Citadelle de Longwy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Citadelle de Longwy
Longwy-haut
Longwy Porte de France.JPG
Présentation
Type
Destination initiale
Citadelle & ville fortifiée
Destination actuelle
ville
Style
Architecte
Construction
Propriétaire
Ville de Longwy
Statut patrimonial
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Identifiant
Localisation
Pays
Région
Subdivision administrative
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Lorraine
voir sur la carte de Lorraine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Meurthe-et-Moselle
voir sur la carte de Meurthe-et-Moselle
Red pog.svg

La ville haute de Longwy, est une ville fortifiée française, cœur historique de la ville de Longwy en Meurthe-et-Moselle. Elle fut créée entre 1679-1684 par Sébastien Le Prestre de Vauban et est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité depuis le en tant que composante du réseau des sites majeurs de Vauban.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tour de Malcouvert, vestige du château médiéval.

Les ducs de Lorraine avaient fait édifier un château-fort afin de défendre l'extrême nord de leur territoire, surplombant la ville de Longwy. Progressivement, une ville haute s'était édifiée autour de ce château.

Après une série de sièges, Longwy est annexée au royaume de France par le traité de Nimègue signé le 19 août 1678 entre les Provinces-Unies et la France à la fin de la guerre de Hollande.

La création d'une place-forte de plaine est confiée par le roi à Vauban et Choisy. Ils font détruire le vieux château et l’ancien Longwy-Haut afin d'y construire la ville neuve sur un plateau dominant la vallée de la Chiers et Longwy-Bas.

La construction se déroule entre 1679-1684.

La place-forte fut endommagée par des bombardements en 1914 et 1944.

L'ensemble des fortifications, l'hôtel de ville, l'église saint-Dagobert, les casemates et le puits sont classés monument historique depuis le 19 mars 1921[1].

Cet ensemble est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, au titre de l'œuvre de Vauban.

Architecture[modifier | modifier le code]

dessin des fortifications
Plan de la citadelle en 1745.

La forteresse est construite sur un plan hexagonal, et renferme une église, un arsenal, onze casernes ainsi que cinq puits. L'accès se faisait par deux portes : la porte de Bourgogne (détruite en 1914) et la porte de France. La place-forte est ordonnée en quadrilatères organisés autour d'une vaste place centrale.

Actuellement[Quand ?] la moitié de l'enceinte et des bastions ainsi que la porte de France sont parfaitement conservés et la plupart des bâtiments construits par Vauban y sont toujours visibles : Hôtel de ville, l'église, les casernes, le puits central, la boulangerie.

Musées des émaux de Longwy[modifier | modifier le code]

Le musée des émaux de Longwy est installé dans l'ancienne boulangerie militaire et retrace le savoir-faire de la Manufacture de Longwy.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Olivier Cortesi, La grande histoire de Longwy, Cœur d’Occident éditions, 2008.
  • Olivier Cortesi, La grande histoire de Longwy, Tome 2, Cœur d'Occident éditions, 2009.
  • Olivier Cortesi, La grande histoire du Pays de Longwy, Tome 3, Cœur d'Occident éditions, 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]