Cité judiciaire de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec le Palais de Justice de Paris historique

La Cité judiciaire de Paris est un projet de complexe architectural situé porte de Clichy dans le quartier des Batignolles du 17e arrondissement de Paris. La Cité est constituée du Tribunal de Paris destiné à abriter d'une part, la Maison de l'Ordre des Avocats (MOdA)[1], le tribunal d'instance issu de la fusion des tribunaux d'instance répartis dans chacun des vingt arrondissements de la capitale et tribunal de grande instance de Paris et d'autre part le 36 rue du Bastion, qui abrite la direction régionale de la police judiciaire.

Le tribunal de grande instance de Paris et la direction régionale de la police judiciaire sont actuellement à l'étroit dans leurs bâtiments respectifs situés sur l'île de la Cité : le premier au Palais de justice, le second au 36, quai des Orfèvres.


Tribunal de Paris[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tribunal de Paris.

Le tribunal de Paris rassemblera les vingt tribunaux d'instance de la capitale avec le tribunal de grande instance de Paris (TGI), le tribunal de police, le tribunal pour enfants et le tribunal des affaires de sécurité sociale[2].

La tribunal de Paris doit comporter en tout 88 500 m2 de surface dont 29 000 m2 de bureaux et 9 400 m2 pour les 90 salles d'audience prévues (dont deux réservées pour les procès hors-norme)[3]. L'ensemble totalise un budget de plus de 800 M€[4]. L'immeuble aura 38 étages[5].

Le déménagement sera concomitant d’une nouvelle organisation « en pôles spécialisés » du TGI (urgence civile, urgence pénale, économique et commerciale, social)[6].

Direction régionale de la police judiciaire[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 36 rue du Bastion et DRPJ Paris.

Les nouveaux locaux de la police judiciaire doivent offrir 5 000 m2 supplémentaires par rapport au 36, quai des Orfèvres (soit 30 000 m2), et devraient se présenter sous la forme d'un immeuble de six étages, disposant d'au moins deux niveaux en sous-sols pour accueillir entre 200 et 300 places de parkings pour les voitures sérigraphiées ou banalisées. La façade du rez-de-chaussée de cet édifice ultramoderne et hypersécurisé serait bétonnée, pour prévenir une attaque kamikaze et le vitrage serait renforcé à l'épreuve des balles. Un maillage de caméras de vidéosurveillance et des hommes en faction protégeront les abords[7].

Maison de l'Ordre des Avocats (MOdA)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. avocatparis.org
  2. « Symbolique du futur Tribunal de Paris », sur www.justice.gouv.fr,
  3. Établissement public du palais de justice de Paris - Chiffres clés
  4. « Le palais de Justice grimpera à 200 m » dans Le Parisien du 15 octobre 2009.
  5. "Aux Batignolles la future cité judiciaire fait son trou", leparisien.fr, 22 mars 2015.
  6. Laurence Neuer, « Comment le nouveau tribunal de Paris va révolutionner les relations citoyen-justice », Le Point,‎ (lire en ligne)
  7. Christophe Cornevin, « Le Quai des Orfèvres prépare son arrivée aux Batignolles », sur www.lefigaro.fr,