Circulation extra-corporelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CEC.

La circulation extra-corporelle (CEC) est une dérivation de la circulation sanguine dans le cœur et les poumons en dehors du corps. C’est une technique de suppléance cardio-pulmonaire, permettant l’obtention de cavités cardiaques exsangues afin d’immobiliser le cœur, pour exécuter la chirurgie intra-cavitaire, et obtenir la vacuité cardiaque.

La CEC est utilisée afin de maintenir la circulation et l’oxygénation systémiques, étant donné que la circulation pulmonaire est arrêtée. L'appareil se compose de trois parties : la pompe artérielle, qui supplée le ventricule gauche, l'oxygénateur, qui assure l'oxygénation du sang veineux du patient, et l'échangeur thermique, qui permet de faire varier la température du sang injecté au malade.

Le premier dispositif fonctionnel est élaboré et utilisé avec succès par John Heysham Gibbon en 1953 [1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alexis Madrigal, « May 6, 1953: The Heart-Machine Age Begins », sur www.wired.com, (consulté le 4 mars 2018)