Ciao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ciao (homonymie).

Sur les autres projets Wikimedia :

Le mot ciao ['tʃao] est un salut amical et informel de la langue italienne.

Origine[modifier | modifier le code]

Il tire ses origines du mot vénitien s-ciào (ou s-ciàvo), qui avait la signification d'« esclave » ou « serf ». Il existait en italien une expression: sono il vostro schiavo, comme l'on pouvait dire en français « je suis votre obligé », « je suis votre serviteur »…. Mais en dialecte vénitien les sons durs sont supprimés (ex: vecchio (vequio) = vechio) et les consonnes sont le plus souvent supprimées (ex: fratello = frateo) donc schiavo, sans son dur et en supprimant certaines consonnes est devenu ciao.

Saluer avec ciao signifie donc dire quelque chose comme « je suis votre esclave » (cf. le salut analogue « servus », courant en Autriche et en Haute-Bavière, ou le « serviteur! » autrefois usité en France). Ce salut était employé sans distinction de classe sociale.

Le terme original s-ciào existe encore en vénitien et dans les dialectes du même groupe, employé comme exclamation ou pour exprimer la résignation (dans les dialectes de Bergame, de Brescia, ainsi que tessinois en Suisse italienne) pour exprimer le soulagement d'avoir échappé à l'ennui.

Une autre version explique[Où ?] que le mot Ciao trouverait ses origines parmi les nombreuses trouvailles rapportées d'Asie du Sud-Est et notamment du Viet-Nam par les explorateurs italiens et en particulier par Marco Polo, au même titre que les nouilles, les agrumes et de nombreux autres condiments alimentaires.

L'expression vietnamienne Xin Chào est utilisée couramment par l'ethnie Kinh pour se saluer.[réf. nécessaire]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Le mot s'est répandu peu à peu à la suite des migrations d'Italiens, et est désormais un des mots italiens les plus familiers à travers le monde, intégré comme formule courante de salutation à diverses autres langues, sous des orthographes adaptées à celles-ci. Mais souvent, comme en français ou en allemand, l'expression est utilisée seulement pour prendre congé, au contraire de l'usage italien. On trouve notamment :

Notes et références[modifier | modifier le code]