Circuit urbain de Putrajaya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Circuit urbain de Putrajaya
Circuit urbain de Putrajaya
Caractéristiques générales
Lieu Putrajaya
Maldonado
Drapeau de la Malaisie Malaisie
Type Temporaire
Coordonnées 2° 55′ 33″ nord, 101° 41′ 17″ est

Géolocalisation sur la carte : Malaisie

(Voir situation sur carte : Malaisie)
Circuit urbain de Putrajaya
Ouverture 2014
Architecte Simon Gibbons
Homologation FIA Degré 3[1]
Forme Rectangulaire
Sens Horaire
Stands Garages, temporaires
Événements
ePrix de Putrajaya
Dimensions
Nombre de virages 14
Longueur 2,56 km
Meilleur tour (2015)
Temps 1 min 22 s 748
Pilote Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Écurie Drapeau : France Renault e.Dams

Le circuit urbain de Putrajaya est un circuit automobile temporaire empruntant les rues de la ville de Putrajaya en Malaisie. Il a accueilli à deux reprises l’ePrix de Putrajaya comptant pour le championnat de Formule E FIA.

Historique[modifier | modifier le code]

La première course de Formule E a lieu lors de la saison inaugurale en 2014 avec une victoire accrochée par Sam Bird[2]. La saison suivante, la course est remportée par Lucas di Grassi, tandis que Sébastien Buemi signe le record de la piste[3]. La troisième saison du championnat ne comporte aucune manche malaisienne[4]

Description[modifier | modifier le code]

Le tracé a été dessiné par l'architecte Simon Gibbons. Ce premier est composé d'une longue pleine charge altérée par une chicane ainsi que d'un secteur plus sinueux comprenant une grande variété de virages[5]. Il est situé à proximité du lac artificiel de Putrajaya.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LIST OF FIA LICENSED CIRCUITS » [PDF], (consulté le 15 mai 2017)
  2. « Formula E ? Sam Bird vainqueur à Putrajaya », sur autohebdo.fr, (consulté le 1er juin 2017).
  3. Julien Barthet, « Formule e - Lucas di Grassi évite la surchauffe à Putrajaya », sur autohebdo.fr, (consulté le 1er juin 2017).
  4. Basile Davoine, « Le calendrier dévoilé, Paris officialisé! », sur motorsport.com, (consulté le 11 juillet 2015)
  5. Julien Barthet, « Formule E : le tracé de l’e-prix de Malaisie (Putrajaya) », sur lemagsportauto.com (consulté le 1er juin 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]