Cirilo Antonio Rivarola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cirilo Antonio Rivarola
Cirilo Antonio Rivarola.jpg
Fonction
Président du Paraguay (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Eusebio Ayala (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activités

Cirilo Antonio Rivarola Acosta, né en 1832 à Barrero Grande et mort le à Asuncion, est un homme d'État paraguayen. Il est président de la République du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant la guerre de la Triple Alliance, Rivarola est un adversaire du dictateur Francisco Solano López. En 1869, il mène une rébellion contre Solano et forme avec Carlos Loizaga et José Díaz de Bedoya un triumvirat provisoire qui contrôle la capitale.

Lorsque Solano est tué le , Rivarola devient le président de facto du Paraguay. Après les démissions de Loizaga et Bedoya, il doit renoner à la présidence le 31 août, date de l'élection par l'Assemblée nationale constituante de Facundo Machaín comme président provisoire du pays. Mais le lendemain, Rivarola décide de reprendre le pouvoir. D'abord président à titre provisoire, il devient président en titre le suivant pour un mandat de quatre ans.

Il signe le traité qui met fin à la guerre contre la Triple Alliance, formée de l'Argentine, du Brésil et de l'Uruguay. À la suite de violentes manifestations contre son gouvernement, il est contraint de remettre sa démission le .

Le , alors qu'il se rend à une réunion avec le président Cándido Bareiro, Rivarola est poignardé à mort par des inconnus.

Source[modifier | modifier le code]