Citroën SpaceTourer - Peugeot Traveller - Toyota ProAce II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citroën SpaceTourer/Jumpy III
Peugeot Traveller/Expert III
Toyota ProAce Verso/ProAce II
Image illustrative de l'article Citroën SpaceTourer - Peugeot Traveller - Toyota ProAce II
Citroën SpaceTourer au salon de Genève 2016

Marque Drapeau de la FrancePSA
Drapeau du Japon Toyota
Années de production Depuis 2016

Phase 1 : 2016 -

Classe Utilitaire léger
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Valenciennes
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel
1.6 BlueHDi 95/115
1.6 D-4D 95/115
2.0 BlueHDi 120/150/180
2.0 D-4D 120/150/180
Position du moteur Avant
Cylindrée 1560 à 1997 cm3
Puissance maximale 95 à 180 ch
Couple maximal 210 à 400 Nm
Transmission Traction
Intégrale
Boîte de vitesses Manuelle BVM5/6
Robotisée ETG6
Automatique EAT6
Poids et performances
Vitesse maximale 145 à 170 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 17.3 à 10 s
Consommation mixte 5.9 à 5.1 L/100 km
Émission de CO2 155 à 133 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Ludospace 5 portes, 5 à 9 places
Camionnette 2 à 3 places
Châssis EMP2
Peugeot 308 II/408 II/3008 II/Traveller
Citroën C4 Picasso II/SpaceTourer
Toyota ProAce II
Suspensions McPherson + Barres antiroulis / Triangles obliques
Dimensions
Longueur Court: 4600 mm
Moyen: 4950 mm
Long: 5300 mm
Largeur 1 920 mm
Hauteur Court/Moyen: 1 900 mm
Long: 1940 mm
Empattement Court/Moyen: 2 920 mm
Long: 3 270 mm
Volume du coffre Court: 1 978 dm3
Moyen: 2381 dm3
Long: 2 932 dm3
Chronologie des modèles

Les Citroën SpaceTourer, Peugeot Traveller et Toyota ProAce II sont des versions passagers des véhicules utilitaires légers (VUL) produits par PSA et Toyota à partir de 2016. Ils se nomment respectivement Expert et Jumpy en véhicules utilitaires, comme leurs prédécesseurs.

Historique[modifier | modifier le code]

En août 2012, le groupe PSA Peugeot Citroën annonce un projet de véhicule utilitaire léger (VUL). Dénommé K-Zéro, il se destine à remplacer les Citroën Jumpy II, Peugeot Expert II et Toyota ProAce, la marque japonaise remplaçant à partir de 2016 Fiat comme partenaire de PSA dans le partage des coûts de conception et de production[N 1].

À ce stade, Citroën et Peugeot avaient déjà chacun présenté le fruit de leurs réflexions dans le domaine des utilitaires.

Citroën Tubik[modifier | modifier le code]

Citroën Tubik au Salon de Francfort 2011
Article détaillé : Citroën Tubik.

Citroën commence dès 2011 avec le concept-car Tubik, présenté durant le Salon de Francfort. Mais peu d'éléments se retrouveront finalement dans le SpaceTourer de série.

Peugeot FoodTruck Concept[modifier | modifier le code]

Peugeot présente à son tour sa vision lors de la Design week de Milan 2015, avec le concept FoodTruck. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un prototype de camion-restaurant, qui s'avèrera réellement fonctionnel durant toute la manifestation. Côté design, la face avant porte la nouvelle identité de la marque : le lion Peugeot au centre d'une calandre à bord chromé, et un insert séparant les optiques avant, comme une pupille de félin. On retrouvera un avant similaire sur le Peugeot Traveller de série.

Présentation et accueil[modifier | modifier le code]

Les véhicules sont dévoilés le 1er décembre 2015, sous les noms Citroën SpaceTourer, Peugeot Traveller et Toyota ProAce II[1]. De format plus réduit que les Citroën Jumper et Peugeot Boxer, ils proposent des versions utilitaires « Navette » pour des usages professionnels (transport de marchandises), mais aussi des alternatives « Combi » prévues pour transporter 5 à 9 voyageurs. Leur production est annoncée pour démarrer en 2016 à l'usine de SEVEL Nord, en vue d'une commercialisation dès le premier trimestre[2],[3]. L'usine a pour l'occasion bénéficié de modernisations[4], notamment dans la logistique, et par l'introduction du « full kitting »[N 2].

Les versions utilitaires des deux françaises conservent leurs noms de Citroën Jumpy et Peugeot Expert[6]. Les trois modèles sont proposés en deux longueurs (L1/L2) et deux hauteurs (H1/H2).

