin, Cork
Italie Florence
Pays-Bas Amsterdam, Rotterdam
Royaume-Uni Londres-City (Base)

Flotte[modifier | modifier le code]

En date du 12 février 2017, la flotte CityJet se compose des avions suivants[7] : 

Flotte de CityJet
Appareils En service Commandes Passagers ( Y ) Remarques
Avro RJ85 16 - 95
Bombardier CRJ900 10 8 90 Opérés pour Scandinavian Airlines
Sukhoi Superjet 100 3 12 98 Remplaceront la flotte d'Avro RJ85. Livraisons en 2016-2017
Total 29 20

Commandites[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.cityjet.com/news/cityjet-to-fly-new-aircraft-for-sas.shtml
  2. http://www.blog.cityjet.com/cityjet-announces-southend-deal
  3. "CityJet." Air France, consulté le 21 juin 2010. "Address: CityJet Ltd. Swords Business Campus Balheary Road Swords, Co. Dublin Ireland".
  4. (en) « Air France confirms offer from Intro Aviation for CityJet, VLM - ch-aviation.com », sur Ch-aviation.ch (consulté le 7 mars 2014)
  5. a et b (en) « Cityjet to terminate Air France franchise agreement from October - ch-aviation.com », sur Ch-aviation.ch (consulté le 7 mars 2014)
  6. (en) « Where we fly », sur Cityjet (consulté le 13 septembre 2015)
  7. « CityJet Fleet Details », sur planespotters.net
  8. (en) « Celebrates The Heineken Cup As Official Airline Of The Leinster Team », CityJet (consulté le 7 mars 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Transport en Irlande