CityJet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cityjet
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
WX BCY City-Ireland
Repères historiques
Date de création 1994
Dates clés 2002 Rachat par Air France-KLM
2014 Rachat par Intro Aviation
Généralités
Basée à Aéroport de Londres-City
Taille de la flotte 29[1]
Siège social Drapeau de l'Irlande Swords
Société mère Intro Aviation
Dirigeants Christine Ourmières (CEO)
Site web www.cityjet.com
CityJet RJ85
CityJet Fokker 50
CityJet RJ85

CityJet Limited (code AITA : WX ; code OACI : BCY) est une compagnie aérienne irlandaise fondée en 1994. Son siège social est situé au Swords Business Campus à Swords, dans le Comté de Dublin, en République d’Irlande. Il s'agissait d'une filiale du groupe Air France (Air France-KLM) détenue à 100 % par Air France depuis 2002 jusqu'à sa vente en mars 2014. Depuis son rachat par le groupe Air France-KLM en 2008, la compagnie aérienne belge VLM airlines est devenue une filiale de CityJet. La compagnie détient et utilise des installations de maintenance sur les aéroports de Dublin et Anvers. Cityjet opère une flotte mixte d’appareils Avro RJ85 et Fokker 50.

Elle dispose d'un réseau européen composé de 2 types de lignes :

  • le réseau Paris Charles de Gaulle, commercialisé par Air France sous le sigle "AIR FRANCE by CITYJET". Cityjet opère 11 Avro RJ85 aux couleurs d’Air France, depuis l’aéroport CDG vers des destinations européennes : Newcastle (Royaume-Uni), Dublin (Irlande), Hanovre (Allemagne), Düsseldorf (Allemagne), Turin (Italie).
  • le réseau London City, commercialisé par Cityjet sous la marque Cityjet. La compagnie opère 7 Avro RJ85 et 12 Fokker 50, aux couleurs de Cityjet, depuis l’aéroport LCY vers 23 destinations européennes dont Amsterdam, où ses passagers peuvent prendre des correspondances sur le réseau de KLM.

Cityjet est le principal opérateur de l’aéroport de London City. Cityjet a transporté 1 million de passagers sur son réseau London City pendant l‘année se terminant le 31 mars 2010. Ses passagers ont accès au programme de fidélisation d'Air France-KLM Flying Blue.

Après avoir enregistré des pertes de 55 millions d’euros en 2010-2011, CityJet a engagé sa restructuration et supprimé 100 de ses 950 postes. Mais la compagnie irlandaise n’a pas été retenue dans le plan de restructuration Transform 2015 d’Air France, qui a vu le rassemblement des filiales Airlinair, Brit Air et Regional sous la bannière Hop!. Air France devrait décider avant l’été 2013 si elle va vendre sa filiale irlandaise, ou la conserver au prix d’une restructuration[2]

En décembre 2013, Air France-KLM annonce que CityJet sera vendue à l’investisseur allemand Intro Aviation, la transaction devant être finalisée au premier trimestre 2014[3].

En mars 2014, Air France annonce dans un communiqué la cession de Cityjet au groupe allemand Intro Aviation. Néanmoins le partenariat entre Air France et Cityjet subsiste : les lignes opérées depuis le hub de Paris-CDG devraient continuer d'être commercialisées en affrètement pour Air France jusqu'en 2017.

Destinations[modifier | modifier le code]

Au , CityJet dessert les destinations suivantes (hors affrètement pour Air France-KLM)[4]:

Pays Ville(s)
Allemagne Dresde
Belgique Anvers
France Avignon, Brest, Brive, Deauville, Nantes, Paris-Charles-de-Gaulle, Perpignan, Toulon
Italie Florence
Pays-Bas Amsterdam, Rotterdam
Royaume-Uni Cambridge, Cardiff, Édimbourg, Glasgow, Jersey, Londres-City (base)
Irlande Dublin

Flotte[modifier | modifier le code]

Au , la flotte de Cityjet, d'un âge moyen de 19,8 ans, est composée de 29 appareils[1]:

Type En service Commandes
ATR 42
1
Avro RJ85
17
Fokker 50
11
Total
29
0

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]