Les Citroën SpaceTourer, Peugeot Traveller et Toyota ProAce II sont présentés officiellement au Salon international de l'automobile de Genève 2016 le , et leurs versions utilitaires le .

Le trio a décroché 5 étoiles aux crash-tests de l'Euro NCAP[7].

Le , l'Argus décerne à l'Expert, version utilitaire du modèle Peugeot, le titre d'utilitaire de l'année 2017, lors d'une cérémonie menée au palais de Tokyo[8].

Motorisations[modifier | modifier le code]

Version courte, moyenne, longue, utilitaire et particulière confondue.

1.6
BlueHDi/D-4D
95
1.6
BlueHDi/D-4D
115
2.0
BlueHDi/D-4D
120
2.0
BlueHDi/D-4D
150
2.0
BlueHDi/D-4D
180
Cylindrée 1560 1997
Architecture 4 cylindres
Puissance maxi 95 ch au régime de 3750 tr/min 115 ch au régime de 3600 tr/min 122 ch au régime de 3750 tr/min 150 ch au régime de 3750 tr/min 178 ch au régime de 3750 tr/min
Couple maxi 210 Nm au régime de 1750 tr/min 240 Nm au régime de 1750 tr/min 270 Nm au régime de 1750 tr/min 340 Nm au régime de 2000 tr/min 370 Nm au régime de 2000 tr/min 400 Nm au régime de 2000 tr/min
Boîte de vitesses BVM5 ETG6 BVM6 EAT6
Vitesse maxi 145 158 160 170
0-100 km/h 15.9 à 15.5 17.3 13.4 à 12.9 13.3 11 10.1 à 10
Consommation mixte (en L/100 km) 5.5 à 5.6 5.2 à 5.4 5.1 à 5.2 5.3 5.7 à 5.9
Émissions de CO2 (en g/km) 144 à 148 135 à 139 133 à 137 139 151 à 155

Finitions[modifier | modifier le code]

Citroën[modifier | modifier le code]

Citroën SpaceTourer

SpaceTourer[modifier | modifier le code]

  • Feel
  • Shine
  • Business
  • Business Lounge

Jumpy[modifier | modifier le code]

  • Confort
  • Club
  • Business

Peugeot[modifier | modifier le code]

Peugeot Traveller - przód (MSP16).jpg

Traveller[modifier | modifier le code]

  • Traveller
  • Traveller Business

Expert[modifier | modifier le code]

  • Pro
  • Premium
  • Premium Pro

Toyota[modifier | modifier le code]

Toyota ProAce II au salon de Genève 2016

Proace Verso[modifier | modifier le code]

  • Dynamic
  • Executive
  • Lounge

Proace[modifier | modifier le code]

  • Active
  • Dynamic
  • Business

Concepts dérivés[modifier | modifier le code]

A peine officialisés, les Citroën SpaceTourer et Peugeot Traveller profitent de versions spécifiques sous formes de show-cars.

SpaceTourer Hyphen[modifier | modifier le code]

Citroën SpaceTourer Hyphen au salon de Genève 2016

Au Salon de Genève 2016, Citroën présentera un concept de déclinaison 4x4 colorée du SpaceTourer avec une transmission intégrale Dangel. Ce show car s'appelle SpaceTourer Hyphen, du nom du groupe de pop rock Hyphen Hyphen, et préfigure une potentielle version SUV à 8 places du minivan, qui serait commercialisée par Dangel[9].

Traveller i-Lab[modifier | modifier le code]

Début février 2016, Peugeot présente de son côté le Traveller i-Lab. Sa principale particularité est la présence d'une tablette tactile et connectée de très grande taille (32’’), autour de laquelle sont disposés quatre sièges individuels en vis-à-vis[10].

SpaceTourer 4x4 E Concept[modifier | modifier le code]

Au Salon de Genève 2017, Citroën présentera un concept de déclinaison 4x4 du SpaceTourer avec une peinture blanche et grise, des points rouges augmentant l'ensemble et des chaînes à neige sur les roues et doté d'une transmission intégrale. Il s'appelle SpaceTourer 4x4 E Concept[11].

SpaceTourer Rip Curl Concept[modifier | modifier le code]

Au Salon de Francfort 2017, Citroën présente une déclinaison conceptuelle de camping-car du SpaceTourer avec une transmission intégrale, un toit relevable et un intérieur domestique[12].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jusque là, Toyota se contentait de revendre des modèles rebadgés du groupe français.
  2. Le full kitting est un processus d’industrialisation dans lequel les pièces détachées sont triées et conduites automatiquement aux ouvriers, là où traditionnellement ce sont les ouvriers qui vont chercher eux-mêmes les pièces[5].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :