Circuit Georges-Raymond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CGR.
Circuit Georges-Raymond
CGR cinémas
Logo de CGR cinémas

Création 1966 à La Rochelle
Fondateurs Georges Raymond
Forme juridique Société anonyme à conseil d'administration
Siège social 16, rue Blaise Pascal
Périgny, Charente-Maritime
France
Direction Jean-Luc Raymond (PCA PDG), Nicole Raymond, Charles-Andre Raymond, Jocelyn Bouyssy (DG)
Activité projection de films cinématographique
Effectif 1 000
Site web cgrcinemas.fr

Le Circuit Georges-Raymond (le groupe CGR cinémas) est fondé en 1966 par Georges Raymond. En 1974, Georges Raymond, à la tête d'une société spécialisée dans le média et la publicité, rachète une salle de cinéma en désuétude bien située en centre ville de La Rochelle nommée L'Olympia.

Georges Raymond remet alors en valeurs de multiples salles dans l'ouest de la France (dans des villes telles que Le Mans, Castres, Bayonne, Tours...) en les réaménagent en complexes, en les agrandissant ou en les modernisant avec l'apparition de nouveaux procédés d'affichage ou sonores. Début 1995, le concept de Multiplexe (déjà implanté en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Belgique) se développe en France. CGR Cinémas participe en ouvrant son premier multiplexe à La Rochelle en décembre 1995.

Aujourd'hui, on compte 47 cinémas CGR en activité soit 474 salles. D'autres sont en projet.

Le groupe estime à 20 millions son nombre de spectateurs en 2014. Suite à la mort de Georges Raymond en janvier 2001, ses deux fils reprennent l'entreprise avec Jocelyn Bouyssy (actuel DG du Groupe).

CGR mise sur l'évolution technologique et se revendique à être en 2007 le premier groupe européen à procéder au passage à la projection numérique pour la totalité de ces salles.

Début 2015, 12 salles sont équipées en Dolby Atmos (les salles de Torcy, Toulouse-Blagnac, Lyon-Brignais, La Rochelle, Rennes-La Mézière, Lorient-Lanester, Bordeaux-Villenave d'Ornon, Pau-Lescar, Vitrolles, Montpellier-Lattes, Le-Mans-Saint-Saturnin et Perpignan-Rivesaltes).

Le 14 décembre 2016, CGR cinémas inaugure son concept dit ICE (Immersive Cinéma Expérience) dans le CGR de Toulouse-Blagnac. Les salles de Clermont-Ferrand et La Rochelle suivront la même transformation.

Le 15 novembre 2017, rachat du groupe Cap’Cinéma, 4ème exploitant France, basé à Blois (Loir et Cher). 22 des 24 cinémas, réparties dans 20 villes en France sont cédées au groupe CGR. Les 2 cinémas de Blois (Cap’Ciné et Les Lobis) ne sont pas concernés par cette transaction. Ce rachat permet au Groupe CGR de devenir «le premier exploitant français en nombre d’établissements »[1], avec 72 cinémas en France.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Implantations des salles[modifier | modifier le code]

Le réseau CGR se compose en 2017 de 72 cinémas implantés à[2] :

