Cinéma béninois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Benin film clapperboard.png

Le cinéma béninois désigne les films et la production cinématographique du Bénin. Il a connu ses moments glorieux et se hisse au palmarès de la scène internationale en vers les années 1970.

Historique du cinéma béninois[modifier | modifier le code]

L'industrie cinématographique du Bénin a vu le jour vers les années 1920 avec l'exploitation de quelques salles à Ouidah, Cotonou, Porto-Novo et Anécho. Il a connu ses moments glorieux vers les années 1970 suite à la nationalisation des salles en février 1974 par le régime révolutionnaire.

Des précurseurs ont joué des partitions remarquables dans l'histoire du cinéma béninois. Au nombre de ceux-ci, figurent Pascal Abikanlou qui a réalisé le long-métrage Sous le signe du vaudou en 1973 et Richard de Medeiros avec Le nouveau venu en 1976. Un autre réalisateur, c'est François Sourou Okioh dans le film Ironu en 1985. Ces cinéastes qui ont animé les différentes salles de cinéma du Bénin et de la sous-région à travers les diverses projections de leurs œuvres fabuleuses.

Histoire de l’industrie du cinéma au Bénin[modifier | modifier le code]

Les salles de cinéma au Bénin[modifier | modifier le code]

CanalOlympia ouverte par le groupe Vivendi (Bolloré) en 2018 à Cotonou quartier Wologuèdè[1],[2],[3]

2017 : inauguration de L’espace Tchif, un centre culturel polyvalent dont l’objectif est de faire la promotion du cinéma béninois et africain.

La salle Fitheb à Cotonou Ex Cine Vog

Cinéma Concorde sise à Akpakpa à Cotonou Play Zone

Le Centre: situé à Atropocodji; il propose aux cinéphiles les projections Vendredis du cinéma.

Val’s Plazza: Le centre commercial Val’s Plazza fait des projections les mercredis, les samedis et les dimanches. La session pour enfants a lieu les mercredis et les dimanches[4].

Cinéma le Bénin

Cinéma Opéra

IRE AKARI

Cinéma numérique ambulant[modifier | modifier le code]

Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) a été créé au Bénin 2001 par deux techniciens français du cinéma (Christian Lambert et Laurence Vendroux) pour pallier la vague de fermeture des salles de cinéma en Afrique subsaharienne. C’est ainsi que Christian Lambert travaille au Bénin en tant que directeur de production sur le film Barbecue Pejo (1999) du béninois Jean Odoutan décide de retourner au Bénin pour montrer des films à des populations rurales qui n’y ont pas du tout accès du fait de l’inexistence de salle de cinéma : d’où la première tournée de préfiguration du CNA qui a lieu en 2001 avec succès où 40 séances de projetions organisées ont rassemblé 15 000 spectateurs, soit une moyenne de 375 participants par séance[5].

Le Cinéma numérique ambulant (CNA) réseau international d'associations installées en Afrique et en Europe qui se déplace sur quatre (4) pays d'Afrique de l'Ouest dont le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Ils ont pour objectif principal d’apporter des séances de cinéma dans les villages de brousses les plus reculés[6].

En 2013 dix villages au Bénin bénéficient d'une tournée Africalia. Il s'agit de cinq villages dans le Nord (Kankoulga, Birni Maro, Honsocoto, Tassigourou, Kounadorgou) et de cinq autres dans le Sud (Houédo, Houèto, Adjara-Adovié, Ahozon, Ekpè)[7].

Les films et les réalisateurs béninois[modifier | modifier le code]

Le cinéma béninois à l'ère du numérique[modifier | modifier le code]

Le cinéma béninois dans les festivals[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michaël Tchokpodo (contributeur Le Monde Afrique, Cotonou), « Au Bénin, le cinéma renaît doucement de ses cendres », sur lemonde.fr, quotidien, (consulté le 3 novembre 2019)
  2. Pintos GNANGNON, « Salle de cinéma et de spectacles Canal Olympia Wologuèdè: Des travaux réalisés par Ofmas dans les règles de l’art », sur www.lanationbenin.info (consulté le 28 octobre 2019)
  3. « Ouverture Cinéma Canal Olympia Wologuede », sur Gouvernement de la République du Bénin (consulté le 28 octobre 2019)
  4. ecranbenin, « Où voir un film à Cotonou ? », sur EcranBenin, (consulté le 28 octobre 2019)
  5. Philographie, « Cinéma Numérique Ambulant : 18 ans d'engagement ! », sur Agora Francophone (consulté le 28 octobre 2019)
  6. « Horyou », sur Horyou (consulté le 28 octobre 2019)
  7. « CNA Bénin : calendrier de la tournée avec Africalia », sur www.c-n-a.org (consulté le 28 octobre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire du cinéma africain, volume 1, Karthala, 1991, 328 p. (ISBN 9782865372973)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]