Cicely Saunders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cicely Saunders
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
St Thomas's Hospital Medical School (en)
St Anne's College
King's College de LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Marian Bohusz-Szyszko (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Dame commandeur de l'ordre de l'Empire britannique
Honorary Fellow of the Royal College of Nursing (d)
Fellow of the Royal College of Physicians of London
Prix des quatre libertés de Roosevelt - liberté de culte
Prix Templeton
Docteur honoris causa de l'université de Bath
Prix Elizabeth-Blackwell (d) ()
Conrad N. Hilton Humanitarian Prize (d) ()
Prix Viktor-Frankl (d) ()
Q1357249 ()
Médaille Paracelse ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Dame Cicely Mary Saunders, née le à Barnet, Hertfordshire (Angleterre) et morte le à Londres[1], est une infirmière, une médecin et une écrivaine britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

St. Christopher's Hospice.

Cicely Saunders est née de Philip Gordon Saunders, arpenteur agréé et propriétaire foncier, et de Mary Christian Knight. Elle avait deux jeunes frères, John Frederick Stacey Saunders et Christopher Gordon Strode Saunders[2].

Après avoir fréquenté la Roedean School (1932-1937), Saunders commença à étudier la politique, la philosophie et l’économie au St Anne’s College d’Oxford en 1938. Pendant la guerre, elle décide de devenir infirmière et s’entraîne à la Nightingale School of Nursing de l’hôpital St Thomas de 1940 à 1944[3],[4]. De retour au St Anne’s College après une blessure au dos en 1944, elle obtient un baccalauréat en 1945, et finit par suivre une formation de médecine à la St Thomas Hospital Medical School (maintenant fusionnée pour former la King’s College London GKT School of Medical Education) et est diplomée en 1957[3].

Elle est connue pour avoir développé le concept de soins palliatifs[5] dans la médecine moderne et avoir fondé le premier établissement hospitalier spécialisé, le St. Christopher's Hospice de Londres (1967)[6],[7],[8].

Publications traduites en français[modifier | modifier le code]

  • avec Mary Baines, La vie aidant la mort : thérapeutiques antalgiques et soins palliatifs en phase terminale, trad. : Michèle Salamagne, Marie-Christine Hallépée, Marie-Rose Gilles, Paris, MEDSI, 1986.
  • dir., Soins palliatifs : une approche pluridisciplinaire, trad. de l'anglais par Guite Mie de Roquefeuil, Paris, Lamarre, 1994, 95 p. (ISBN 2-85030-166-3)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • S du Boulay, Cicely Sanders: A life and legacy, London, Hodder and Staunton, (ISBN 0-340-35103-9)
  • G Brown, Courage: Eight Portraits, London, Bloomsbury, (ISBN 978-0747565321)
  • D Clark, Cicely Sanders: A life and legacy, New York and Oxford, Oxford University Press, (ISBN 978-0190637934)
  • De nombreux articles font référence à son travail dans l'accompagnement des personnes en fin de vie[9].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dame Cicely Saunders, founder of the modern hospice movement, dies », BMJ,‎ (ISSN 1756-1833, lire en ligne, consulté le )
  2. 1939 England and Wales Register
  3. a et b « Dame Cicely Saunders », sur St. Christopher's
  4. (en-GB) « Biography », sur Cicely Saunders International (consulté le )
  5. « Mort et éducation : Cicely SAUNDERS et le mouvement des soins palliatifs. - Le Journal des Chercheurs », sur www.barbier-rd.nom.fr (consulté le )
  6. « Cicely Saunders, pionnière des soins palliatifs au Royaume-Uni | CNDR », sur www.soin-palliatif.org (consulté le )
  7. «Cicely Saunders et les soins palliatifs», par Marie-Louise Lamau, Docteur en Théologie et en Anthropologie et Histoire des religions, cofondatrice et secrétaire générale puis directrice du Centre d'Éthique Médicale (CEM) de l'université Catholique de Lille à partir d'octobre 1984.
  8. Caroline Richmond, « Dame Cicely Saunders », BMJ : British Medical Journal, vol. 331, no 7510,‎ , p. 238 (ISSN 0959-8138, PMCID PMC1179787, lire en ligne, consulté le )
  9. Service Documentation du CNDR, « VigiPallia : Résultats », sur vigipallia.soin-palliatif.org (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]