Circle Takes the Square

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Circle Takes the Square
Description de cette image, également commentée ci-après

Circle Takes the Square, à Leipzig en 2012.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Screamo, punk hardcore, post-hardcore, metal progressif, emoviolence, rock expérimental[1]
Années actives Depuis 2000
Labels Robotic Empire, HyperRealist, Perpetual Motion Machine, Gatepost Recordings
Site officiel www.circletakesthesquare.com
Composition du groupe
Membres Drew Speziale
Kathy Coppola
David Rabitor
Caleb Collins
Anciens membres Jay Wynne
Bobby Scandiffio
Josh Ortega
Collin Kelly
Robbie Rose

Circle Takes the Square est un groupe de screamo américain, originaire de Savannah, en Géorgie. Le groupe débute avec un EP de sept morceaux musicaux en 2001, suivi d'une collaboration avec le groupe Pg. 99. En 2004, il commercialise As the Roots Undo[2],[3],[4],[5],[6] aux labels Robotic Empire et HyperRealist Records. Le groupe commercialise son second album intitulé Decompositions le 21 décembre 2012 sous téléchargement payant.

Style musical[modifier | modifier le code]

Stubelek avec Circle Takes the Square au House of Culture de Stockholm, en Suède en 2012.

Ben Sailer de Noisey écrit de As the Roots Undo, que Drew Speziale « [le] décrit 'comme l'album de punk rock de 2004', qui a réussi à mêler screamo des années 1990, grindcore fracturé, et post-rock expérimental[7]. » Selon Metal Injection, Circle Takes the Square « ont fait de leur nom une légende... avec leur mélange d'expérimentation progressive, de punk hardcore DIY, de heavy metal, et de bruitisme ... caracterisé par une fusion naturelle de structures de grindcore à tout péter et de dynamiques de guitare issues du post-punk[8]. » Pour NPR Music, Lars Gotrich crédite Circle Takes the Square, avec Pg. 99 et Orchid, comme des pionniers du post-hardcore emo[9].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Robbie Rose – chant (1999–2000)
  • Collin Kelly – guitare (1999–2002)
  • Vilas Left – guitare (1987–2001)
  • Jay Wynne – batteries, percussions (1999–2005)
  • Bobby Scandiffio – guitare (2004–2006)
  • Josh Ortega – batteries, percussions (2005–2007)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2004 : As the Roots Undo
  • 2012 : Decompositions: Volume Number One

EP[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Circle Takes the Square
  • 2002 : Document #13: Pyramids in Cloth (split avec Pg. 99)
  • 2011 : Decompositions: Volume Number One, Chapter I: Rites of Initiation

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2003 : CrowquillBuilding Records Presents 60 Songs
  • 2004 : Non-Objective Portrait of KarmaRobotic Empire Sampler No. 2
  • 2007 : The Conspiracy of Seeds65daysofstatic - The Destruction of Small Ideas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Circle Takes The Square premier new song Way of Ever-Branching Path », Espy Rock, (consulté le 6 mai 2012).
  2. (en) Punknews.org review
  3. (en) Stylus Magazine review
  4. (en) scenepointblank review
  5. (en) Sputnikmusic review
  6. (en) A Distorted Reality review
  7. (en) Ben Sailer, « "It’s Just a Punk Record from 2004": Circle Takes The Square Discuss the Ten-Year Anniversary of 'As The Roots Undo' », Noisey, .
  8. (en) « Circle Takes the Square is in the studio », Metal Injection, (consulté le 17 janvier 2017)
  9. (en) Lars Gotich, « pg. 99: A Document Revisited », NPR, (consulté le 30 décembre 2011), [...]there's a renewed interest in the emotional post-hardcore that bands like pg. 99, Orchid, Circle Takes the Square and Majority Rule pioneered, mostly by an audience that was far too young to hear it the first time around..
  10. a, b, c et d (en) Darren Taylor, « Exclusive: Circle Takes the Square – In the Studio », sur Rock Sound, (consulté le 4 avril 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]