Citgo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Citgo Petroleum Corporation
logo de Citgo

Création 1910 Bartlesville Drapeau de l'Oklahoma Oklahoma
Forme juridique Entreprise publique
Siège social Houston Drapeau du Texas Texas
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Asdrúbal Chávez (PDG)
Directeurs Asdrúbal ChávezVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Pétrochimie
Effectif 3,700 (2014)
Site web www.citgo.com

Citgo Petroleum Corporation (ou Citgo) est une compagnie de statut américain et détenue par la PDVSA[1] raffineur et distributeur vénézuélien d'essence, de lubrifiants et autres produits pétroliers et pétrochimiques.

L'entreprise compte trois raffineries et plusieurs milliers de stations essence aux États-Unis. En août 2017, Donald Trump instaure par décret une nouvelle série de sanctions visant le Venezuela, lesquelles affectent Citgo[2].

Les États-Unis décident en 2019 de priver le Venezuela de ses actifs à l'étranger, confisquant notamment Citgo[3]. Un juge américain engage en janvier 2021 la vente d'actions Citgo[2].

Raffineries[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des raffineries de pétrole

Campagne publicitaire lancée en 2011 par CITGO, la filiale américaine de PDVSA, faisant la promotion de fioul d'origine vénézuélien vendu 40 % en dessous des prix du marché aux foyers défavorisés de certains États américains tels que le Massachusetts. Ces trois vidéos de 30 secondes, narrées par Joseph P. Kennedy II sont passées à la télévision américaine au niveau national. https://www.youtube.com/watch?v=lQB1IxzeBUI (1), https://www.youtube.com/watch?v=MNTdo3_gixU (2), https://www.youtube.com/watch?v=yKF_AJP1Qb0 (3).