Cité Scientifique - Professeur Gabillard (métro de Lille Métropole)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cité Scientifique
Professeur Gabillard
Station vue de l'extérieur en 2012.
Station vue de l'extérieur en 2012.
Localisation
Pays France
Ville Villeneuve-d'Ascq
Quartier Cité scientifique
Coordonnées
géographiques
50° 36′ 42″ nord, 3° 08′ 33″ est

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

(Voir situation sur carte : Métropole européenne de Lille)
Cité Scientifique Professeur Gabillard
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Aérienne
Quais 2
Historique
Mise en service
Nom inaugural Cité Scientifique
Architecte(s) Pierre Crévoisier
Gestion et exploitation
Propriétaire Métropole européenne de Lille
Exploitant Ilévia
Ligne(s) (1)
Ligne (1)

Cité Scientifique - Professeur Gabillard est une station de métro française de la ligne 1 du métro de Lille Métropole. Située à Villeneuve-d'Ascq, au sein du campus Cité scientifique, elle dessert principalement le campus scientifique de l'Université de Lille.

La station est mise en service en 1982 sur la portion Quatre cantons - Hôtel de ville sous le nom « Cité scientifique » et est officiellement inaugurée le par la venue du président de la République française de l'époque, François Mitterrand.

Situation[modifier | modifier le code]

La station bâtie au nord du campus Cité scientifique, au croisement de l'avenue Paul-Langevin et de l'avenue Jean-Perrin. Elle dessert le campus scientifique de l'Université de Lille, tout comme la station Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy.

Elle est située sur la ligne 1 entre les stations Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy et Triolo à Villeneuve-d'Ascq.

Histoire[modifier | modifier le code]

La station a été dessinée par l'architecte Pierre Crévoisier[1]. La construction s'achève début 1981. L'ouvrage de verre et d'acier enveloppe le viaduc. La teinte des vitrages est de couleur bleue[2].

À partir du , le véhicule automatique léger fonction sur la portion entre les stations Quatre cantons et Hôtel de ville, dont la station appelée à l'époque « Cité scientifique » appartient. Le public peut venir admirer le métro en rodage[3]. Trois mois plus tard, le , le président de la communauté urbaine de Lille, Arthur Notebart inaugure officiellement le tronçon. Lors de l'inauguration du métro le , François Mitterrand passe par cette station.

En 2010, la famille de Robert Gabillard[4], soutenu par le président de Lille I[5], voudrait que la station soit renommée en l'honneur de l'inventeur du véhicule automatique léger qui est utilisé sur le métro de Lille. Pour eux la station devrait se renommer « Cité scientifique - Robert-Gabillard »[4]. À la suite de sa mort en mars 2012, le maire de Villeneuve-d'Ascq, Gérard Caudron et la présidente de Lille Métropole Communauté urbaine, Martine Aubry suivent la même logique[6]. Lors de la réorganisation des transports en commun, la station est renommée « Cité Scientifique - Professeur Gabillard ».

En 2012, la station est labellisée « Grand Stade », avec l'arrivée du Stade Pierre-Mauroy (nommé à l'époque « Grand stade »)[7]. Un escalier supplémentaire extérieur à la station est construit. Ses quais ont été allongés pour atteindre 52 mètres afin d'accueillir des rames de quatre voitures.

Service aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil et accès[modifier | modifier le code]

La station ne dispose que d'une entrée située sur l'avenue Paul-Langevin. Elle est bâtie sur deux niveaux, bénéficiant de deux accès : le niveau de surface (entrée, accès ascenseur, vente et compostage des billets) et le niveau aérien qui comporte les voies centrales et les quais[2]. Les voies sont protégées par des portes palières. La station est accessible aux personnes à mobilité réduite grâce aux ascenseurs[8].

Desserte[modifier | modifier le code]

Le premier métro vers la station CHU - Eurasanté est à h 13 et depuis cette station à h 33 ; le dernier métro arrive en station, respectivement, à h 18 et à h 42[9] et une heure plus tard les samedis. Une rame arrive en station en semaine en heure de pointe toutes les 66 secondes. La station est exploitée par Ilévia.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Du fait du positionnement de la station sur le campus de l'Université, la station ne dispose d'aucune correspondance avec les bus[10]. La station de métro est reliée à celle de Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy par une navette autonome Navya[11]. Lorsque la station est fermée la nuit, elle est desservie par la ligne de nuit N1 reliant les stations Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy et Porte de Douai[12].

L'art dans la station[modifier | modifier le code]

La station n'a pas d'œuvre d'art, car sa décoration était jugée suffisante[13].

À proximité[modifier | modifier le code]

Le bâtiment SH1 de l'Université de Lille est juste à côté de la station de métro.

Étant donné son positionnement au cœur du campus universitaire, la majeure partie des bâtiments concernent les étudiants et les chercheurs. Entre autres, le Lilliad Learning Center Innovation, le Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille et l'école nationale supérieure de chimie de Lille sont à proximité. Le stade Pierre-Mauroy est également desservi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Houillon et Sename 2011, p. 19.
  2. a et b Houillon et Sename 2011, p. 18.
  3. [Houillon et Sename 2011] Marie-Andrée Houillon et Céline Sename, Le métro, c'est automatique : les origines du VAL 1969-1983, Villeneuve-d'Ascq, , 31 p. (lire en ligne), p. 23.
  4. a et b « Ascq on en dit... », La Voix du Nord, (consulté le 18 juillet 2010)
  5. « Professeur Gabillard : le rêveur du VAL », Nord éclair, (consulté le 18 juillet 2010)
  6. L. W., « Robert Gabillard, le créateur du métro lillois, est décédé », La Voix du Nord, (consulté le 8 mars 2012)
  7. Laurent Watiez, « Une circulation totalement réorganisée pour assurer l'accès au Grand Stade », La Voix du Nord, (consulté le 28 mars 2012).
  8. Houillon et Sename 2011, p. 17.
  9. « Se déplacer », sur transpole.fr (consulté le 24 février 2017).
  10. [PDF] « Villeneuve-d'Ascq », sur ilevia.fr (consulté le 31 mars 2019).
  11. « Voyagez en navette autonome à Lille dès le mois de décembre! », sur ilevia.fr, (consulté le 30 mars 2019).
  12. [PDF] « Horaire de la ligne de Nuit », sur ilevia.fr (consulté le 31 mars 2019).
  13. Houillon et Sename 2011, p. 20.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]