Nom Agglomération Ouverture Salles Sièges Notes
CGR Abbeville - La Sucrerie Abbeville 2017 () 8 1209
CGR Agen Agen 10 1457 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Les Cordeliers Albi 8 1450 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Angoulême 11 1852
CGR Le César Apt 3 413 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Casino Auxerre 8 1592
Mega CGR centre Bayonne 7 1153
Mega CGR Tarnos Bayonne 12 2716 Tarnos)
CGR Beaune Beaune 6 873 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Béthune 12 2600 Bruay-la-Buissière)
Mega CGR Béziers 12 2056 Villeneuve-lès-Béziers)
Mega CGR Bourges 2000 () 12 2507
Mega CGR Le Français Bordeaux 12 2096
Mega CGR Villenave Bordeaux 15 3414 Villenave-d'Ornon)
CGR Celtic Brest 2016 9 1648
Mega CGR Brive-la-Gaillarde 2001 () 9 1464
CGR Polygone Riviera Cagnes-sur-Mer 10 1731 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Carcassonne Carcassonne 9 1828 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Le Colisée Carcassonne 4 596 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Le Lido Castres 5 642 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Cinemajestic (Mega CGR) Chalons-en-Champagne 9 1613
CGR Châteauroux Châteauroux Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Cherbourg 12 2602
Odéon Cherbourg 5 1025
CGR Les Ambiances Clermont-Ferrand 3 265
CGR Le Paris Clermont-Ferrand 2013 () 7 1126
CGR Val Aréna Clermont-Ferrand 12 2159
Mega CGR Colmar 12 2400
CGR Les Tanneurs Dole 6 1043 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Chabran Draguignan 2014 () 7 1300
Mega CGR Épinay-sur-Seine 12 2400
Mega CGR Évry 10 2195
Mega Kiné (Mega CGR) Forbach 10 2500 Freyming)
CGR Dragon La Rochelle 6 1204
CGR Olympia La Rochelle 3 615
Mega CGR Les Minimes La Rochelle 12 2529
CGR Le Forum Laon 5 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Lorient 11 1842 Lanester)
Mega CGR St-Saturnin Le Mans 12 2077 Saint-Saturnin)
CGR Le Colisée Le Mans 7 1100
Mega CGR Lyon 15 3215 Brignais)
CGR Le Lido Manosque , ouverture nouveau Multiplexe de 8 salles[3] 4 595 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Mantes-la-Jolie 9 2100
CGR Montauban Montauban 10 1959 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Le Paris Montauban 3 430 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Montpellier 12 2504 Lattes)
CGR Moulins Moulins 9 1093 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Narbonne 9 1324
CGR Nimes Nimes 10 1558 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Niort 12 2177
CGR Étoile Lilas Paris 7 1435 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Saint-Louis Pau 7 892
Mega CGR Université Pau 12 2505
CGR Lescar Pau 9 1537 Lescar)
CGR Castille Poitiers 8 1178
CGR Fontaine Poitiers Inauguré le 8 1467 Fontaine-Le-Comte)
Mega CGR Buxerolles Poitiers 12 2159 Buxerolles)
Mega CGR Perpignan 12 2193 Rivesaltes)
Mega CGR Rennes 12 2501 La Mézière)
CGR Rodez Rodez 10 1580 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR Saint-Quentin Saint-Quentin 11 1893 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
CGR My Place Sarcelles 10 1823
CGR Le Clovis Soissons 6 1823 Rachat au groupe Cap'Cinéma en 2017
Mega CGR Tarbes 11 2001
Mega CGR Torcy Torcy 2004 () 16 3177
Mega CGR 2 Lions Tours 12 2350
Mega CGR centre Tours 8 1900
Mega CGR Toulouse 15 2909 Blagnac)
CGR Ciné City Troyes 10
CGR Marseille Vitrolles Vitrolles 2015 12 2417

Données financières[modifier | modifier le code]

Le CGR de Villenave d'Ornon à Bordeaux .

En 2011, le chiffre d'affaires de Pro Ciné (CGR) était d'au moins 26 148 600 pour un résultat net de 7 085 500 [4]. De nombreux cinémas étant gérés par d'autres sociétés, ces données ne représentent qu'une partie du résultat.

Les ventes de tickets ne sont plus l'élément le plus rentable pour les cinémas bien qu'elles soient leur cœur de métier. En effet, 50 % des bénéfices réalisés sur ces ventes reviennent aux distributeurs et 50 % au cinéma. De plus, une part du bénéfice est cotisée au CNC (Centre National de Cinéma et de l'image animée)[5] qui impose légalement que "toute personne qui tire profit de la diffusion d'œuvres cinématographiques et audiovisuelles doit contribuer à la création de ces œuvres, proportionnellement à son chiffre d'affaires". Cela permet à des cinémas environnants plus petits et en difficulté d'obtenir des aides financières et donc de survivre. Ainsi, les cinémas de plus grande taille comme les Mega CGR récupèrent davantage de bénéfices sur des activités annexes telles que les ventes de produits en confiserie et non sur les ventes à la billetterie comme on pourrait le penser.

Technique[modifier | modifier le code]

En 2007, CinéDigitalServices a équipé les cabines de projection en projecteurs Christie 2K et serveurs Doremi[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le film français 16/11/2017 CGR rachète Cap'Cinéma
  2. CGR, « cgrcinemas.fr »
  3. La Provence 19/01/2018
  4. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées CGR Cinéma - PRO CINE
  5. « CNC - Qu’est-ce que le CNC ? », sur www.cnc.fr (consulté le 19 avril 2017)
  6. http://cinetribulations.blogs.com/tribulations/2007/11/cgr-passe-aux-p.html

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]