Cité Férembach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

17e arrt
Cité Férembach
Situation
Arrondissement 17e
Quartier Ternes
Début 21, rue Saint-Ferdinand
Fin En impasse
Morphologie
Longueur 75 m
Largeur 4,8 m
Géocodification
Ville de Paris 3607
DGI 3591
Géolocalisation sur la carte : 17e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 17e arrondissement de Paris)
Cité Férembach
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Cité Férembach

La cité Férembach est une voie du 17e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La cité Férembach est une voie publique située dans le 17e arrondissement de Paris. Elle débute au 21, rue Saint-Ferdinand et se termine en impasse.

Cité Ferembach en 2014.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom de la cité vient de Louis Férembach qui était propriétaire des terrains du 21, rue Saint-Ferdinand.

La famille Férembach, d'origine autrichienne et piémontaise, est arrivée en France par Trieste.

Louis Férembach (1853-1933) avait un atelier d'ébénisterie à l'endroit de la future cité. Entrepreneur de menuiserie et parquets, il était spécialisé dans le bâtiment, avec une usine à vapeur.

Président de la chambre syndicale des entrepreneurs de menuiserie et parquets[1], il fut chargé en particulier de l'entretien de l'Opéra et du Sénat.

En 1904, il construisit la cité qui est formée de 7 immeubles sur le seul côté pair de la rue[2].

Son second fils, Marcel (1880-1967), fut président de la compagnie de tramway à vapeur de Bône à La Calle en Algérie[3] et de la compagnie de chemins de fer de Normandie[4] avec un siège social au 69, avenue de la Grande-Armée.

Historique[modifier | modifier le code]

La voie est ouverte sous sa dénomination actuelle en 1904.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]