CitéCréation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
CitéCréation
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Siège
Pays
Organisation
Site web

CitéCréation (ex-Cité de la création) est une coopérative créée en 1983 à Oullins[1], par des peintres muralistes de l'ex-atelier Populart. L'association est devenue une SCOP en 1986[2]. Elle réalise des fresques, murs peints ou trompe-l'œil, initialement dans l'agglomération lyonnaise, puis dans d'autres villes françaises et d'autres pays du monde.

Fresques lyonnaises[modifier | modifier le code]

De nombreuses fresques en région lyonnaise ont été réalisées par CitéCréation. Ces fresques ont un rapport avec l'histoire du lieu où elles sont dessinées. Elles sont généralement peintes sur des murs aveugles. Certaines, comme la Fresque des Lyonnais, sont actualisées suivant les évènements.

Mur des Canuts[modifier | modifier le code]

Les peintres muralistes de CitéCréation ont acquis leur renommée en partie grâce au Mur des canuts, fresque murale située sur le boulevard des Canuts à Lyon, qui a été l'une de leurs premières réalisations, et reste une de leurs œuvres majeures. Réalisée en 1987, cette peinture a été reprise et actualisée en 1997 et 2013 (inauguration officielle le )[3]. Ce mur de plus de 1 200 m2 est l'une des plus grandes peintures murales en trompe-l’œil d'Europe.

La Sarra[modifier | modifier le code]

Le est inaugurée la fresque de La Sarra (Lyon 5e). Avec 3 000 m2 de mur peint, cette monumentale fresque vient détrôner le record du mur des Canuts. Détrôné depuis par une œuvre en Allemagne[4].

Lieux peints[modifier | modifier le code]

Fresque de CitéCréation située dans la Jupiterstraße, à proximité de Sonnenallee à Berlin-Neukölln.
Fresque de CitéCréation dans la rue Jafa à Jérusalem.
La place Pablo Neruda à Barcelone, avec au fond le mur peint Balcons de Barcelone réalisé par CitéCréation en 1992.

CitéCréation a réalisé plus de 650 murs-peints dans les villes suivantes :

France[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Reste du monde[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]ville d'Oullins, « Portrait d'Oullins : Gilbert Coudène », Profilmag, no 201,‎ (lire en ligne).
  2. La Tribune
  3. Corinne Poirieux, Lyon et ses murs peints, p. 11.
  4. (de) « Friedrichsfelder Triptychon – Berlin », sur dekorativecity.de (consulté le 9 février 2021).
  5. « BATnewsCC2009.pdf », sur www.cite-creation.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Corinne Poirieux, Lyon et ses murs peints réalisés par CitéCréation, Lyon, Éditions Lyonnaises d'Art et d'Histoire, , 128 p. (ISBN 2-84147-166-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :