Cinquième amendement de la Constitution des États-Unis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article fait partie de la série :
Constitution des États-Unis
Description de cette image, également commentée ci-après

Préambule

Articles de la Constitution
IIIIIIIVVVIVII
Amendements
Déclaration des droits
IIIIIIIVVVIVIIVIIIIXX
Amendements additionnels
XIXIIXIIIXIVXV
XVIXVIIXVIIIXIXXX
XXIXXIIXXIIIXXIVXXV
XXVIXXVII
Amendements proposés
Amendement Blaine
Amendement Bricker
Titres de noblesse
Textes complets de la Constitution
Préambule et articles
Amendements

L'Amendement V de la Constitution des États-Unis d'Amérique fait partie de la Déclaration des droits et vise à protéger contre les abus de l'autorité du gouvernement dans une procédure juridique. Il garantit la sécurité juridique, empêche d'une part, d'être jugé deux fois pour le même crime, et d'autre part qu'une personne ait à témoigner contre elle-même.

Ses garanties découlent de la common law anglaise, qui remonte elle-même à la Magna Carta de 1215. Ainsi, les grands jurys et l'expression due process (« sécurité juridique ») trouvent tous deux leur origine dans cette dernière.

Texte[modifier | modifier le code]

Le texte du cinquième amendement est le suivant :

No person shall be held to answer for a capital, or otherwise infamous crime, unless on a presentment or indictment of a Grand Jury, except in cases arising in the land or naval forces, or in the Militia, when in actual service in time of War or public danger; nor shall any person be subject for the same offence to be twice put in jeopardy of life or limb; nor shall be compelled in any criminal case to be a witness against himself, nor be deprived of life, liberty, or property, without due process of law; nor shall private property be taken for public use, without just compensation.

« Nul ne sera tenu de répondre d'un crime capital ou infamant sans un acte de mise en accusation, spontané ou provoqué, d'un Grand Jury, sauf en cas de crimes commis pendant que l'accusé servait dans les forces terrestres ou navales, ou dans la milice, en temps de guerre ou de danger public ; nul ne pourra pour le même délit être deux fois menacé dans sa vie ou dans son corps ; nul ne pourra, dans une affaire criminelle, être obligé de témoigner contre lui-même, ni être privé de sa vie, de sa liberté ou de ses biens sans procédure légale régulière ; nulle propriété privée ne pourra être réquisitionnée dans l'intérêt public sans une juste indemnité. »

Grands jurys[modifier | modifier le code]

La Déclaration des Droits, Archives nationales américaines.

Les Grands Jurys, qui prononcent la mise en accusation dans de nombreuses affaires criminelles, sont composés d'un jury de pairs qui délibèrent à huis clos. Des instructions précises concernant la loi leur sont données par le juge. Beaucoup de restrictions constitutionnelles ne s'appliquent pas au Grand Jury au cours de la procédure : la règle d'exclusion, qui empêche que des éléments de preuve saisis en violation des quatrième, cinquième ou sixième amendements ne soient introduits auprès de la cour, ne s'applique pas aux éléments présentés à un Grand Jury.

Sur les autres projets Wikimedia :