Cirque invisible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cirque Bonjour)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Cirque invisible est un spectacle de cirque nouveau.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est créé par Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin, dans la dynamique du Cirque Bonjour créé vingt ans plus tôt, en 1971. Un cirque sans numéro animalier, et qui met davantage l'accent sur l'appel à l'imaginaire du spectateur, que sur des prouesses techniques[1]. Le Cirque Bonjour est invité au festival d'Avignon par Jean Vilar avant même d'être officiellement créé cette année 1971 : « On va s'amuser ensemble » décide Vilar, passionné du spectacle vivant (mais Jean Vilar meurt avant le festival, le 28 mai)[2].

Il devient ensuite le Cirque imaginaire baptisé ainsi en 1974, puis en 1990 le Cirque invisible, pour prolonger ce renouvellement du spectacle du cirque[2],[3],[1],[4]. L'approche s'inscrit toujours dans la même conception, où, selon Martine Maleval, « l'illusion n'est que prétexte pour éclairer momentanément l'univers des spectateurs, par des jeux de mots et de choses, par une dérision revendiquée et un onirisme décapant »[1]. Il continue à tourner dans les années 2010[5], [6],[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Martine Maleval, L'Émergence du nouveau cirque: 1968-1998, Éditions L'Harmattan, , p. 37
  2. a et b Véronique Mortaigne, « Le Cirque invisible, petit-fils de Charlot », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. Nedjma Van Egmond, « Vaison danse », Le Point,‎ (lire en ligne)
  4. Marika Maymard, « Chaplin-Thierrée, Victoria [Santa Monica 1951] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, (lire en ligne), p. 845
  5. Véronique Mortaigne, « Les incessantes métamorphoses du Cirque invisible », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. « Le cirque invisible - Pavillon Baltard - BilletReduc.com », sur www.billetreduc.com (consulté le 7 mars 2016)
  7. « Le Cirque invisible (présentation et annonce du spectacle en 2017) », sur le site du Théâtre du Rond-Point