Cité internationale des arts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cité des arts.
Cité internationale des arts
PC130039 Paris IV Rue de l'Hôtel de ville Citée internationale des arts reductwk.JPG
Le site du Marais, situé rue de l'Hôtel-de-Ville à Paris
Présentation
Destination initiale
Destination actuelle
idem
Architecte
Construction
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte du 4e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 4e arrondissement de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La Cité internationale des arts, fondation reconnue d'utilité publique, est une résidence d'artistes qui accueille à Paris (France) des artistes de toutes spécialités et de toutes nationalités. Elle s'étend sur deux sites, l'un situé dans le Marais et l'autre à Montmartre.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

La Cité internationale des arts, rue de l'Hôtel-de-Ville, en 1981.

Inaugurée en 1965, la Cité internationale des arts propose des ateliers de résidence (désignés comme « ateliers-logements », conçus pour le travail et l'habitation) situés sur deux sites principaux. L'un, situé dans le Marais — 18 rue de l'Hôtel-de-Ville, en face de l'île Saint-Louis — comprend le premier bâtiment de 1965 ainsi que des bâtiments dont la rénovation s'est terminée en 1995, tandis que le second se situe sur la butte Montmartre, au 16 rue Girardon[1],[2].

La Cité internationale des arts a été une idée franco-scandinave proposée par l'artiste finlandais Eero Snellman (1890–1951) lors d'un discours prononcé pendant l'Exposition internationale de 1937. Ce n'est qu'après la deuxième guerre mondiale que cette idée est reprise par Monsieur et Madame Félix Brunau et devient un projet véritable. Il prend la forme d'une association créée en 1947 qui va bénéficier du soutien du Ministère de la Culture et du Ministère des Affaires étrangères ainsi que de l'Académie des Beaux-arts et de la Ville de Paris. Elle aura son premier siège au Ministère de la Culture rue de Valois avant de s'établir 18 rue de l'Hôtel de Ville dans le 4e arrondissement, la Ville de Paris ayant concédé un bail emphytéotique pour la construction d'un ensemble d'ateliers-logements. Le terrain mis à disposition est celui de l'îlot 16, détruit en 1942 sous de Vichy.

L'ensemble du Marais a été l'œuvre des architectes Paul Tournon et Olivier-Clément Cacoub.

Pendant près d'un demi-siècle les époux Brunau vont animer et développer la Cité internationale des arts. En établissant une programmation culturelle et en privatisant ses espaces (Auditorium, Galerie) cette structure peut accueillir des manifestations organisées soit avec les artistes en résidence, des structures partenaires et non partenaires de la Fondation. La Cité internationale des arts dispose également d'ateliers collectifs pour les plasticiens et de studios de répétition pour les musiciens. Ses programmes de résidence s'adressent aux artistes français et étrangers désireux de travailler à Paris. La Fondation a reçu plus de 15 000 artistes depuis sa fondation (en 2014 : 1127).

Expositions[modifier | modifier le code]

En 2013, la Cité internationale des arts présente l'exposition temporaire The Parisianer (du 20 au 23 décembre 2013). En 2014-2015, la Cité internationale des arts est partenaire de la Fête du Graphisme[3] et y accueille les expositions principales dans sa Galerie d'exposition.

Artistes ayant séjourné à la Cité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :