Circuit RL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’électronique
Cet article est une ébauche concernant l’électronique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un circuit RL est un circuit électrique contenant une résistance et une bobine en série ; il est utilisé dans diverses applications, comme filtre passe-bas ou passe-haut, ou dans les convertisseurs de courant continu. Contenant deux composants, il se décline en deux versions différant dans la disposition des composantes (série ou parallèle).

Circuit série[modifier | modifier le code]

Le circuit en série est analysé avec la loi des mailles pour donner :

Circuit RL série

Régime transitoire[modifier | modifier le code]

Dans le régime transitoire :

L'équation différentielle qui régit le circuit est alors la suivante :

Avec :

La solution générale, associée à la condition initiale Ibobine(t = 0) = 0, est :

Avec τ la constante de temps du circuit, en s.

C'est la constante de temps τ qui caractérise la « durée » du régime transitoire. Ainsi, le courant permanent est établi à 1 % près au bout d'une durée de 5τ.

Lorsque le courant devient permanent, l'équation se simplifie en U = RI car LdI/dt = 0.

Régime sinusoïdal permanent[modifier | modifier le code]

Dans une analyse spectrale en régime sinusoïdal permanent, il faut considérer les impédances des composants en fonction de la pulsation :

ω est la pulsation en rad.s-1, f est la fréquence en s-1 et j2 = -1.

On pose Ue = U la tension entrant dans le quadripôle et Us la tension sortant du quadripôle. On a deux possibilités pour l'expression de Us :

On note HR(ω) et HL(ω) les fonctions de transfert de chaque cas respectif.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :